AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sinners

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Imanita



█ . EMPLOI/LOISIRS : Journaliste de renom
█ . VOISINS : Van de Kamp
█ . HUMEUR DU MOMENT : Dare to Dair !!
█ . RAGOTS : 364
█ . DATE D'ARRIVEE : 09/08/2007

MessageSujet: Sinners   Mar 14 Déc - 0:12

Salut les gens ^^
Par cette froide nuit de decembre consacrée à des revisions fastidieuses, une idée que j'espere interessante s'est soudainement frayée un chemin dans mon esprit me detournant momentanement de mon travail acharné. N'y tenant plus, je me suis aussitôt saisie de mon ordinateur et me suis accordée un delai d'une heure pour mettre cette idée à execution. Il m'est finalement apparu qu'il etait impossible de m'y tenir jusqu'au bout, ce qui explique pourquoi je ne vous livrerai que la premiere partie que j'ai pu rediger (mais pourquoi elle nous parle comme si elle etait dejà dans son OS -__-)

Bref, je ne sais pas comment, l'idée d'ecrire un OS sur les sept pêchés capitaux m'est venue, et comme nos personnages se prêtent parfaitement au jeu, je n'ai pas beaucoup hesité
En fait, il ne s'agit pas d'un seul OS dans le sens strict, mais plutot d'une serie de 7 mini-OS (mais alors vraiment mini), chacun correspondant à un peché. Je n'ai pu en finir que 3 pour le moment, mais je pense pouvoir finir les autres avant la fin du mois... J'avais pensé à n'en poster qu'un seul tous les 2 jours (oui, pour vous faire venir plus souvent sur le fofo) mais c'est tellement riquiqui que j'ai eu honte

Donc voilà, 3 mini-OS pour ce soir, rien de bien grandiose, rien qui ne soit en relation avec le deroulement de nos episodes... bref, vous verrez bien !! j'espere quand meme que ça vous fera 5 minutes de lecture en attendant l'episode


Dernière édition par Imanita le Mar 14 Déc - 0:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Imanita



█ . EMPLOI/LOISIRS : Journaliste de renom
█ . VOISINS : Van de Kamp
█ . HUMEUR DU MOMENT : Dare to Dair !!
█ . RAGOTS : 364
█ . DATE D'ARRIVEE : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Sinners   Mar 14 Déc - 0:14


L’avarice



Depuis qu’elle s’etait installé à Wisteria Lane en tant que barmaid attitrée du quartier, il n’etait pas inhabituel d’entendre un de ses clients marmonner contre cette « pingre », ou de voir ses amis la taquiner lourdement sur sa radinerie, quand ils ne s’echangeaient pas des regards complices en riant sous cape de ses tendances grippe-sou.

Cependant, loin d’essayer de dissimuler ce trait de caractère, Ciane assumait pleinement son avarice, -ou plutôt comme elle se plaisait à la qualifier- ses qualités d’econome. Peu importait les moqueries, les reproches à peine dissimulés, voire même les remarques clairement blessantes, la jeune fille ne pensait même pas à envisager ce trait de sa personnalité comme un defaut.

- Ca vous fera deux dollars cinquante... chacun, lâcha negligemment Ciane en se plantant devant Yukinari et Imanita qui commençaient tout juste à engloutir les delicieux muffins exposés.

Les deux jeunes gens échangerent des regards depités, deçus de s’être contorsionnés pendant plusieurs minutes pour atteindre des muffins finalement payants.

- Tu exageres Ciane...

- Estimez vous heureux que je ne vous mette pas dehors, bande de voleurs !!

- On veut bien s’en aller si on garde les muffins..., tenta Imanita, tandis que son ami hochait la tête en mordant dans le sien avec appétit.

Ciane foudroya ses amis du regard tout en faisant claquer sa spatule non loin de leurs doigts, les faisant pouffer de rire. Elle ne sourcilla même pas, habituée à ce genre de reponses, même si elle ne les comprenait pas toujours. Elle estimait simplement qu’au vu du travail qu’elle fournissait, il etait normal qu’elle veille à être payée en consequence, et de même, elle ne voyait pas de raison valable de renoncer au fruit de son dur labeur. Ciane tirait même une certaine fierté de sa capacité à ne pas se laisser marcher sur les pieds, et à reclamer ce qui lui etait dû.

Non decidément, elle ne voyait vraiment pas en quoi sa façon de voir les choses derangeait tellement les gens... Elle ne volait pas ce qui ne lui appartenait pas, n’etait pas de ces femmes venales appatées par le gain, et ne considerait l’argent que pour ce qu’il etait, c’est-à-dire un moyen de subvenir à ses besoins, et non comme un symbole de richesse ou d’appartenance.

Elle etait evidemment consciente qu’il y avait des choses bien plus importantes dans la vie –dans sa vie- que quelques billets de banque, et que malgré leurs taquineries permanentes, elle aurait bien du mal à echanger ses amis contre cet argent qu’elle bataillait tellement pour obtenir... Mais ça, ils n’etaient pas obligés de le savoir, n’est-ce-pas ?

- Non mais quelle plaie, vous me payez mes cinq dollars et vous degagez de là, que je vous vois plus trainer dans mon bar aujourd’hui!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Imanita



█ . EMPLOI/LOISIRS : Journaliste de renom
█ . VOISINS : Van de Kamp
█ . HUMEUR DU MOMENT : Dare to Dair !!
█ . RAGOTS : 364
█ . DATE D'ARRIVEE : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Sinners   Mar 14 Déc - 0:15


La Colère




Certains disaient qu’il avait simplement le sang chaud, et que ses origines mediterannéenes prenaient le dessus sur sa raison quand quelque chose le contrariait. D’autres affirmaient que le fait qu’il ait grandi sans presence masculine à ses cotés ne lui permettait pas de distinguer quelles etaient les limites à ne pas depasser. D’autres encore se contentaient de penser qu’il voulait simplement jouer au rebelle et qu’il avait toujours aimé adopter un comportement provocateur, surtout avec une grande soeur aussi stricte et aussi protectrice. Mais tous s’accordaient à dire que sous ses manieres et son langage de voyou, Tiziano n’etait pas quelqu’un de foncierement mauvais.

Cependant, ce que peu de personnes savaient, c’etait que Tiziano etait quelqu’un de profondement colérique depuis sa tendre enfance. Et si sa soeur Sara pouvait sans peine retracer chacune de ses colères d’enfant depuis qu’il avait appris à balancer ses purées de legumes contre le mur du haut de sa chaise pour bébé, elle ne comptait plus les fois où adolescent, elle avait du le soigner, aprés qu’il soit rentré defiguré d’une de ses innombrables bagarres. Elle avait beau pleurer, ordonner, supplier et menacer de l’envoyer dans une ecole militaire, rien n’y faisait.

Même si Tiziano admettait parfois qu’il avait tort de s’emporter si facilement, il prenait bien soin de n’en faire part à personne, et continuait à clamer en toute mauvaise foi qu’il ne faisait que repondre aux provocations et qu’il n’etait pas une fillette degonflée qui allait pleurer dans son coin quand on le cherchait.

Mais il fallait bien avouer que la vie de Tiziano Catalano n’avait jamais été un long fleuve tranquille, ce qui justifiait son emportement auprés de ceux qui le connaissait le mieux, et qui savaient qu’il ne fallait pas reellement s’en inquiéter.

Car si les coleres du jeune italien se revelaient memorables et avaient le don de créer des dommages collateraux plus qu’importants –tout particulierement sur les fenêtres- ses amis savaient pertinemment qu’une fois ladite crise de colere traversée, il passait plus ou moins vite à autre chose, comme définitivement liberé de ce qui le contrariait. Ainsi, ses trois comparses s’etaient fait à cette maniere particuliere qu’il avait de gerer ses problèmes, sans trop se poser de questions. Ils le savaient de toute façon irréflechi et impulsif, mais pas –ou peu- dangereux pour lui-même et pour les autres.

Aussi essayaient-ils simplement de se tenir à carreau quand la moutarde montait au nez de Tiziano : Ciane oubliait exceptionnellement de lui faire payer son jus de fraises le temps qu’il reprenne ses esprits, Yukinari se faisait discret tout en essayant de ne pas montrer sa curiosité quant à la suite des evenements, et Imanita retenait à grand-peine les petites remarques qui lui brûlaient la langue, mais qu’elle s’empressait de deverser dès que la colere de son ami retombait.

Ils se faisaient beaucoup plus de souci face à un Tiziano passif et non réactif, ce qui heureusement –ou malheureusement, selon le point de vue- n’arrivait que très rarement. Et dans ces moments-là, ils ne pouvaient qu’esperer de toutes leurs forces qu’une jolie fille passe par là, pour lui changer momentanement les idées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Imanita



█ . EMPLOI/LOISIRS : Journaliste de renom
█ . VOISINS : Van de Kamp
█ . HUMEUR DU MOMENT : Dare to Dair !!
█ . RAGOTS : 364
█ . DATE D'ARRIVEE : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Sinners   Mar 14 Déc - 0:17


La Gourmandise





S’il était bien un défaut auquel Yukinari n’accordait aucune importance, c’etait sa gourmandise. Il était de notoriété public que le dernier des Smith developpait un esprit extrêmement critique envers ses qualités, et portait un regard injustement severe sur ses défauts. Cependant, l’attrait de son palai pour les bonnes choses semblait faire exception à son jugement impitoyable.

S’il était bien un défaut qu’Imanita n’aurait avoué pour rien au monde, c’etait sa gourmandise. Elle clamait haut et fort son caractère rancunier, tirait une grande fierté de son ambition, ne cachait pas ses tendances de petite fille gâtée, et allait même parfois jusqu’à reconnaitre –en comité reduit- son orgueil demesuré, mais la gourmandise ne figurait résolument pas dans la liste des defauts qu’elle s’etait dressée.

Mais dans les deux cas, ce trait de personnalité commun à deux personnes -en apparence diametralement opposées- n’echappait pas aux regards etonnés de leurs proches, qui ne s’expliquaient pas comment « ces petits gabarits » pouvait manifester autant d’appétit à tout heure du jour ou de la nuit. Ainsi, personne ne semblait comprendre cette envie constante de bonnes choses qui n’etait même pas motivée par la faim, et le fait même de manger pour satisfaire ses papilles gustatives plutôt que son estomac semblait depasser l’entendement d’une grande partie de leur entourage, au grand damne d’Imanita et de Yukinari.

Ce point commun se manifesta dès le plus jeune âge chez les deux amis dont les yeux brillaient déjà de convoitise à la simple évocation de chocolat et autres sucreries, et qui suspendaient d’un même geste leurs jeux pour se precipiter aussi vite que le leur permettaient leurs courtes jambes dès que le marchand de glaces faisait son apparition dans le quartier. Et ette fascination pour les bonnes choses loin de s’estomper avec le temps, ne se limita plus aux sucreries et autres gâteaux, mais recouvrit bientôt toutes sortes de cuisines etrangeres que les deux amis se firent un devoir de decouvrir et de savourer comme il se devait.

Puis vers l’adolescence, la nourriture prit une place de plus en plus importante dans leur quotidien.

Elle constitua un refuge pour Yukinari à un moment où il avait encore trop peur de parler de son homosexualité à ses proches et à ses parents qui s’etaient dejà montrés intraitables envers son frère. Dans ces moments où il se sentait particulierement oppressé, une grande tasse de chocolat chaud accompagnée d’un gateau au chocolat lui faisait voir les choses sous un angle un peu plus optimiste.

Elle joua le rôle d’une echappatoire pour Imanita, lui permettant de mieux gérer son anxiété à l’approche de ses examens, la reconfortant au milieu des disputes recurrentes de ses parents. Une grande part de tarte au citron degustée sur le pas de la porte, loin des chaos parental et de sa chambre remplie de bouquins de cours lui redonnait le courage necessaire pour continuer à faire face.

C’est dans ses moments-là que les deux amis essuyèrent le plus grand nombre de remarques sur leurs habitudes alimentaires, s’entendant constamment dire qu’ils étaient supposés manger pour vivre, plutôt que de vivre pour manger. Et si tous deux se contentaient de hausser les épaules sans même prendre la peine de repondre, peu convaincus par cet état de fait, ils se rendirent bientôt compte du bien-fondé de cette remarque, lorsque d’autres alternatives tout aussi alléchantes, incluant des rapprochements physiques avec d’autres personnes se presenterent à eux...

Et ce fut avec une joie inégalée que Yukinari découvrit qu’il pouvait allier entre sa passion pour les cremes glacées et son interêt pour le corps d’Andrew Van de Kamp qui constitua un support de degustation beaucoup plus personnel et plus intime qu’un simple pot de glace... Mais ça, c’est une autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Yukinari_



█ . AGE : 29
█ . EMPLOI/LOISIRS : Oreille Attentive
█ . VOISINS : Scavo
█ . HUMEUR DU MOMENT : Nostalgique
█ . RAGOTS : 615
█ . DATE D'ARRIVEE : 25/07/2007

MessageSujet: Re: Sinners   Mar 14 Déc - 20:39

Oh comment j'adore l'idée ! Et tu es bien la seule qui pouvait la trouver !
Les péchés sont particulièrement bien traités en accord avec leur personnage. Et je vais encore me répéter mais j'adore ton style d'écriture, j'ai souvent l'impression de lire un roman de la main d'un auteur professionnelle, les scènes sont tellement bien décrites et tu trouves toujours les bonnes répliques se mariant parfaitement avec chaque personnage que c'est juste un vrai plaisir à lire. Je n'ai qu'une hâte, c'est de lire les autres ! Peut-être une future vocation qui sait wink
(S. et moi attendons la co-prod B.&I. d'ailleurs -_-)
Merci n'Ima, t'es vraiment la meilleure Kkisu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net
avatar
Imanita



█ . EMPLOI/LOISIRS : Journaliste de renom
█ . VOISINS : Van de Kamp
█ . HUMEUR DU MOMENT : Dare to Dair !!
█ . RAGOTS : 364
█ . DATE D'ARRIVEE : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Sinners   Mer 15 Déc - 21:40

Oh, tu es mignon, mais ce ne sont que quelques lignes où j'insulte plus ou moins subtilement nos persos !!
Mais merchi du compliment mon poussin ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
tiziano



█ . EMPLOI/LOISIRS : Esclave du père Salama
█ . VOISINS : Van de Kampf (en ce moment)
█ . HUMEUR DU MOMENT : mélancolique
█ . RAGOTS : 650
█ . DATE D'ARRIVEE : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Sinners   Mer 15 Déc - 22:03

Bah oui c'est carrément génial, merci Ima pour ce joli cadeau. Et quel style dans l'écriture!
Bon j'ai hâte que tu abordes certains des 4 pêchés capitaux qu'il te reste à nous servir.... Je pense qu'on va se régaler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net
avatar
Ciane



█ . AGE : 32
█ . EMPLOI/LOISIRS : Barmaid intransigeante et fan de surf
█ . HUMEUR DU MOMENT : Joyeuse
█ . RAGOTS : 326
█ . DATE D'ARRIVEE : 13/09/2007

MessageSujet: Re: Sinners   Lun 20 Déc - 20:58

En effet l'idée est excellente, et ces 3 premiers péchés collent parfaitement à chacun des persos décrits !

Je suis tout à fait d'accord avec les garçons, c'est digne d'une professionnelle ce style d'écriture !
J'ai vraiment hâte de découvrir les 4 autres péchés capitaux... et à qui tu vas les attribuer ! (Aura-tu au moins l'honnêteté de t'attribuer la luxure ?)
Je plussoie R., on VEUT une co-prod B.&I. !! -_-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Imanita



█ . EMPLOI/LOISIRS : Journaliste de renom
█ . VOISINS : Van de Kamp
█ . HUMEUR DU MOMENT : Dare to Dair !!
█ . RAGOTS : 364
█ . DATE D'ARRIVEE : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Sinners   Ven 24 Déc - 16:21

J'avais prevu de poster la suite aujourd'hui, mais je n'ai pas vraiment eu le temps de tout ecrire, et je n'avais pas prévu que l'un des OS serait aussi difficile à ecrire! (je vous laisse deviner lequel -__-)
Ca sera donc pour la semaine prochaine mes poussins

En attendant, Joyeux Noël à vous... Et fais attention à tes cheveux cette année S. !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
tiziano



█ . EMPLOI/LOISIRS : Esclave du père Salama
█ . VOISINS : Van de Kampf (en ce moment)
█ . HUMEUR DU MOMENT : mélancolique
█ . RAGOTS : 650
█ . DATE D'ARRIVEE : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Sinners   Dim 26 Déc - 16:12

Bah moi j'attendais la suite comme cadeau de Noël. T'abuses là Ima surtout je comprends pas comment tu peux buter sur un sujet que d'habitude tu maîtrises parfaitement

Sinon j'ai hâte de savoir avec quelle denrée alimentaire, Ciane se sera malaxé les cheveux cette année
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net
avatar
Ciane



█ . AGE : 32
█ . EMPLOI/LOISIRS : Barmaid intransigeante et fan de surf
█ . HUMEUR DU MOMENT : Joyeuse
█ . RAGOTS : 326
█ . DATE D'ARRIVEE : 13/09/2007

MessageSujet: Re: Sinners   Lun 27 Déc - 19:02

Laissez mes cheveux tranquilles, ils se portent très bien et n'ont pas besoin de manger eux !
C'est vraiment une obsession chez vous, cette histoire doit bien dater de plus de 3 ans !!

J'attendais moi-aussi des OS parmi mes nombreux cadeaux cette année... T'abuses I. ...

(Et sinon, vous avez été gatés par Papa Noël ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Imanita



█ . EMPLOI/LOISIRS : Journaliste de renom
█ . VOISINS : Van de Kamp
█ . HUMEUR DU MOMENT : Dare to Dair !!
█ . RAGOTS : 364
█ . DATE D'ARRIVEE : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Sinners   Jeu 30 Déc - 15:38

L’envie

Ce fut à l’occasion du faux mariage de Tiziano et d’Imanita que ces pensées traversèrent pour la premiere fois l’esprit de Ciane. En regardant son amie s’avancer lentement vers son futur époux dans sa robe de créateur, elle se fit la reflexion que son propre mariage n’egalerait surement jamais celui-ci, pourtant factice. L’enchainement des évenements ne lui permit pas de s’attarder particulierement sur cette pensée amère, mais la reception donnée par la suite ne fit que confirmer son opinion, faisant naître un soupçon de jalousie qu’elle s’efforça de chasser rapidement, et qu’elle mit sur le compte de son envie de se caser.

Pourtant, ce sentiment se manifesta de nouveau quand elle apprit que ses deux amis s’étaient vu offrir une « lune de miel » de rêve, et même l’invitation les incitant, -Yukinari et elle- à se joindre aux jeunes mariés ne calma en rien cette envie déplacée. Une envie qui se fit d’autant plus persistante lorsqu’elle decouvrit l’hôtel hawaïen où ils residaient, et la complicité sous-jacente mais bien présente qui s’etait apparemment installée entre Imanita et Tiziano sans qu’ils ne s’en soient rendus compte.

Ce soir-là, allongée sur le lit qu’elle partageait pour la semaine avec une Imanita dejà profondement endormie, ses pensées l’assaillirent avec plus d’insistance, et elle leur laissa libre cours. Comment ce mariage -qui ét ait censé être une sorte de punition à la mauvaise conduite d’Imanita- pouvait se derouler aussi bien ? Pourquoi s’en sortait-elle toujours gagnante, quelle que soit les problèmes dans lesquels elle s’etait mise ? Pas de doute, en plus d’être une manipulatrice née, cette gamine pourrie gâtée avait une chance insolente et incarnait à elle seule le rêve de toute femme : elle exerçait un métier qui la passionnait sans se faire le moindre souci quant à son avenir, avait des amis prêts à tout pour elle, arrivait toujours à ses fins quand quelqu’un lui plaisait et était arrivée sur un simple caprice à se faire épouser par quelqu’un qui refusait tout engagement. Oui, ce soir-là, aveuglée par la jalousie, Ciane oublia tout : son amitié envers Imanita, la difficulté d’epouser quelqu’un sous la contrainte, et l’angoisse genérée par l’annulation du mariage qui devenait de plus en plus difficile au fil des jours.

A son reveil le lendemain, les mêmes pensées revinrent la hanter, et elle decida d’aller courir au bord de l’eau pour se changer les idées. C’est là où elle croisa Chuck Bass, qui ne fit que confirmer sa recente opinion d’Imanita, et elle sentit pour la premiere fois, malgré son interêt limité pour le new-yorkais, l’envie insidieuse de s’attirer les faveurs de celui qui n’avait d’yeux que pour son amie. Elle voulait croire qu’il était en son pouvoir de détourner Chuck d’Imanita, pour que la jeune fille ressente ne serait-ce qu’une fois ce sentiment de délaissement, d’impuissance face aux évenements. Elle ne céda cependant pas à cette tentation, mais porta un regard nouveau, totalement obscurci par l’envie, sur son amie.

Ses pensées se calmèrent quelque peu dès leur retour à Wisteria Lane, mais revinrent à la charge quand elle assista à tous les efforts deployés par ses amis pour emmener Imanita en Italie, loin de son père. Et c’est à ce moment-là qu’inconsciemment, son regard sur Tiziano changea, et qu’elle se surprit à se demander, et même à espérer qu’il en aurait fait autant pour elle.

C’est donc impuissante qu’elle assista au rapprochement temporaire d’Imanita et de Tiziano, partagée entre l’envie de tout gâcher entre eux, l’envie de s’enfuir, et l’envie de lui, simplement. Heureusement pour elle, l’arrivée de Chuck et quelques mots blessants d’Imanita suffirent pour que Tiziano se tourne vers elle, désemparé, et à la recherche d’un réconfort qu’elle était plus que disposée à lui offrir.

Mais peut-être que Ciane aurait réagi autrement si elle avait su voir à quel point Imanita lui avait toujours envié sa force de caractère, son independance et sa capacité à imposer ses propres choix... Peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Imanita



█ . EMPLOI/LOISIRS : Journaliste de renom
█ . VOISINS : Van de Kamp
█ . HUMEUR DU MOMENT : Dare to Dair !!
█ . RAGOTS : 364
█ . DATE D'ARRIVEE : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Sinners   Jeu 30 Déc - 15:43

La paresse


De prime abord, il semblait difficile de trouver le moindre point de commun entre Tiziano et Yukinari. Et cette difference ne s’arrêtait pas seulement au fait que le premier soit aussi brun que le deuxième était blond, ou au fait que Tiziano soit autant interessé par les jolies filles que l’était Yukinari par leurs charmants homologues masculins. En effet, il était rare de voir deux amis aussi proches ayant des caractères aussi differents l’un de l’autre. Car Yukinari était aussi discret que Tiziano était extraverti, aussi timide que son ami était provocateur, aussi refléchi que le jeune italien était impulsif, et certainement aussi conciliant que le Catalano était orgueilleux. (oui, j’avais envie de faire une petite liste non exhaustive des defauts de Tiz -__-)

Mais au milieu de toutes ces oppositions, un fin observateur aurait vite fait de remarquer que les deux amis étaient aussi désespérément paresseux l’un que l’autre.

Cette fainéantise était née bien des années auparavant, plus précisément au moment où les deux jeunes garçons avaient commencé à repousser chaque fois un peu plus leurs devoirs à faire, jusqu’à ce que l’un d’eux se retrouve à demander à une Imanita plus suffisante que jamais de le laisser recopier - « c’est la derniere fois, promis» - son propre travail. Cette tentative se soldait une fois sur deux par un refus plein de réprobation, et Yukinari se retrouvait immanquablement à accompagner son ami à ses heures de colle, que ce dernier préférait de loin aux airs superieurs et meprisants d’Imanita quand ils lui demandaient ce genre de faveurs. Et ces innombrables heures de colle, loin d’avoir l’effet escompté sur les deux garçons, ne faisaient que renforcer leur oisiveté et leur amitié.

Quelques années plus tard, la paresse des deux garçons avait atteint de tels sommets que Ciane et Imanita s’étaient résolues à ne jamais leur demander de faire quoique ce soit si elles étaient en mesure de le faire elles-mêmes.
Imanita ne fut même pas étonnée de surprendre pendant qu’elle co-habitait avec les garçons chez les Solis, une conversation matinale des plus déconcertantes :

- Tiz, t’es reveillé ? chuchota Yukinari en une vaine tentative de ne pas réveiller son amie.
Un grognement lui repondit en guise d’approbation.

- Pas envie de me lever... Oh non, le reveil de Ima va sonner dans un quart d’heure, continua t-il d’une voix ensommeillée en consultant son téléphone.
- Bah, on desactive le reveil et on continue à dormir, elle croira qu’elle a oublié de l’activer, proposa Tiziano en s’emmitouflant dans ses draps.
- Ouais, bonne idée... Ca nous fait au moins une heure de plus au lit
- Deux ou trois heures plutôt, elle peut dormir encore longtemps si ce foutu reveil ne sonne pas !! s’enthousiasma Tiziano, toujours à voix basse. Vas-y, desactive-le, il est sur le bureau.
- Non mais j’ai pas envie de me lever moi... vas-y toi, protesta Yukinari.
- T’es plus proche.
- Oui mais moi j’ai éteint la lumière hier !!
- T’es plus proche, argumenta imperturbablement Tiziano.
- Oui mais moi...

C’est à ce moment là qu’Imanita interrompit cette argumentation implacable qui –connaissant les deux garçons- aurait sans doute pu durer longtemps. Un rideau brusquement tiré, des couvertures arrachées et quelques cris indignés plus tard, Imanita quittait la pièce, tandis que d’un même geste, ses deux amis récuperaient possessivement leurs couettes pour se replonger aussitôt dans la chaleur bienvenue du sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Imanita



█ . EMPLOI/LOISIRS : Journaliste de renom
█ . VOISINS : Van de Kamp
█ . HUMEUR DU MOMENT : Dare to Dair !!
█ . RAGOTS : 364
█ . DATE D'ARRIVEE : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Sinners   Jeu 30 Déc - 15:55

L’orgueil

Anita Salama remarqua dès les premières années de sa fille que parmi les –trop- nombreux traits de caractère qu’Imanita avait hérité de son père, le plus marquant était sans aucun doute son orgueil démesuré. C’est donc avec un certain amusement qu’elle observa sa fille unique développer de manière spectaculairement précoce une confiance en elle qui intimidait ses camarades de jeux, et ébranlait parfois ses instituteurs.

Et comme pour tous les défauts qui impactent fortement la personnalité d’un individu, celui-ci ne fit pas exception, et se développa de manière presque exponentielle avec les années.

Car si dans l’enfance cette confiance était motivée par un sentiment confus de supériorité, nourri surtout par les compliments intarissables de son père, elle s’étoffa petit à petit quand Imanita découvrit –sans grande surprise- que ses prédispositions dans une salle de classe dépassaient largement celles de ses camarades. Et loin de s’en cacher, toujours sous les encouragements de son père, elle mit un point d’honneur à faire savoir et sentir à tous qu’elle se considérait comme intellectuellement supérieure, ce qui ne lui valut pas que des amis. Se suffisant à elle-même et ne recherchant nullement l’approbation de personnes moins intéressantes –du moins selon son point de vue- cela ne la toucha pas, et ne fit que forger son caractère et son sens de la répartie, qui devinrent à leur tour des motifs de fierté.

Peu avant ses quatorze ans, Imanita se découvrit un nouvel atout inattendu quand elle se rendit compte que certains regards insistants la suivaient parfois quand elle passait dans les couloirs de son collège ou quand elle faisait son shopping. Instantanément, elle comprit qu’elle était passée du stade de jolie gamine à celui d’attirante jeune fille, et s’il lui arrivait d’en douter parfois, il lui suffisait de croiser son propre regard dans un miroir pour sentir l’auto-satisfaction l’envahir.


Cependant, l’orgueil d’Imanita toujours à l’image de celui de son père, ne se résumait pas en une estime de soi plus importante que celle de la moyenne des mortels. En effet, la fierté mal placée de la jeune fille était telle que des actes aussi banales que solliciter l’aide de quelqu’un, faire part de ses sentiments, presenter des excuses ou reconnaitre ses erreurs étaient perçus comme de réelles marques de faiblesse, et l’idée même de donner aux autres ce pouvoir sur elle lui semblait terrifiant. Ainsi, malgré leur rareté, les quelques altercations entre Imanita et son père jetaient un froid glacial sur la maison, obligeant Anita Salama à recourir à d’innombrables tentatives étendues sur plusieurs jours pour faire passer l’orage.

Heureusement pour Imanita, Yukinari et Ciane semblaient avoir compris qu’il était inutile d’essayer de la rendre plus humble, et l’habitude aidant, avaient finis par ne plus être agacés par ce defaut. Malheureusement pour elle, même en sachant que ce trait de caractère malvenu constituait un point commun avec Tiziano, elle découvrit un peu trop tard que loin de les rapprocher, il ne fit que les mener à se détruire mutuellement, jusqu’à ce que l’irréparable se produise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Imanita



█ . EMPLOI/LOISIRS : Journaliste de renom
█ . VOISINS : Van de Kamp
█ . HUMEUR DU MOMENT : Dare to Dair !!
█ . RAGOTS : 364
█ . DATE D'ARRIVEE : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Sinners   Jeu 30 Déc - 15:59

La Luxure


Ciane Wilson, Tiziano Catalano, Yukiari Smith et Imanita Salama etaient sans exception aucune, résolument portés sur le sexe. (mouahahahaaa vous avez peur pour la suite, hein ? -__-) Et à lui seul, ce péché là releguait tous les autres au rang de négligeables et charmantes imperfections.

Parce que pour tout l'or du monde, Ciane n'aurait pas échangé ses agréables fins de soirée avec certains de ses occasionnels –mais neanmoins séduisants- clients de passage.
Parce qu'il suffisait qu’une jolie fille lui manifeste explicitement son interêt pour apaiser toute trace de colère en Tiziano.
Parce qu’Imanita oubliait sans mal de diriger son regard suffisant sur un miroir quand quelques regards prédateurs pouvaient lui apporter bien plus de satisfaction.
Parce que même si l’on disait que le bonheur d'un homme passait pas son estomac, Yukinari savait pertinemment que c'était viser encore trop haut.
Parce que dès le moment où elles se trouvaient entre les bras d’un charmant jeune homme, Ciane et Imanita ne se souvenaient plus avoir déjà envié quoique ce soit à quelqu’un.
Parce que pour Yukinari et Tiziano l’idée même d’être paresseux semblait risible au vue des alternatives tellement plus plaisantes qui s’offraient à eux.

Oui, la luxure était bel et bien le plus terrible et le plus capiteux des péchés...

Et si les nombreuses surfaces planes témoins des differents ébats de nos quatre protagonistes avaient été dotées d’une vie propre et de conscience, ells auraient bien vite tenté de détourner leur attention devant étalage de sentiments indécents de leurs occupants du moment.

Si elles avaient été dotées d’oreilles, elles auraient tout fait pour ne rien entendre : ni les souffles s’accelerer, ni les respirations s’alourdir, ni les halètements s’intensifier, ni même –surtout- les mots parfois tendres, souvent coquins, voire quelques fois totalement décousus, à peine articulés d’une voix tour à tour voilée, hachée, puis brisée.
Si elles avaient été dotées d’yeux, elles se seraient hâtées d’échapper à la vision des vêtements tantôt précipitamment arrachés, tantôt glissant avec une lenteur mesurée. Elles n’auraient pour rien au monde consenti à assister au spectacle des bouches embrassant par moments, embrasant sans relâche, des silhouettes tendues et cambrées à l’extrême, des membres lascivement emmêlés dans une incessante quête de contact, jusqu’à ce qu’ils ne soient plus qu'un ensemble de terminaisons nerveuses furieusement stimulées.
Et si elles avaient été en mesure de retranscrire le récit de ces instants de débauche, nul doute que cela aurait fait nerveusement tiqué la moitié du voisinage, mais n’aurait fait que confirmer l’opinion que l’autre moitié se faisait des quatre amis.

Heureusement, ces surfaces avaient vraisemblablement conclu d’un accord tacite qu’elles resteraient aveugles, muettes et inconscientes de tout ce qui pouvait se passer dans ces moments-là. Et sachant que le secret de leurs ebats resterait bien gardé, ces jeunes insconscients laissaient -sans doute avec un peu trop d’enthousiasme- leur libido prendre le pas sur leur raison, oubliant par moments de verifier la presence de certaines de ces petites cameras branchées un peu partout dans le quartier...

Ciane s’adonnait donc en toute quiétude à son jeu de rôles preferé, celui de la barmaid qui le temps d’une soirée, transformait en esclave sexuel son charmant client qui avait oublié son porte-feuille. (c’etait trop tentant -__-)

De son coté, Yukinari qui detestait la routine, troquait parfois ses fameux pots de glaces contre des sous-vêtements comestibles quand une envie de changement se manifestait. (je t’en prie -_-)


Imanita et Tiziano ne s’etant pas encore retrouvés devant les celébres ‘CaméraTiz’, contrairement à leur deux amis, il aurait fallu déployer des trésors d’imagination ou du moins posséder un très bon sens de la déduction pour deviner le déroulement exact de leurs parties de scrabble...

Et les connaissant, il valait sans doute mieux pour tous que ce secret le demeure le plus longtemps possible.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Imanita



█ . EMPLOI/LOISIRS : Journaliste de renom
█ . VOISINS : Van de Kamp
█ . HUMEUR DU MOMENT : Dare to Dair !!
█ . RAGOTS : 364
█ . DATE D'ARRIVEE : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Sinners   Jeu 30 Déc - 16:03

Mais en réalité, qu’étaient donc vraiment ces sept péchés capitaux ?

Au fond, nul ne pouvait se targuer de ne pas être un pécheur, car même la plus chaste des personnes avait déjà été en colère une fois dans sa vie. De même, la plus indécente avait sûrement déjà du résister au moins une fois à la gourmandise ou à l’envie. Et comment condamner avec autant de virulence un paresseux en lui prédisant sa decheance quand son attitude etait peut-être ce qui le rendait heureux au quotidien…
Non décidement, dresser sept petits mots pour bannir ou dicter un comportement à adopter sonnait presque comme une insulte à l’être compliqué qu’est l’humain...

Car s'il fallait passer toute une vie sans se laisser emporter par la colère quand tout incitait à la revolte...
S'il fallait passer toute une vie sans veiller sur ce qui revenait de droit pour obtenir une consideration momentanée d’indivdus sans importance…
S'il fallait passer toute une vie sans se laisser tenter par cette explosition de saveurs qui envahissait les papilles et l’esprit…
S’il fallait passer toute une vie sans tirer la moindre fierté de ces motifs pourtant légitimes qui faisaient d’un individu une personne à part...
S'il fallait passer toute une vie sans la moindre pensée envieuse pour ce qui appartenait aux autres …
S'il fallait passer toute une vie sans pouvoir se laisser envahir par cette nonchalance, cette douce indolence que le corps réclamait parfois si ardemment…
S'il fallait passer toute une vie sans ces moments où il suffisait de lâcher prise pour entrevoir tout un monde de plaisirs sensuels …

Pour ne serait-ce qu’esperer atteindre un quelconque paradis …Eh bien, il existait au moins quatre personnes qui préfèraient encore être damnées pour l'éternité.

FIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Imanita



█ . EMPLOI/LOISIRS : Journaliste de renom
█ . VOISINS : Van de Kamp
█ . HUMEUR DU MOMENT : Dare to Dair !!
█ . RAGOTS : 364
█ . DATE D'ARRIVEE : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Sinners   Jeu 30 Déc - 16:13


Voilà voilou, comme promis avant la fin du mois !! C'etait pas grand-chose, mais ce sont toujours quelques minutes passées sur le fofo à nous souviendre (si si -__-) de nos personnages preferés heureux

Bien sur je deteste le dernier OS , qui n'est pas aussi fluide ni aussi agreable à lire que ce que j'avais en tête, mais il m'a pris plus de temps que tous les autres réunis et je ne suis pas arrivée à ameliorer grand-chose en fin de compte... >.<



PS: S. tu peux exceptionnellement me detester pour ce que je fais de ton personnage dans l'OS de l'envie -_-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
tiziano



█ . EMPLOI/LOISIRS : Esclave du père Salama
█ . VOISINS : Van de Kampf (en ce moment)
█ . HUMEUR DU MOMENT : mélancolique
█ . RAGOTS : 650
█ . DATE D'ARRIVEE : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Sinners   Dim 2 Jan - 20:34

Bah ton auto critique est trop sévère comme d'hab' Ima. Moi je me suis régalé à lire ces 4 derniers OS! Aussi je trouve que le perso de Ciane est conforme à ce qu'elle est

Franchement, félicitations Ima et merci de nous avoir offert un moment fort sympathique de lecture qui nous permet de patienter agréablement en attendant que ce fainéant et colérique Tiziano finisse enfin l'écriture de son méga premier épisode de la saion 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sinners   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sinners

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: F&M :: Les épisodes :: 
Off-Shooting
 :: Dialogues
-
News Box !
█ . EPISODE 5.01 EN PREPARATION

...%

█ . BACK FROM THE TRIP,
Par I.


█ . IMANITA - APRES L'AVORTEMENT.


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com