AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 1.05 - A Neighbour Can Hide The Other One From It

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Yukinari_



█ . AGE : 29
█ . EMPLOI/LOISIRS : Oreille Attentive
█ . VOISINS : Scavo
█ . HUMEUR DU MOMENT : Nostalgique
█ . RAGOTS : 615
█ . DATE D'ARRIVEE : 25/07/2007

MessageSujet: 1.05 - A Neighbour Can Hide The Other One From It   Dim 12 Aoû - 13:53



Pendant que Susan se débattait avec le hamster de Sandro, que Bree essayait tant bien que mal de raccomoder ses fleurs et que Yuki et Andrew battifolait de plus belle, à l'autre bout de la rue, près de chez Edie Britt, de nouveaux arrivants faisait leurs entrées à Wysteria Lane.

Un couple de jeunes mariés apparement sans histoire venait d'acheter la maison voisine d'Edie Britt :

"Bien le contrat est signé, bienvenue à Wysteria Lane, je suis sur que vous vous plairez ici, c'est tres calme" dit Edie qui avait un bleu maladroitement caché par du fond de teint sur la joue.
"J'en suis persuadé" répondit M en souriant.
"Oui ... moi aussi" acquiessa Ika beaucoup moins convaincu en voyant la scene à l'autre bout de la rue.
"Oh ça c'est Susan Mayer, ne faites pas attention à elle c'est une femme désespérement cinglée élevée par sa fille et qui saute sur tout ce qui bouge" leur rassura Edie.
"A en voir la scene, c'est plutot le hamster qui saute sur tout ce qui bouge :huh: " rétorqua M.
"Hum, excusez moi je dois vous abandonner, s'il y'a un probleme vous avez mon numéro sur la carte" dit Edie en allant vers le lieu de la scene.

"Quenotte lâche Mme Mayer, j'suis vraiment désolé, je sais pas ce qu'il lui prend" dit Sandro.
"Oh c'est pas grave vous inquietez pas" dit Susan avec un sourire forcée."Oh non pas elle" en voyant Edie arriver.
"Hein?" s'étonna Sandro.
"Bonjour je me présente Edie Britt, agent immobilier, je vois que vous etes nouveaux dans le quartier vous et ... cette chose et je me demandais où vous habitiez?"
"Pourquoi cela?" demanda Sandro.
"Eh bien voyez vous mon cher, il se trouve que c'est moi qui vend toutes les maisons de ce quartier et étant donner que en temps que nouvel arriavants vous n'avez surement pas encore de logements, je peux vous proposer de vous aider"
"Euh eh bien c'est vrai que je n'y est pas encore penser mais ça pourrait etre interessant"
"Ecoutez, ce que je vous propose c'est qu'on se voit cette après midi et que je vous fasse visiter quelques maisons" di Edie en tendant sa carte.
"Euh bien sur, pourquoi pas après tout, merci beaucoup"
"J'vous en prie" dit Edie avec un sourire triomphant.
"Bon c'est pas le tout mais je dois rentrer ramener ses croissants à Lamita, ravi de vous avoir revu Mme Mayer. A plus tard. Quenotte tu viens?"
"Oui c'est ça a plus tard" répondit Susan les cheveux en bataille grace au hamster de Sandro.

Sandro s'éloignait tandis qu'Edie ne pouvait s'empecher de se vanter auprès de Susan.

Edie : "Eh bien Mayer encore un qui te file entre les doigts."
Susan : "Edie on pourrait pas arreter la guerre un peu, je suis crevé d'avoir batailler avec ce fichu hamster."
Edie : "Te plains pas, pour une fois que tu plais à quelqu'un ..."
Bree : "... Edie tu devrais aller remettre un peu de fond de teint, on voit le bleu que Susan t'a fait cette nuit, Susan qui est deux fois moins grosse que toi et qui ..."
Edie : "Ca va j'ai compris ..."

Edie commençait à s'en aller tandis que Susan souriait à Bree en lui disant merci silencieusement.

Edie : "Au fait Bree ... j'ai vu ton fils hier soir quand je faisais mon jogging ..."
Bree : "Andrew? ... c'est pas possible il est en vacance au bord de la mer"
Edie : "Oh eh bien je peux te jurer que c'était lui, d'ailleurs il était en tres bonne compagnie à ce que j'ai vu ... comment s'appelle cette personne déjà? "
Susan : "Oh ça devait etre un ami à lui ... qui avait oubliés quelques affaires"
Edie : "Ami ... ce qu'ils faisaient, moi meme je l'ai jamais fait avec un ami ... ah oui je me souviens, il était avec le p'tit Yuki, tu sais ce gosse tres discret et timide ... bah là j'peux te dire qu'il était pas timide du tout ... d'ailleurs tu le connais Mayer, tu les as vus dans la piscine des voisins l'autre jour non? c'est pas ça que tu m'as dit?"

Edie partit l'air triomphal en voyant le visage anéanti de Bree et celui de Susan horrifiés parce qu'elle venait de faire.

Edie : "1 partout Mayer"

Bree était d'une rage folle...
Les paroles prononcées par Eddie lui avaient glacé le dos. Alors comme ça Andrew n'avait pas quitté Wysteria lane, et tout le monde dans le quartier était au courant sauf elle!!! Même cette pinbèche d'Eddie qui représentait tout ce que Bree détestait chez une femme.
Et cette stupide Susan qui tentait de le couvrir avec des histoire bidon.
Susan (l'air contri) : Bon je rentre chez moi préparer le petit déjeuner de Julie!
Bree la dévisagea avec des yeux révolver : Tu n'as jamais préparé un seul petit déjeuner à ta fille, c'est elle qui met le café à chauffer, les toasts à griller, tu n'as jamais été une mère, ni une bonne ménagère... Et après tu t'étonnes de ne pas trouver un mari tu es désespérante ma pauvre Susan.
Madame Mayer se retint pour ne pas giffler son amie. Elle lui brisa le coeur, elle? pas une bonne mère de famille?... certes elle n'était pas aussi parfaite que Bree mais elle se débrouillait pas si mal.
Susan : Si tu étais une épouse si parfaite Bree, pourquoi ton mari aurait des idées aussi masochistes et pourquoi va-t-il chercher ailleurs une vraie femme qui ne soit pas froide, sévère, qui ne tient pas en permanance dans sa poche une chiffon à poussière même pendant les relations sexuelles???
Bree se sentit offusquée par les propose de Susan.
" Mon mari ne m'as jamais trompée, dit-elle sans y croire.
Susan : Tu es bien la seule à ne pas le savoir dans tout le quartier.
Bree : Tu ferais mieux de rentrer chez toi.

Grabrielle stoppa son coupé mercedés rutilant devant l'entrée de Bree, sans bouger du volant elle leur cria Bonjour et appela Susan à venir la rejoindre. Il était temps de commencer les cours de séduction. Mais quand Gabrielle découvrit la coiffure de Susan, démêlée sans ménagement par Quenotte, elle se dit qu'il y avait encore du boulot avant que Sandro ne la remarque!!!
Bree : Vas la rejoindre.... mais avant rappelle-moi où habite ce morveux de Yuki.
Susan : Non Bree, laisse ce garçon tranquille. Tu ne vois pas qu'Eddie a dit cela juste pour te provoquer??? Tu ne vas pas la croire tout de même?
Bree prit un regard très dur et déclara d'une voix douce et méprisante : Non je ne la crois pas mais je préfère rendre une visite à Yuki, je veux me comporter en bonne voisine avec lui et me faire ma propre opinion....
Susan : pourquoi tu ne viendrais pas avec Gabrielle et moi?
Bree : Prendre des cours de séduction? Tu n'y penses pas je suis une femme marièe...
Susan : ça ne t'empêche pas de sortir parfois avec le pharmacien.
Bree : Et alors il s'agit de dîners en toute amitié, rien de plus.
Susan se mit à rire : une dîner en toute amitié, laisse-moi rire!

Gabrielle commençait à s'impatienter au volant de la voiture : Alors tu viens. Mon mari va bientôt renter.... je n'ai pas beaucoup de temps.... j'ai hâte de retrouver Tiziano.
A ce moment là, les nouveaux arrivants passèrent devant le jardin de Bree, ils s'arrêtèrent, contemplèrent le pelouse détruite, d'un air incrédule. Mais pour se familiariser avec le voisinage ils firent bonne figure :
- Bonjour mesdames, dit M avec un drôle d'accent étranger. Nous sommes les nouveaux propriètaires de la maison au coin de la rue.
-" Juste celle à côté des parents de Yuki", persiffla Bree entre les dents.
- 'Vois faites du jardinage? ajouta Ika. J'adore jardiner moi aussi. Si vous le souhaitez je pourrais vous donner quelques conseils pour vos plantations....."
Bree réussit à contenir sa rage.... Des étrangers à peine débarqués osaient lui porposer des cours de jardiange, à elle Bree qui possédait le jerdin le mieux entretenu de tout le pays... Enfin avant le carnage de ce matin... il lui faudrait du temps, mais elle remettrai sa pelouse en état.
- " Bon nous poursuivons notre promenade, reprit M. Nous allons nous familiariser un peu avec le quartier. Bonne journée mesdames."
Les pauvres ne savaient pas encore dans quel drôle de quartier ils venaient d'emménager... Ils n'étaient pas au bout de leur surprise!
Susan les observa en train de s'en aller main dans la main avec un air envieux. quand rencontrera-t-elle enfin l'homme de sa vie? Elle croyait l'avoir trouver en rencontrant Mike mais cette traînée de Lamita.... Hummmmm. Quand Susan se retourna vers Bree pour prendre congés, elle découvrit que la jeune femme avait disparu. Elle tourna le regard vers la maison des parents de Yuki qui s'étaient absentés pour quelques semaines de vacances .
" Ho mon Dieu, s'écria-t-elle.
" Que se passe-t il? se demanda Gabrielle.
" Bree est partie chez yuki"
" Et alors? Il est beaucoup trop jeune pour elle, dit Gabrielle sans se soucier qu'elle même menait une relation avec son jeune jardinier, sans se soucier non plus qu'elle s'apprêtait à séduire Tiziano.
Susan :" On court à la catastrophe, il faut faire quelque chose".
Gabrielle : " Décidément tu n'es plus dans ton état normal depuis que Mike bricole chez Lamita. Bon je n'ai plus de temps à perdre je file chez Tiziano, je suis sûre que Sandro est chez lui."
Mais Susan ne prêta pas attention à la perche que lui tendait Gabrielle. sandro était lin de ses pensées pour le moment. Tandis que Gabi démarrait en trombe, Susan se retrouva sur les talons de Bree. Celle ci avait déjà sonné à la porte de Yuki. Susan aurait tout fait pour détourner l'attention de Bree. Mais impossible de la détourner de son but, elle était maintenant persuadée de trouver son fils chez Yuki, elle n'avait plus qu'une idée en tête : le ramener à la maison.
Susan s'approcha. Elle fut d'abord étonnée par le sourire de satisfaction qui illuminait le visage de Bree. Puis Susan posa le regard sur le garçon, qui se tenait dans l'embrasure de la porte, habillée d'un simple caleçon à la mode, un peu de glace à la pistache coulait au coin de sa lèvre. Mais surtout, Susan, crut s'évanouir quand elle aperçut, dans la même tenue, alongée sur le divan du salon, Sandro en train de donner de la glace à Quenotte avec une petite cuiller....
Et oui à Wysteria Lane à chaque jour son rebondissement....
- Excuse-moi Susan, dit Bree d'une voix amicale. Tu avais raison, j'aurais dû t'écouter je devrais faire plus confiance à mon fils.

Andrew eut beaucoup de mal à contenir son envie de rire, caché à l'étage derrière la porte de la chambre de Yuki.....

Yuki prit un air intrigué.

Bree : "Oh je suis désolé, tu vas surement trouver ça ridicule mais je pensais que tu cachais mon fils clandestinement ..." *sourire gené*
Yuki : "Oh non ce n'est pas ridicule...*
Bree : *:huh:*
Yuki : .. "Oui enfin je veux dire que ça serait tout à fait possible ... si je connaissais votre fils" *rire forcé*
Bree : *sourire forcé* "En tout cas je suis vraiment désolé de la gene que j'ai occasionné"
Yuki : *mal à l'aise* "Ce n'est pas grave ..."

Bree s'en alla ... pendant que Susan l'air incrédule fixait Sandro puis Yuki puis encore Sandro ...

Yuki ferma la porte en souriant et en faisait un clin d'oeil à Susan.

Susan se dit que soit il lui faisait des avances ... soit tout ça était monté de toute pièce, ce qui parraissait plus plausible.
Elle courra alors en direction de la maison de Gabrielle (qui c'était sans doute fait jeté par Tiziano) et en passant devant Bree elle lui dit ... :

Susan : "Oh Bree je viendrais t'aider à replanter ton parterre, c'est la moindre des choses ... oh eh je suis désolé pour tout ce que j'ai dit ..."
Bree : "Ce n'est pas grave file, on en reparlera ce soir, dit aux filles de venir à la maison"
Susan : "Oh .. bah d'accord ... ça marche"

Elle courra vite chez Gabrielle qui venait de rentrer en trombe chez elle.

Bree en invitant ses amis avait bien sur une idée derriere la tete, elle voulait leur demander de l'aider à coincer Andrew et Yuki ...
oui bien sur car Bree était une femme intelligente qui savait quand on lui mentait, il faut dire qu'elle avait l'habitude avec ses propres enfants et
elle savait tres bien qu'Andrew était dans la maison de l'autre coté de la rue.
Pour cela elle avait un plan, elle inviterait le petit Yuki pour s'excuser de son intrusion chez lui, elle savait qu'il accepterai ... tout en sachant qu'Andrew ne serait pas là puisqu'il devait etre en vacances au bord de la mer ... s'il se montrait il savait que c'était la fin pour lui et son retour au camp ... sans Yuki. Elle avait un plan tres précis en tête de ce qui se passerai pendant ce diner.

Elle s'empressa de rentrer chez elle pour téléphoner en laissant ses parterres telles quelles.

*Le téléphone sonna*

Yuki : "Oui allo?"
Bree : "Yuki ! Bonjour c'est Mme Van de Kamp, voilà je me sens tres mal de t'avoir dérangé tout à l'heure et pour me faire pardonner j'aimerais t'inviter
à diner"
Yuki : "Oh eh bien, euh c'est tres gentil mais ..."
Bree : "Je n'accepterai pas que tu refuses ... sinon je m'en voudrais encore"
Yuki à qui Andrew faisait de grands signes NON : "Euh eh bien ... d'accord alors."
Bree : "Tres bien, disons 20h30"
Yuki : "Tres bien, merci ..."

Bree après avoir raccrocher le combiné affichait un sourire radieux et satisfait et se mit en tete d'aller réparer ses parterres.

Andrew : "Mais pourquoi tu as dit oui?"
Yuki : "J'avais pas le choix ..."
Andrew : "Mais tu ne connais pas ma mere elle est capable de tout et ..."
Yuki : "T'en fais pas je m'en sortirais ..."
Andrew : "Je t'en prie n'y vas pas !!!"
Yuki : "J'irai que tu le veuilles ou non, ta mere ne me fait pas peur .. et puis si jamais il y a un probleme tu viendras me secourir ..."

Yuki monta à l'étage en faisant signe à Andrew de le rejoindre ...

Andrew : "Je suis désolé Sandro je vais devoir te mettre dehors ... !!!"



Pendant ce temps :

John : "Elle voulait quoi Mme Solis?"
Tiz' : "Il semblait qu'elle me faisait des avances ..."
John : "Auquel tu as dit non j'espere ..."
Tiz' : "A ton avis idiot !!"
John : *sourit* Il semblerait qu'elle n'accepte pas le fait que je l'ai laissé tomber et qu'elle veuille me faire du mal."
Tiz' : "Qu'elle essait seulement et j'te jure que ..."
John : "Je suis sérieux, elle est capable de tout, elle pourrait aller voir ma mere ou meme demander à son mari de te battre"
Tiz' : "Oh !!"
John : "Ouai ... va falloir que j'aille lui parler sérieusement"
Tiz' : "Non!"
John : "Pourquoi?"
Tiz' : J'ai peur que tu retombes dans ses bras"
John : "Quoi?"
Tiz' : baissa la tete
John : *Lui releve la tete* "Tu me fais confiance?"
Tiz' : "Bien sur .... mais à elle non!"
John : *amusé* "Ne t'inquietes pas je suis tout à toi et rien qu'à toi" *le prend dans ses bras* "et puis c'est plutot moi qui devrait me méfier
vu comment elle te tourne autour" *en rigolant*
Tiz' : "T'es content de toi idiot" *rigole* *l'embrasse et l'emmene sur le canapé*
John : *amusé* "Encore?!?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net
 

1.05 - A Neighbour Can Hide The Other One From It

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: F&M :: Les épisodes :: 
Saison 1
-
News Box !
█ . EPISODE 5.01 EN PREPARATION

...%

█ . BACK FROM THE TRIP,
Par I.


█ . IMANITA - APRES L'AVORTEMENT.


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit