AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 2.06 - Lie To Protect Yourself

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Yukinari_



█ . AGE : 29
█ . EMPLOI/LOISIRS : Oreille Attentive
█ . VOISINS : Scavo
█ . HUMEUR DU MOMENT : Nostalgique
█ . RAGOTS : 615
█ . DATE D'ARRIVEE : 25/07/2007

MessageSujet: 2.06 - Lie To Protect Yourself   Dim 12 Aoû - 16:01




Suite direct du 5 ...

-Tu ne crois pas que tu exagères un peu là ? lui demanda Florian agacé. Après tout le médecin ne nous a pas confirmé tout ça et ce n'est pas de la faute d'Ima si tu étais sur la route alors maintenant arrêtes de chercher à te venger et repose-toi, tu en as besoin ...
-Hum j'ai compris ... tu l'aimes toujours hein ?
-Je t'ai dit d'arrêter avec ça et de te reposer !!!
-Alors tu ne te soucies même pas de la santé de notre enfant ? l'interrogea la jeune femme vexée.
-Bien sûr que si, comment tu peux ne serai-ce que penser ça une seule seconde ... bien sûr que je m'inquiète, bien sûr que j'ai peur pour l'avenir mais ça ne nous donne pas le droit de rejeter la responsabilité sur quelqu'un.
-Tu as oublié de rajouter « surtout si ce quelqu'un s'appelle Ima » ...
-Bien pense ce que tu veux, tu commences à m'énerver sérieusement à ne pas me faire confiance.
-J'ai mes raisons aussi, lui répliqua t'elle sèchement.
-Bien, dans ces cas-là garde les pour toi ça vaudra mieux, j'ai assez entendu de conneries pour aujourd'hui.

Pendant que la dispute continuait et faisait rage dans cette minuscule chambre d'hôpital, un autre genre de dispute avait lieu devant une autre d'entre elles. En effet Carlos avait quitté la chambre de son fils à la demande de Gabrielle qui souhaitait lui parler de quelque chose d'important.

-Alors de quoi tu voulais me parler chérie ? lui demanda-t-il impatient de retourner voir son fils.

Gabrielle le frappa avec son sac.

-Tu te fiches de moi ? Tu vas le laisser m'appeler Maman ?
-Tu as entendu ce que le médecin disait ... lui répondit Carlos en se frottant le bras à l'endroit où sa femme l'avait frappé.
-Je m'en fiche de ce que dis le médecin !!! Tu as intérêt à l'empêcher de m'appeler Maman !!!
-Je ne peux pas, ça peut peut-être l'aider à retrouver la mémoire.
-Je vais lui faire retrouver la mémoire vite fait moi s'il m'appelle encore une fois Maman ...
-Gaby, tu peux bien faire ça, c'est important pour moi j'aimerais vraiment que tu m'aides dans cette histoire.
-Depuis quand tu as besoin de mon aide ? S'étonna Gabrielle.
-Depuis que tu obtiendras un cabriolet rouge si jamais tu joues le jeu ...
-Je rêve où t'essaie de m'acheter ?

Carlos haussa les épaules et retourna dans la chambre. Gabrielle prit quelques secondes de réflexion (je devrais plutôt dire quelques dixièmes de seconde) ... et entra dans la chambre à son tour ... Carlos la regarda attentivement en attendant de voir ce qu'elle avait décidé et soudain Gabrielle commença à avancer vers Tiziano, se qui rendit Carlos un peu inquiet puis avec une sincérité déconcertante elle cria joyeusement en prenant Tiziano dans ses bras :

-Fistooooooonnnn, viens là que Maman te fasse un gros câlin.

Carlos ne fut pas surpris de cette réaction à la différence des autres personnes présentes dans la chambre, il savait très bien que pour ce cabriolet rouge qui était dans leur garage, elle était prête à tout, même aux choses les plus folles.

Après plusieurs séries d'examens visant à confirmer que tout allait bien, Corentin avait obtenu le droit de rentrer chez lui. Loic était venu le chercher, il avait insisté auprès de Brian qui ne se sentit pas le cœur de refuser la requête du jeune homme, il savait que Loic prenait soin de son fils comme il le fallait et qu'il savait comment lui parler ...

Loic aida Corentin munit de béquilles à sortir de l'hôpital et à s'installer dans la voiture ... tout ça sans un mot, il aimait Corentin mais il lui en voulait beaucoup pour ce qu'il avait tenté de faire car même si c'était pour aider quelqu'un, c'était de l'inconscience pure et simple. Il avait bien l'intention d'éclaircir tout ça ...

Bree, Lynette, Susan et Gabrielle s'était retrouvé chez l'une d'entre elles pour prendre le thé comme chaque week-end et se raconter les évènements quotidiens de leur semaine ... enfin plutôt leur évènement qui s'était produit depuis la veille puisqu'elles avaient eu le loisir de se voir chez Bree hier. Cette fois-ci, la réunion avait lieu chez Lynette et Edie avait été invitée.

-Alors tu vas le laisser t'appeler maman ? demanda Lynette à Gabrielle qui venait de leur raconter la scène à l'hôpital.
-C'est surtout pour aider Carlos, le pauvre il est tellement attaché à ce garçon que je ne voudrais pas le blesser, lui répondit la jeune femme.
-En même temps c'est normal puisqu'il est le père du jeune homme, constata Lynette.
-Oui bien sûr, et moi j'ai couché avec Paul Young ! Ironisa Edie.

Toutes les filles la dévisagèrent sauf Susan qui ajouta :

-En même temps tu as failli un jour, quand on était chez lui pour la cassette.
-Merci Susan , fit Edie.
-Tu crois que je ne suis pas capable d'aider mon mari sans rien en retour ? se vexa Gabrielle.
-Euh ... c'est-à-dire que ... enfin on te connait Gabrielle, lui dit Susan.
-Oui bon ça va, si je fais tout ce qu'il faut j'aurais une nouvelle voiture voilà tout, mais je le fais aussi pour Carlos.

Toutes les filles furent amusées et Edie s'empressa d'ajouter.

- Je ne sais pas si t'as entendu ce qu'as dit « Miss Jeune Actrice de 40 ans » mais on te connait.

Gabrielle fit la moue et s'empressa de changer de sujet :

-Alors Susan tu commences quand à tourner dans la super production du quartier ?

Edie ne put s'empêcher d'éclater de rire en repensant à quels genres de films il s'agissait ce qui étonna les autres filles.

-Vous inquiétez pas, les rassura Susan, elle est tout simplement jalouse.
-Oui voilà c'est ça je suis jalouse, confirma Edie en se retenant de rire à nouveau.
-Le producteur, « Serge », m'a dit que je devais me présenter demain à 14h30 pour commencer à apprendre mon texte, bon bien sur ce n'est pas grand-chose mais c'est comme ça que tout le monde commence.

Bree plutôt sceptique face à ce métier félicita rapidement Susan avant de reprendre la parole.

-Une de vous a-t-elle revue Brian dernièrement ? Gaby ?
-Pourquoi moi ? S'interrogea Gabrielle.
-Euh bah tu as du le voir à l'hôpital ? S'étonna Susan.
-Ah oui c'est vrai, se rappela t'elle. Mais moi je n'ai rien connu de cette histoire dont vous avez parlé hier ...
-Oui c'est vrai, confirma Bree. J'aimerais seulement connaitre un peu plus ce qui s'est passé, pourquoi Mary a été tué ...
-Je suppose qu'Iris pourrait nous en dire plus, c'est elle qui la connaissait le mieux ? lui demanda Bree.
-Hum ... je doute qu'elle veuille me parler ...
-Pourquoi ? demanda Susan. Vous êtes amies pourtant !
-Difficile d'être amie avec quelqu'un quand vous allez porter plainte contre son fils pour détournement de mineur, dit naturellement Edie.

Bree fut plus qu'étonné qu'Edie soit au courant de ça. Elle la regarda avec des grands yeux ronds tout comme les autres filles regardait Bree.

-Quoi ? Je ne fais que protéger mon fils, essaya de s'excuser Bree. Et d'abord comment es-tu au courant de cette histoire Edie ?
-Je t'en prie Bree, je suis pratiquement la commère du quartier, dit-elle fièrement.

Les autres filles ne furent pas très surprises, Edie se vantait souvent pour des trucs assez absurdes.

-Pratiquement ?! demanda Gabrielle.

Loic et Corentin était toujours en voiture, aucun d'eux n'avait encore décroché un mot jusqu'à ce que Loic se trompe de chemin sur la route, Corentin lui fit remarquer :

-Tu viens de rater la sortie !
-Je sais, affirma Loic.
-T'es bizarre ! lui dit Corentin qui ne comprenait pas vraiment ce qui passait.
-J'ai décidé qu'on devait parler, donc je me suis dis qu'on devrait faire un tour en voiture.
- Je ne vois pas de quoi de quoi on devrait parler ! Mentit Corentin.
-Oh si tu vois très bien. Je veux juste savoir pourquoi tout ça ?
-Tout quoi ?!
-Pourquoi t'étais prêt à mourir pour sauver ce garçon ?
-T'es jaloux ?! Se moqua Corentin.
-Non, je ne veux pas que tu meurs, mais ça doit être trop te demander à comprendre ?
-Pourquoi tu me parles comme ça ? T'es bizarre, ton attitude est différente de d'habitude.
-Peut-être parce que j'ai failli perdre la personne la plus importante à mes yeux, je sais que tout ce que je te dis sonne fleur bleue et peut-être un peu « con » pour toi mais c'est la vérité ...
-T'as pris quoi avant de venir ?
-Je ne plaisante pas Corentin, je tiens vraiment à toi. Je ne te demande as de comprendre ça et tu peux même te moquer si ça te chante, je veux seulement savoir si ça vaut la peine que je m'attache à toi ...

Corentin ne répondit pas, d'une part parce qu'il ne s'était jamais posé de réelles questions sur ses sentiments envers le jeune homme et il ne savait pas réellement quoi répondre dans ces cas là.

-Ca ne m'étonne pas vraiment que tu ne répondes pas tu sais, continua Loic. Peut-être que tu seras plus apte quand tu auras pris ta potion magique.
-De quoi tu parles ? S'interrogea Corentin inquiet.

Loic lui jeta une seringue sur les genoux et le visage de Corentin se figea en sachant que son ami avait tout découvert.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net
avatar
Yukinari_



█ . AGE : 29
█ . EMPLOI/LOISIRS : Oreille Attentive
█ . VOISINS : Scavo
█ . HUMEUR DU MOMENT : Nostalgique
█ . RAGOTS : 615
█ . DATE D'ARRIVEE : 25/07/2007

MessageSujet: ... suite   Dim 12 Aoû - 16:02

...

Lamita après avoir rendu visite à Tiziano afin de s'assurer qu'il était en bonne santé, enfin excepté son amnésie, était retourné chez son petit-ami le lendemain afin de s'excuser d'être parti aussi vite.
Elle entra chez lui comme elle avait l'habitude de le faire depuis que leur relation était officielle. Florian n'y avait vu aucune objection puisqu'il habitait désormais avec LPC. Elle referma la porte qui claqua à cause d'un courant d'air ce qui réveilla Gael.

-« Mince », pensa Lamita. « Moi qui voulais le réveiller avec un petit déjeuner. Enfin avec le sommeil lourd qu'il a il n'a pas du entendre. »

Elle se dirigea alors vers la cuisine afin de lui préparer un petit déjeuner tandis que Gaël dans la chambre au fond du couloir émergeait tout juste. Ce n'est que lorsqu'il se releva et qu'il ouvrit les yeux qu'il se rendit compte qu'il n'était pas seul. Tout lui revint en tête en un éclair, la soirée de la veille et tout ce qui s'était passé pendant. En effet après que Lamita l'avait lâchement abandonné et que Sabinouche lui avait dit que c'était pour retrouver Tiziano avait qui elle avait des sentiments très forts, la jalousie lui fit faire n'importequoi. Il avait invité Sabinouche à diner et ils avaient passé la soirée ensemble à parler ... c'est quand ils ont commencés à reparler de Lamita que la jalousie de Gael refit surface, il pensait à Lamita dans les bras de ce « Tiziano » . C'est alors que prit dans un élan d'excitation et de jalousie, il embrassa Sabinouche qui n'attendait clairement que ça, elle était depuis des mois tombée sous le charme du jeune homme.
S'en suivit ce qui devait arriver à deux personnes excités, attirer l'une par l'autre. Voilà comment Sabinouche s'était retrouvé dans son lit.
Gael trop occupé à se souvenir de ce qui s'était passé la veille ne repensa pas tout de suite qu'une personne était entré chez lui. Ca n'est que quand il entendit la sonnerie du micro-onde qu'il se rendit compte que quelqu'un était vraiment chez lui, et il n'y avait qu'une personne à avoir la clé de l'appartement.

-Oh mon Dieu, réalisa t-il enfin. Sab réveille toi vite !! Murmura t-il.
-Qu'est ce qui se passe ? demanda t'elle en s'étirant.
-Chuuut, lui dit Gael. Il faut que tu t'habilles et sortes par la fenêtre.
-Quoi ?! S'étonna-t-elle.
-Lamita est dans la cuisine et ne va surement pas tarder à arriver ici, insista t-il.

Ce que venait de lui dire Gael réveilla tout d'un coup du lit en trébuchant. Le bruit interpella Lamita.

-Chéri t'es réveillé ? Ne bouge pas je t'apporte le petit déjeuner ! cria Lamita de la cuisine.

Sabinouche s'empressa de récupérer ses affaires pendant que Gael allait ouvrir la fenêtre afin qu'elle puisse partir. Bien sur Sabinouche aurait pu ne rien faire et rester au lit avec Gael pour voir la tête de Lamita mais elle ne souhaitait pas se mettre le jeune homme à dos ... elle voulait surtout pouvoir continuer à le mettre sur le dos pendant que ....

Gael entendit les pas de Lamita qui parvenait du couloir. Il pressa Sabinouche qui n'eut même pas le temps de finir de s'habiller, elle enjamba la fenêtre et se positionna sur le côté pour éviter que Lamita ne la voie.

Gael soupira juste au moment où Lamita ouvrit la porte. Elle le trouva près de la fenêtre, nu et essoufflé.

-Je ne savais pas que tu étais si impatient de me retrouver, s'étonna Lamita agréablement surprise.

Gael lui adressa un faux sourire.

Pendant ce temps, Sabinouche peinait à descendre, elle longea le mur jusqu'à la gouttière avec laquelle elle s'aida à descendre. La gouttière n'étant pas très stable, Sabinouche n'eut pas beaucoup de prise et se retrouva le fessier dans les buissons.

Iris conduisait depuis hier au soir, Yuki à l'arrière du véhicule, allongé sur les sièges arrières toujours assommer par le coup qu'il avait reçu derrière la nuque. Sa mère s'en était voulu mais elle devait plus que tout préserver ce qui lui était cher. Le portable de Yuki qui se trouvait sur le siège passager se mit à sonner, Iris regarda le numéro, il s'agissait de celui de Lenou ... elle regarda son fils par le rétro et soupira ... elle aurait voulu l'aider, aider la jeune fille, aider son fils mais elle devait tout d'abord le mettre en sécurité, cette affaire était beaucoup trop dangereuse pour lui. Elle ouvrit la fenêtre de la voiture et s'apprêta à jeter le portable quand soudain, une main la retînt. Il s'agissait de celle de Yuki qui lui arracha le portable des mains et qui répondit :

-Allo ? Décrocha t-il en regardant sa mère à travers le rétro.
-Je vois que tu n'as pas respecté notre marché mon garçon, lui dit la voix grave au téléphone.
-Ce n'est pas ma faute il me faut plus de temps, ne faites pas de mal à Lenou je vous en prie.
-Je sais bien que ta mère ne t'as pas vraiment aidée dans cette histoire et que tu n'as pas eu le choix, pour te prouver ma bonne foi, je te laisse jusqu'à ce soir. Mais ...
-Mais quoi ? lui demanda Yuki qui s'impatientait et qui s'inquiétait de plus en plus pour Lenou.
-Je ne suis pas de nature très patiente et je te conseille d'être chez toi rapidement, comme je t'ai promis de ne pas toucher à la fille, il va falloir que je me défoule sur quelque chose ...
-De quoi vous parlez ? S'énerva Yuki tout tremblant.
-Il se pourrait bien qu'il n'y est plus de rubriques « potins » très bientôt dans ce nouveau journal à la mode.

Yuki fit le lien rapidement. Il savait qu'il parlait d'Imanita. L'homme reprit avant de laisser le temps de se remettre de tout ce qu'il entendait :

- Rappelle-toi petit, « ce soir » sinon tu commenceras à recevoir de jolis cadeaux de la poste.

L'homme raccrocha avant de s'mauser de cette situation puis s'adressa Lenou assise attachée et baillonée à une chaise :

-J'espère pour toi que tu peux compter sur tes amis ...

Yuki qui n'en pouvait plus de cette situation s'adressa à sa mère.

-Arrête la voiture tout de suite.
-Non, je dois nous protéger, se justifia Iris.
-Et moi je dois protéger mes amis, insista Yuki.
-Tu ne pourras rien faire, ils sont bien trop forts même pour moi.
-Je ne peux pas savoir si je n'essaie pas.
-Je ne te laisserais pas y retourner pour que tu te fasses tuer !
-Dans ces cas là je n'ai pas le choix, déclara Yuki.

Iris qui n'avait pas pensé une seconde à ce que son fils allait faire n'avait pas pris de précaution afin qu'il reste près d'elle. En effet, Yuki ouvrit la porte arrière et s'adressa à nouveau à sa mère :

-Arrête la voiture où je saute !!!
-Yuki, je fais tout ça pour toi, arrêtes tes bêtises et refermes cette porte.
-Très bien, fit Yuki. Tu as raison je n'aurais pas le courage de sauter de toute façon alors je vais plutôt faire ça ...

Yuki tira sur le frein à main avant même qu'Iris ne puisse l'en empêcher. Les pneus de la voiture crissèrent sur une centaine de mètres puis s'arrêta soudain. Heureusement qu'Iris roulait actuellement sur une ligne droite sinon ils auraient pu avoir un accident. Yuki s'en fichait un peu, il devait retourner rapidement à Wisteria Lane aider ses mais même s'il ne savait pas encore comment il allait s'y prendre.

-Tu es fou, on aurait pu avoir un accident !!! L'engueula sa mère ...Mais où il est ?! S'étonna Iris qui ne voyait plus son fils dans la voiture.

Corentin qui était revenu chez lui n'avais pas encore eu l'occasion de rendre visite à Tiziano avec tout le monde qu'il y avait chargé quelqu'un de le faire à sa place.
La famille et les amis de Tiziano venaient juste de quitter l'hôpital afin de le laisser se reposer un peu ... quand il entendit frapper à la porte il croyait que s'était une infirmière qui venait faire les vérifications habituelles mais il en était tout autre. Tiziano invita la personne à entrer et se retrouva en face d'un jeune homme dont il n'avait pas le souvenir.

-Je peux vous aider ? demanda Tiziano. On se connait ?
-Oh tu ne te souviens pas de moi à cause de l'amnésie, je suis ton meilleur mai, on se connait depuis tout petit, on a fait les 400 coups ensembles, tu ne t'en souviens pas ? lui annonça le jeune homme avec une sincérité déconcertante.
-Non, affirma Tiziano. Je suis désolé avec l'accident je ne me souviens pas de grand-chose ... mais peut-être que tu pourrais me raconter quelques uns des trucs que nous avons faits, ça m'aidera peut-être à me souvenir. Tiens si tu commençais par ton prénom ? demanda t-il enthousiaste.
-Bien sur, dit le jeune homme en refermant la porte avec un regard pervers et mauvais. Je m'appelle Jérémy ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net
 

2.06 - Lie To Protect Yourself

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: F&M :: Les épisodes :: 
Saison 2
-
News Box !
█ . EPISODE 5.01 EN PREPARATION

...%

█ . BACK FROM THE TRIP,
Par I.


█ . IMANITA - APRES L'AVORTEMENT.


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit