AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 4.06 - Kiss Kiss, Boom Boom !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Yukinari_



█ . AGE : 29
█ . EMPLOI/LOISIRS : Oreille Attentive
█ . VOISINS : Scavo
█ . HUMEUR DU MOMENT : Nostalgique
█ . RAGOTS : 615
█ . DATE D'ARRIVEE : 25/07/2007

MessageSujet: 4.06 - Kiss Kiss, Boom Boom !   Mar 24 Mar - 17:01

Juste une petite image de présentation, pour vous faire patienter un peu et également pour me motiver (oui je fais fait de la "self-motivation" -_- ).



pervers1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net
avatar
Yukinari_



█ . AGE : 29
█ . EMPLOI/LOISIRS : Oreille Attentive
█ . VOISINS : Scavo
█ . HUMEUR DU MOMENT : Nostalgique
█ . RAGOTS : 615
█ . DATE D'ARRIVEE : 25/07/2007

MessageSujet: Re: 4.06 - Kiss Kiss, Boom Boom !   Sam 8 Aoû - 19:20

Saraluna Catalano était de loin, une des habitantes les plus respectables de Wisteria Lane. Enfin du moins avant que la nouvelle de sa grossesse adolescente ne surgisse telle une bombe dans ce quartier si respectable. Il faut dire que la jeune femme avait surpris tout le monde. Elle que tout le monde voyait comme une femme très proche de Dieu, bien trop proche du goût de sa famille d’ailleurs, élevant seule courageusement son frère et sa soeur qui étaient loin d’être facile et veillant au bon soin de toute une communauté. Comme quoi, les apparences sont souvent bien trompeuses...

-Sara ! Je suis contente que vous ayez pu venir, lui assura Bree en la faisant entrer à l’intérieur de sa magnifique maison.
-Et bien, je dois dire que j’ai été plutôt surprise, agréablement bien sûr, poursuit-elle sachant pertinement à quel genre de personne elle avait à faire, c’est la première fois que vous m’invitez à une de vos célèbres réunions.
-Oh, célèbres n’exagérons rien, mais elle sont amusantes, il est vrai. Je vous en prie, indiqua t-elle en montrant la direction de la salle à manger, nous vous attendions.

Saraluna entra dans la salle à manger et ne fut pas surprise d’y retrouver là, les visages connus du quartier. En effet Gabrielle Solis, Lynette Scavo, Susan Mayer et Edie Britt était assise autour de la table, transformer pour l’occasion en table de poker. Le regard de la futur maman s’arrêta sur un visage qu’elle ne connaissait pas, certes, il était possible qu’elle l’ai déjà vu quelque part, mais impossible de remettre un nom sur cette figure. La femme en question se leva en voyant arriver l’autre et se dirigea vers elle.

-Bonjour, je suis Physalis. Votre nouvelle voisine, enfin plutôt celle de Gabrielle, lui dit-elle en l’enlaçant.
-Oh euh, bredouilla Saraluna visiblement surprise par cette étreinte. Enchantée.
-Oh mais c’est un jolie petit ventre arrondi que je vois là, poursuivit la jeune femme. Rassurez-moi, vous êtes bien enceinte, je n’ai pas fait de gaffe ? Demanda t-elle en regardant ses voisines, comme pour chercher un soutien.
-Oui, s’en amusa l’interessée, de jumeaux même.
-Vraiment ? Fit Bree. C’est merveilleux !
-Oh je ne sais pas ça...
-...moi je dirais plutôt bon courage ! Lança Lynette, qui avait déjà de l’expérience en matière de gémélité.
-Merci, ria Saraluna, c’est bien ce que je pensais.
-Oh désolé, se reprit l’ancienne publicitaire. C’est juste que je ne peux pas mentir sur ce sujet avec les deux monstres que j’ai à la maison.
-Ce n’est pas grave, la rassura t-elle, je me doute que ça ne sera pas tout le temps une partie de plaisir.
-Ca c’est sûr !
-Et si on jouait, les pressa Gabrielle, qui détestait parler d’enfants.
-Oh oui, je vais chercher les rafraîchissements, leur confia Bree en se dirigeant vers la cuisine.

Elle jouait depuis déjà une bonne demi-heure, Saraluna essayant tant bien que mal de suivre ce jeu qu’elle ne connaissait pas, ou peu, tout en discutant de tout et de rien, et surtout de ragots.

Spotted, la future maman peu respectable serait-elle en train de se faire de nouvelles amies ?
Ou nos « desperate housewives » favorites seraient-elles en train de profiter d’elle ?
Attention Saraluna, rien n’est jamais gratuit à Wisteria Lane.

xoxo, mi.


Après que Domenico ait contrecarré leur plan, involontairement, même si Imanita pensait, au contraire de son mari, qu’il l’avait fait exprès, les deux jeunes mariés se devait de trouver un nouveau plan.
Bien entendu, la jeune fille ne voulait plus voir le cousin du jeune homme tourner autour d’elle, au risque qu’il se retrouve la tête encastré dans son skate-board. Tiziano l’avait donc prévenu de se tenir à carreau à partir de maintenant et son cousin lui avait répondu, que de toute façon il serait occupé pendant plusieurs jours. Il ne savait pas ce que Domenico voulait dire par là, mais il n’y voyait rien de bon. De toute façon, il devait s’occuper en priorité, de la situation critique dans laquelle ils s’étaient fourrés avec Imanita, et plus loin était son cousin, mieux cela serait.
Jusqu’à présent, leur tentative pour faire annuler le mariage avait échoué. Pire encore, le père de la jeune fille, même en sachant que Tiziano n’était pas son premier amant, avait accepté leur « amour ».
Ils en étaient doublement coincé. Au lieu de devoir faire annuler le mariage en faisant croire que la jeune fille était infidèle (ce rôle qu’elle trouvait injuste par ailleurs), ils devraient se débrouiller pour faire accepter à son père que Tiziano n’est pas un garçon pour elle. Alors bien sûr, le côté infidèle marcherait peut-être, mais ils n’en étaient tous les deux plus très sûrs, Habib Salama avait l’air très attaché à l’idée de les voir ensemble pour le reste de leur vie. Chose inconcevable pour les époux, ils s’entretueraient bien avant d’avoir pu fêter leur noce de coton.
Non cette fois ils devaient se débrouiller pour trouver autre chose, un plan qui ne nécessiterait pas un Chuck Bass, avec qui, la jeune fille avait visiblement tout raté alors qu’il l’intéressait vraiment.
Ils se décidèrent à aller demander de l’aide à leurs amis. Yukinari ne leur trouverait sûrement pas un plan brillant mais il serait capable de trouver un truc assez déjanté pour que ça marche. De son côté Ciane, pourrait les aider pour...

-Impossible, je refuse catégoriquement ! S’emporta Ciane.
-Mais c’est important, c’est notre seule et unique solution, la supplia Imanita.
-Tu rêves, jamais je n’embrasserai ce jus de fraise sur pattes !
-Mais ce n’est qu’un rôle ! Et c’est pour la bonne cause !
-Et j’y gagne quoi moi ?
-J’en sais rien, mes plus sincères remerciements ? Ironisa Imanita.
-Raison de plus pour que je ne m’engage pas dans vos combines tordues !
-Oh allez, sois fun un peu, c’est pour la bonne cause.
-Non et non !
-Je ferais tout ce que tu veux promis, mais je t’en supplie, débarasse-moi de ce macho Italien avec que je ne l’étripe !!
-Ca serait peut-être ça la solution, se moqua Ciane qui voyant le regard de son interlocutrice, préféra se rattraper. C’est bon, c’est bon, je vais t’aider ! Mais tu auras intérêt à te rattraper comme il se doit !
-Promis, merci merci merci, s’excita-t-elle en l’enlaçant à travers le bar.
-Et achète-lui des bonbons à la menthe !


On dirait que la sulfureuse surfeuse de WL va bientôt jouer l’une de ses meilleures simulations.
Attention C., ton rôle pourrait devenir beaucoup plus permanent que tu ne le penses !

xoxo, mi.


Dernière édition par Yukinari_ le Sam 8 Aoû - 23:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net
avatar
Yukinari_



█ . AGE : 29
█ . EMPLOI/LOISIRS : Oreille Attentive
█ . VOISINS : Scavo
█ . HUMEUR DU MOMENT : Nostalgique
█ . RAGOTS : 615
█ . DATE D'ARRIVEE : 25/07/2007

MessageSujet: Re: 4.06 - Kiss Kiss, Boom Boom !   Sam 8 Aoû - 19:22

Pendant ce temps, nos deux jeunes fraîchement débarqués roucoulaient de plus belle. Il faut dire, qu’étant persuadée de flirter avec l’objet de ses désirs, Hororine Trachester était aux anges et se donnait à fond dans cette possible relation. De son côté, le cousin italien au sang chaud ne laisserait pas passer une occasion de séduire une femme, même si cela implique qu’il doive mentir sur son identité. Aussi ils passaient tous les deux la plupart de leur temps ensemble. Ils ne pouvaient pas dire qu’ils étaient officiellement ensemble au point où ils en étaient mais ils avaient bien l’intention d’essayer d’aller plus loin. Du moins Domenico le souhaitait, de son côté, Hororine le faisait seulement parce qu’elle pensait qu’il était réellement sa cible.
Alors lorsque, assis sur un banc du jardin du quartier, le jeune homme tenta de l’embrasser, elle se laissa faire et profita même de cet instant, pensant enfin qu’elle réalisait ce pourquoi elle avait tant attendu. (et c’est à ce moment là que S. Et I. Se disent qu’elle est complètement folle)

Les degrés augmentent rapidement dans le quartier de WL, et quelque chose me dit que ce n’est pas à cause de la météo. Attention H., les apparences sont parfois trompeuses, ou peut-être serait-ce à D. de surveiller ses arrières...

xoxo, mi.


Edit Britt était l’une des plus grandes fouineuses du quartier. Aussi lorsque Gabrielle l’avait appelé lui disant qu’elle voulait la voir pour parler d’une chose importante, elle n’avait pas hésité longuement avant de débarquer chez l’ex modèle. La jeune femme l’attendait déjà sous son porche, fixant la maison de ces voisines espérant y déceler la moindre trace de vie, ou mieux, de mort...

-J’espère que tu ne m’as fait venir pour rien Solis ! Lui lança Edie en guise de bonjour.
-Ta présence ne me fait pas plus plaisir qu’à toi, lui répondit Gabrielle, mais tu es probablement la seule personne habilitée à m’aider.
-Me dit pas que tu as encore un problème de garde-robes ? Je sais que j’ai meilleur goût que toi Solis, mais j’ai autre chose à faire que de te servir de conseillère.
-La ferme Edie et viens t’asseoir !

La jeune femme haussa les épaules en levant les mains comme pour lui dire de se calmer et alla s’asseoir sur le banc à côté d’elle. Gabrielle, lunettes de soleil sur le nez, lui servit un café et le lui donna.
Edie surprise, se tourna vers la jeune femme avec une moue qui voulait tout dire.

-Quoi ? Lui demanda Gabrielle.
-Tu es bizarre Solis, et c’est quoi cet attirail façon détective privée ? L’interrogea t-elle désignant de la main les objets présent sur la table, à savoir un appareil photo, un crayon et un bloc-notes sur lequel était écrit des heures et des notes associées à ces dernières.
-Shhht, lui fit la jeune femme. Elles pourraient nous entendre !
-Qui ça ?
-Les voisines !!
-Et ?
-Et notre couverture sera grillée !
-De quoi est-ce que tu parles ?

La jeune femme, ayant totalement oublié de briefer son amie sur le coup, s’approcha d’elle, yeux toujours rivés sur la maison de ses voisines et lunettes baissés :

-Je crois que ce sont des meurtrières... !

Edie ne put s’empêcher d’éclater de rire à ce propos.

-Shhhhhhht, insista Gabrielle. Tu vas nous faire repérer !!
-Gaby, tu es sérieuse ? Je savais que ta vie était ennuyeuse, mais à ce point-là.
-Oh je t’en prie, je ne suis pas folle, il y a des trucs pas net qui se trame chez eux... !
-C’est vrai qu’on a généralement eu le malheur de n’accueillir que des dérangés dans ce quartier mais évitons de généraliser.
-Je te jure qu’elles ne sont pas net !
-Pourquoi, parce que la mère colore ses ongles en rose et que la fille drague des garçons ? Ma pauvre Gabrielle, il est temps que tu te retrouves un nouveau jardinier ou un nouveau beau-fils pour occuper tes longues journées d’été.
-Oh arrête Edie, il n’y a rien de drôle là-dedans ! Je te dis qu’elles ne sont pas nets !!
-Admettons que ça soit le cas, ce qui est de moin point de vue, complètement fou, mais tu as l’air tellement attachée à cette idée, en quoi tu aurais besoin de moi ?
-Tu es agent immobilier non... ?
-Oh non non non non, certainement pas, hors de question, jamais ! Affirma t-elle voyant où son amie voulait revenir.
-Oh je t’en prie, t’es la seule qui puisse m’aider !
-J’ai dit NON !
-Je suis sûr que tu l’as déjà fait avant en plus !
-Certainement pas !
-Et c’était qui ce beau blond que je t’ai vu emmener dans une des maisons à vendre l’autre jour ?
-Un client !
-Un client ? Et qu’est ce qui a bien pu se passer pour ce client ressorte en caleçon par l’arrière de la maison.

Edie lui lança un regard noir et interrogateur à la fois :

-Tu espionnes souvent tes voisins comme ça ?
-Uniquement quand ça peut m’aider pour les faire chanter !
-Tu es le diable incarné Gabrielle Solis !
-Merci ! Maintenant tu vas m’aider ?
-Tu as de la chance que j’aime fricoter avec le diable !
-Génial, je savais que tu ne résisterai pas à un peu d’action !
-Appele-moi quand tu vois qu’il n’y a plus personne et je débarque avec les clés.
-Ca marche, dit-elle en rigolant et en se frottant les mains comme pour se donner une contenance de méchant.
-T’es ridicule Solis, lui lanca Edie Britt, ce qui fit aussitôt s’arrêter la jeune femme.

Les plans d’Imanita et Tiziano étaient rarement des succès. C’est d’ailleurs pour cela que leur ami Yukinari était généralement décidé éviter d’en faire partie un maximum. Néanmoins, lorsqu’il apprit leur nouveau plan, il ne put s’empêcher de vouloir être en première loge pour voir ça. Ils allaient tout droit une fois de plus à la catastrophe, mais d’un autre côté, c’est souvent les catastrophes qui les faisait se sortir des pires situations. Alors que ce midi là, Tiziano et Imanita déjeunaient avec le père de cette dernière, commençant à mettre leur plan en place, leur ami de toujours décida d’aller voir l’Australienne de la bande et de l’embêter un peu avec la situation à venir.

Les midis étaient plutôt calmes au bar, il y avait surtout beaucoup de jeunes qui cherchait un endroit où se retrouver et où pouvoir manger pas cher. Un vrai bussiness pour la patronne du bar qui avait doublé son chiffre d’affaire en ces jours d’étés.
Yukinari ne fut pas surpris d’ailleurs d’y retrouver la plupart des jeunes du quartier et notamment le cousin de son ami. Il ne fut pas tellement surpris de le voir en compagnie de la nouvelle voisine attablé sur la terrasse, si Domenico était comme Tiziano, cela voulait dire qu’il sautait sur tout ce qui bouge.
Il évita soigneusement de croiser son regard, pensant que l’avoir comme ami n’apporterait que des problèmes au vu des récents évènements. De plus Imanita lui avait interdit d’essayer ou même de penser se rapprocher de lui, sous peine de ne plus jamais pouvoir manger de crême glacée sur ses supports favoris.

Il entra dans le bar et ne trouvant pas Ciane derrière son comptoir, il la chercha des yeux dans tout le bar. Il avait beau vérifier dans tous les coins de la pièce, rien n’y faisait, la jeune femme n’était pas là.
Connaissant bien le bar et ses parties privées, pour y avoir passer pas mal de temps avant l’arrivée de l’Australienne (nous ne ferons aucun commentaire là-dessus), il tenta tout d’abord d’aller voir si elle n’était pas dans son appartemment situé au dessus. Après avoir frappé plusieurs fois à la porte et être même tenté d’entrer, il ne semblait y avoir personne là non plus.
Peut-être était t-elle tout simplement aux toilettes, pensa t-il alors qu’il redescendait les escaliers.
Ce n’est que lorsqu’il entendit un énorme cri de terreur qu’il pensa à la réserve. Les cris qui en provenait d’ailleurs, ne trompait pas sur la présence de la jeune femme à l’intérieur. Pensant que quelque chose de grave s’y passait, il se dirigea à toute vitesse vers la pièce, manquant d’assomer un client au passage et en ouvrit la porte à la volée. Un énorme bruit sourd se fit entendre suivit d’un choc lourd à terre.
Yukinari venait d’envoyer la porte en plein dans la jeune femme qui par le choc s’était retrouvé propulser en arrière. A en juger par ses injures et par le fait qu’elle se la tenait, la tête avait tout pris.
Le jeune homme paniqué tenta de la relever avant de se prendre une énorme baffe en plein sur la joue droite, ce qui le fit basculer légèrement.

-Espèce d’abrutis, tu pouvais pas faire attention, hurla l’Australienne, portée par la douleur.
-Je suis désolé, comme tu criais, je pensais que tu étais en danger.
-Je l’étais, c’est pour ça que je sortais d’ailleurs, et je sais très bien m’occuper de moi-même ! Lui renchérit la jeune fille, tout en se relevant.
-Attends je vais t’aider, lui dit le jeune homme en la soutenant.
-Va plutôt me chercher de la glace, et tout de suite !

Le jeune homme s’exécuta aussitôt, bien trop envahi par la culpabilité pour discuter quoi que ce soit.
La jeune femme le rejoignit au bar et s’asseya sur un des tabourets faisant face à ce dernier se tenant toujours la tête.

-Je suis vraiment désolé, s’excusa encore Yukinari, je ne savais pas que...
-Laisse tomber et donne moi cette poche de glace.

Le jeune homme s’exécuta aussitôt et découvrit avec stupéfaction, lénorme bosse qui tronait sur le front de la jeune femme. Du coup, le jeune homme se ravisa et se dit que ce n’était peut-être plus une si bonne idée de vouloir la taquiner sur le fait qu’elle embrasserait Tiziano.
Il resta là silencieux, s’occupant du bar, pendant que Ciane marmonnait des injures à tout va à son égard.

On dirait que le plus maladroit des habitants n’a pas fini de faire des siennes.
Attention Y., la maladresse peut-être mignonne, mais elle peut aussi être destructrice... !

xoxo, mi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net
avatar
Yukinari_



█ . AGE : 29
█ . EMPLOI/LOISIRS : Oreille Attentive
█ . VOISINS : Scavo
█ . HUMEUR DU MOMENT : Nostalgique
█ . RAGOTS : 615
█ . DATE D'ARRIVEE : 25/07/2007

MessageSujet: Re: 4.06 - Kiss Kiss, Boom Boom !   Sam 8 Aoû - 19:24

Alors que l’après-midi « poker » chez Bree était terminés depuis une bonne heure et que chacune était rentrée chez elle, Lynette en vait profité pour inviter Saraluna chez elle, lui proposant ironiquement de voir la galère que c’était d’avoir des jumeaux à élever. La futur maman, qui avait apprécié le moment passé en compagnie des plus célèbres femmes aux foyers du quartier, accepta l’invitation avec plaisir.
Cela faisait maintenant une bonne heure que les deux jeunes femmes étaient en train de discuter et que Lynette lui racontant des anecdotes à propos de ses jumeaux, souvent très drôles, à en juger par les rires que l’on pouvait entendre de l’extérieur.

-Vous avez l’intention de reprendre votre travail rapidement après votre accouchement ? Lui demande Lynette.
-Je n’en sais trop rien encore, mon mari ne le souhaite pas mais je ne sais pas si je pourrais rester à la maison en permanence même si je suppose que deux bébés occupe pas mal de votre temps.
-Je ne peux pas vous contredire là dessus ! Brian travaille dans la publicité c’est ça ?
-Tout à fait, il m’a assuré que son seul salaire suffirait à nous faire vivre tous les quatres.
-Encore une fois je ne peux contredire, j’étais moi-même dans la publicité !
-C’est vrai ? Quelle coïncidence !
-En effet, sourit Lynette.
-Vous n’avez plus l’intention de reprendre ?
-J’aimerais bien, Penny va bientôt entrer à l’école, et ça serait l’idéal de pouvoir retrouver du travail dans ce secteur, mais je crains que ça ne soit pas si simple.
-Pourquoi cela ? Lui demanda Saraluna.
-Vous savez avec mon âge ça devient difficile, j’ai beau me défendre dans ce métier, les patrons préfèrent engager des personnes jeunes.
-Si ce n’est pas malheureux !
-Comme vous dites... !
-Dites, pourquoi vous et Tom ne viendriez vous pas diner à la maison ce soir ? Vous pourriez en parler avec Brian, il pourra peut-être vous aider.
-Oh je ne voudrais pas le déranger avec mes problèmes existentielles !
-Vous rigolez, il adore pouvoir rendre service, et il ne peut surtout rien me refuser.
-Comme Tom pour moi !

Le mari de la jeune femme rentra à ce moment-là :

-Oh salut chéri, tu voudrais bien aller chercher du lait, nous n’en avons plus.
-Salut ! Bonjour Sara !
-Bonjour, lui répondit-elle.
-J’y vais de suite, repris Tom en parlant à sa femme.
-Oh et tu ne voudrais emmener les enfants avec toi, ils ont l’air de s’ennuyer dehors !
-Pas de problème !
-Vous voyez, qu’est ce que je disais, chuchota Lynette à Saraluna.

Les deux jeunes femmes partirent en fou rire alors que Tom Scavo les regardait d’un air dubitatif tout en souriant pour ne pas paraitre trop idiot.

Les affaires vont bon train dans le quartier.
Regardez qui se fait pistonner et va peut-être bénéficier d’une promotion !
Il ne faut jamais mélanger bussiness et vie privée S.

xoxo, mi.


Imanita attendait depuis dix bonnes minutes, son ami Yukinari devant le tribunal de Fairview, elle souhaitait se renseigner sur les procédures relatives à l’annulation de mariage pour les besoins du plan mais avait refusé de y aller seule. Aussi, lorsque Tiziano eut rejoint Ciane avant de se moquer d’elle étant donné la bosse qu’elle avait sur le sommet du crâne, et d’accessoirement félicité son ami pour ce joli coup, Yukinari rejoignit son ami au point de rendez-vous. Il n’osa pas raconter sa mésaventure à Imanita, il savait que ça la ferait sans doute rire mais d’un autre côté, il se doutait qu’elle n’apprécierait pas le fait d’un possible échec du plan à cause de ça. Heureusement elle n’avait eu qu’une bosse mais si ça avait été plus grave, la seule idée de devoir refaire un nouveau plan à cause de lui tuerait Imanita... et le tuerait lui par la même occasion.

-Qu’est ce que tu fichais ? Ca fait bien un quart d’heure que je t’attends !
-Désolé, j’étais parti voir Ciane et j’ai pas vu le temps passer !
-De la façon dont tu le dis, c’est comme si vous aviez été occupé à faire quelque chose de très peu catholique !
-Oh crois-moi, il n’y a rien eu de tel ! Quoi que Ciane doit avoir une superbe migraine. Je te raconterai, poursuit-il en voyant la tête de son amie.
-Bref, on y va sinon on a pas fini !

Pendant ce temps, Ciane et Tiziano essayait tant bien que mal de mettre leur plan en place ! Imanita avait demandé à son père de la rejoindre au Bar à Cici pour prendre un verra en fin de soirée avec elle et son « mari » ne sachant donc pas qu’elle ne serait pas là et que son mari serait en train de fricoter avec la patronne du bar. Bien entendu, Tiziano n’était pas censé non plus être au courant de l’histoire.
Ciane reposa la poche de glace dans le congélateur et demanda à Tiziano de tenir le bar le temps qu’elle essaie tant bien que mal de cacher cette affreuse bosse avec un peu de maquillage.

-Et surtout tu ne laisses personne sans consommer !!! Lui rappella t-elle fermement.

Elle avait sans doute un mal de tête énorme, beaucoup trop pour réfléchir, mais Tiziano était surpris de voir que quand il s’agissait de son bar, rien ne pouvait l’empêcher de veiller au bon déroulement de ses finances.
Alors que Tiziano essayait tant bien que mal de préparer un jus de fruit, son cousin vint le voir au bar.

-Hey cugino, où est-ce que tu as caché ta femme ?
-Haha très drôle Domy, tu sais qu’elle est très en colère contre toi ?
-Ma, ça lui passera !
-Je ne pense pas non, tu ne connais pas Ima, je serais toi, je me tiendrais à carreau.
-Ok ok, si tu le dis !
-Domy !!!!
-Ca va ca va, j’ai compris !
-Qu’est ce que tu fais là au fait ? Lui demanda Tiziano suspicieux sachant que le père d’Imanita ne tarderait pas.
-Je suis venu avec une fille !
-Oh vraiment ?
-Oui, la fille seule sur la terrasse !
-Hororine ?
-Oui, ça doit être ça son prénom !
-Tu changeras pas Domy !
-Bah quoi ?
-Rien !
-En même temps c’est elle qui m’a sauté dessus !
-Et je suis censé te croire ?
-Je te jure, même qu’elle m’a pris pour toi !
-Quoi ?
-Oui, elle a cru que j’étais toi !
-Et toi bien entendu t’as pas démenti !
-Bah tu me connais dès qu’une jolie fille se pointe devant moi... !
-Je devrais être en colère que tu joues avec mon identité mais d’un autre côté, je n’ai pas besoin d’une groupie sur le dos en ce moment donc fais ce que tu veux ! Mais surtout ne fais pas de conneries ! Je n’ai pas envie d’avoir sa mère, ou pire, les filcs sur le dos !
-Promis, je ferais rien de mal !
-T’as plutôt intérêt, ou je lâche ma femme sur toi !
-Ouh là, bah raison de plus alors, lui répondit-il en riant.
-Maintenant, file retrouver ta copine, j’ai du boulot !
-Oui je vois ça, ironisa le jeune homme voyant Tiziano se débattre avec le mixer.

Lorsque son cousin s’éloigna, il réfléchit à ce qu’il lui avait dit à propos d’Hororine et à ce qu’il avait pu voir en espionnant la maison où elle habitait. Cette jeune fille était bizarre, elle possédait beaucoup de photos de Domy mais elle ne savait pas réellement qui il était. Il ne savait pas ce qu’il se tramait, mais il n’y voyait rien de bon.

Imanita et Yukinari sortait tout juste du tribunal, informations en tête pour le besoin de leur plan.

-Je crois que ça devrait être bon cette fois-ci, soupira la jeune fille.
-J’espère, lui répondit le jeune homme, j’en ai un peu marre de tout ça !
-Et moi donc ! Au moins tu peux avoir une vie sociale toi, moi j’en suis réduite à devoir rester avec Catalano et à supporter son idiot de cousin.
-C’est vrai que là tu fais fort !
-Tu es censé me soutenir, pas te moquer de moi !
-Je ne me moque pas, je constate juste que Tiz’ et toi vous faites de pire en pire à chaque fois.
-Oh, t’es pas mal dans ton genre aussi, tu as fait partie de pas mal de nos ennuis.
-Parce que je n’avais pas le choix !
-Hé, c’est pas Tiz’ et moi qui attirons des psychopathes.
-C’est petit ça... !
-Tu me cherches Smith, tu me... oh non merde, qu’est ce qu’il fait là lui ?!
-Qui ça, demanda Yukinari.
-Derrière-moi !
-Tiens, en parlant d’attirer des psychopathes.
-T’es hilarant Smith ! J’ai une idée, embrasse-moi !
-Quoi ?!
-Embrasse-moi !!
-Non mais t’es pas bien ?!
-Oh te fais pas prier, je sais que tu en rêves !

Elle empoigna le garçon et le força à l’embrasser. Elle vérifia du coin de l’oeil si l’objet de cette action était en train de les regarder et continua de plus belle. Lorsqu’elle lâcha les lèvres du jeune homme, elle lui fit un « chut » discret comme pour lui dire qu’il devait jouer le jeu.

-Je vois qu’on ne s’ennuie pas avec toi Imanita, ironisa Chuck Bass.
-Oh Chuck, je ne t’avais pas vu, lui répondit-elle alors que Yukinari levait les yeux au ciel, exaspéré.
-Après le mari, tu te mets aux amants gay ?
-De quoi est-ce que tu parles ?
-Oh je t’en prie, fais pas l’innocente, je sais très bien que tu fais ça pour me rendre jaloux.
-Je ne savais même pas que tu étais là !
-Oh je t’en prie Ima, dis lui tout ça sera plus simple !
-Ne te mêle pas de ça Smith !!
-Ok, débrouille-toi... je t’attends dans la voiture.
- De quoi parlait-il ? L’interrogea Chuck quand le jeune homme se fut éloigné.
-De rien, il ne sait pas ce qu’il dit, il est dérangé... !
-Tu me mens encore ?
-Pourquoi je ferais ça ? Et puis d’abord je vois pas pourquoi tu m’agresses ! T’es peut-être fou de moi mais ça ne te donne pas le droit de me harceler !!
-Je rêve..., s’exaspéra t-il en s’en allant.
-C’est ça oui, va t-en !! Cria la jeune fille, à contre coeur en rejoignant Yukinari, au bords des larmes.

Chuck Bass prit son portable et composa un numéro en voyant la jeune fille s’éloigner.

-Oui bonjour, j’aimerais parler à Monsieur Salama s’il vous plaît.


On dirait que les choses vont enfin être réglée entre l’Italien et la Marocaine.
Une chose est sûre, l’influence d’un nom apporte beaucoup de privilèges !
Attention tout de même à ne pas en faire trop Bass Junior.

xoxo, mi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net
avatar
Yukinari_



█ . AGE : 29
█ . EMPLOI/LOISIRS : Oreille Attentive
█ . VOISINS : Scavo
█ . HUMEUR DU MOMENT : Nostalgique
█ . RAGOTS : 615
█ . DATE D'ARRIVEE : 25/07/2007

MessageSujet: Re: 4.06 - Kiss Kiss, Boom Boom !   Sam 8 Aoû - 19:25

Un peu plus tard, au Baracici, Ciane était revenu et avait essayer de cacher au mieux le bleu qui s’était formé après le coup du midi. Elle retrouva Tiziano, toujours en train de se battre avec le mixer. Bizarrement, la jeune femme ne lui dit rien en voyant les morceaux de fruits à terre et le jus qui dégoulinait sur le comptoir. Le jeune homme se demandait même s’il n’avait pas casser la machine...
Pourtant, Ciane agissait comme si de rien n’était, elle si habituée à faire respecter l’organisation et la propreté dans son bar , ne bronchait pas. Si le jeune homme se demandait si au début, le coup qu’elle avait reçu n’était plus grave qu’il en avait l’air, il ne put réfléchir plus en détail à cela lorsque la jeune fille lui fit du rentre-dedans. Il pensait au départ qu’elle jouait son rôle mais en ne voyant pas son beau-père lorsqu’il regarda les clients du bar, il doutait. Peu importe de toute façon, vu l’heure qu’il était, l’homme ne devrait plus trop tarder et Ciane avait raison, autant s’y mettre dès maintenant. Alors que la jeune fille passa sa main sous le t-shirt du garçon, pour lui carresser le dos, il eût un mouvement de recul... d’un autre côté, il trouvait, le fait qu’une fille le drague de cette façon très excitant.
La jeune fille manqua de glisser sur une peau d’orange que Tiziano avait fait tomber par terre mais ce dernier la rattrapa de justesse (oui très cliché je sais, mais ça donne un côté encore plus cucul à la scène ^^) mais fut compresser entre le bar et le poids de chute de Ciane. Elle lui passa une main dans les cheveux, et dans un accès d’excitation, le jeune homme l’embrassa à pleine bouche. Elle récupéra un quartier de citron près du mixer et l’approcha de la bouche de Tiziano. Elle manqua un peu sa cible et écrasa quelques gouttes du fruit dans l’oeil du jeune homme. Il n’y fit pas attention et l’excusa rapidement de cette maladresse. Elle jeta le reste du citron sur la fenêtre du bar et lui sauta au cou en criant écrasant un peu plus le dos du jeune homme contre le comptoir. Elle se cambra en arrière, pensant que le jeune homme la rattraperait mais l’italien, bien trop occupé à relooker le décolleté de la jeune femme, se perdit dans ses pensées et Ciane se retrouva la tête en bas, les jambes toujours serrées autour de la taille du jeune homme. Elle se détacha de lui et se mit à quatre pattes à terre, imitant le tigre, elle remonta vers lui, en s’aggripant à son t-shirt et passa de nouveau ses mains sous celui-ci pour lui enlever. Tiziano se laissa faire, toujours aussi perdu dans ses pensées...
Elle lui griffa le torse et secoua ses cheveux devant sa tête, elle commença à enlever son t-shirt en se trémoussant pendant que le jeune homme bien trop excité, ne fit pas attention à ce qu’il se passa derrière lui... !

-Hum, plutôt bonne technique, fit Imanita comme si de rien n’était.
-Sacré jeté de cheveux, renchérit Yukinari.
-Et sacré paire de... siffla Domenico.

Tiziano, sortit de ses pensées par le sifflement de son cousin, fut si surpris de voir ses amis là qu’il en fit tomber le mixer par terre.

-Tu peux peut-être nous expliquer ce que tu es en train de faire Catalano ? Lui demanda Imanita.
-Je... c’est... Ciane et moi on mettait en place le plan !
-Ah ouais mais on en attendait pas autant, lança Yukinari.
-C’est Cic’ qui s’est jetée sur moi !
-Et tu t’es pas dit que c’était bizarre ? L’interrogea sa femme.
-Bah... ça faisait partie du plan je pensais !
-Et le fait que Cic’ soit shootée fait aussi parti du plan ?
-Quoi ? De quoi tu parles ?
-Me dis pas que t’avais rien vu ?
-Bah je pensais juste qu’elle se donnait à fond.
-Ah bah pour se donner à fond, elle se donne à fond !
-Arrête l’humour Smith !! Franchement, regarde là bien Catalano.

Le jeune homme s’exécuta et vit que son ami était apparemment sous médicament, même si les effets étaient très proches de ceux de l’alcool.
-Tu sais que t’es un petit canaillou toi, lança Ciane à Tiziano, en lui touchant la joue.
-Oh merde...
-Tu l’as dit, répondit Yukinari.
-C’est limite embarassant...
-Tu m’étonnes, renchérit Imanita.
-Tu sais que t’es un sacré coquin, continua la jeune patronne en éclatant de rire.
-Je m’en occupe, dit Yukinari, je vais la monter dans sa chambre pour qu’elle se repose.
-Oh Ice Cream Boy ! Ice Cream Boyyyy, avec lui c’est la joyyyy, il te lèche où tu...

Yukinari gêné, plaqua sa main sur la bouche de la jeune fille et la soutint pour l’amener à l’étage.

On a beau être australienne, blonde et sexy, et faire semblant de n’avoir peur de rien,
dès que l’on se retrouve face à une chauve-souris dans sa réserve, on en mène moins large.
Pauvre S., terrassée par Batman et Ice Cream Boy et humiliée par Macho Man.
Le retour à la lucidité sera difficile.

xoxo, mi.



Alors qu’Imanita était occupée à se moquer de Tiziano, elle ne remarqua pas que son père était entré dans le bar. Il était déjà trop tard de toute façon pour leur plans mais ils n’avaient pas réfléchit à une alternative. Ils devraient probablement devoir suivre ce pour quoi Imanita l’avait appelé.

-Monsieur Salama !!! Fit Tiziano.
-Oh papa, fit Imanita surprise. Tu es déjà là ?

Voyant que son père ne disait rien et qu’il était bizarre, Imanita s’empressa de lui demander :

-Quelque chose ne va pas ?
-Et bien, à toi de me le dire !
-De quoi est-ce que tu parles ?
-A moins que ça ne soit ton « mari » qui veuille tout m’expliquer ?
-Expliquer quoi ? Demanda Tiziano.
-Vous vous êtes bien fichus de moi hein...

Imanita commencait à avoir très peur, son coeur se mit à battre rapidement, elle n’osa rien dire.

-De lui ça ne m’étonne pas encore, mais de toi ma chérie, comment tu as pu ?
-De quoi vous parlez ? Demanda Tiziano comme si de rien n’était.
-Comment as-tu su ? L’interrogea sa fille, coupant son mari.
-Le plus important n’est pas de savoir comment je l’ai su, mais le fait que tu m’aies menti. Tu crois vraiment que je t’aime si peu ? Que je n’aurais aps compris si tu m’avais expliqué ?

Tiziano n’osait plus rien dire, il ne connaissait pas vraiment le père d’Imanita mais il savait qu’il ne fallait surement pas le contredire.

-Je t’ai offert un mariage, une lune de miel, j’ai dépensé des milliers pour toi, et j’en étais heureux, heureux de te voir heureuse. Et c’est comme ça que tu me remercies, en me mentant, en m’humiliant ?
-Je suis désolée...
-Je n’ai pas envie d’entendre tes excuses ! Je vais vous aider à faire annuler le mariage avant de repartir au Maroc.
-Papa !!
-Je vous attendrai au tribunal demain matin !

L’homme quitta le bar sans un regard pour sa fille qui éclata en sanglots.
Tiziano essaya d’aller la réconforter mais elle fit un mouvent de recul quand il s’approcha d’elle.

-Laisse-moi...

La jeune fille s’en alla, toujours en pleurs, lorsqu’elle arriva à hauteur de Domenico, elle le regarda et lui mit son poing dans la figure.

-Ordure !!!

Elle claqua la porte du bar en bousculant quelques clients mécontents sur son passage.

-Qu’est ce que j’ai fait ? Demanda Domenico, se frottant le nez.
-Tu n’es pas responsable de ça ? Lui demanda Tiziano en l’empoignant par le col.
-Hé, laisse-le tranquille intervint Hororine.

Tiziano relâcha son étreinte sur son cousin et lança un regard noir à son interlocutrice.

-Je te jure Ti... cugino, se reprit-il vu qu’Hororine était à côté de lui, je te jure que je n’y suis pour rien, sincèrement.
-Tu me dégoûtes !

Le jeune homme énervé s’en alla... il avait besoin d’être seul, de réfléchir...

Yukinari qui n’avait rien vu de la scène descendit en trouvant le bar vide :

-Bah, où ils sont tous passés ?

On dirait que les jeunes mariés ont enfin réussi ce qu’ils avaient prévu.
Mais à quel prix ?
Ne dit-on pas qu’il faut faire des sacrifices pour obtenir ce que l’on veut ?

xoxo, mi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net
avatar
Yukinari_



█ . AGE : 29
█ . EMPLOI/LOISIRS : Oreille Attentive
█ . VOISINS : Scavo
█ . HUMEUR DU MOMENT : Nostalgique
█ . RAGOTS : 615
█ . DATE D'ARRIVEE : 25/07/2007

MessageSujet: Re: 4.06 - Kiss Kiss, Boom Boom !   Sam 8 Aoû - 19:26

Il était déjà tard et Tiziano ne parvenait pas à trouver le sommeil, rien ne s’était passé comme ils l’avaient prévu. Bien entendu, le résultat était là mais Imanita avait probablement perdu son père et lui-même une amie. Il se demandait quelle conséquence pourrait avoir cet évènement sur leurs vies furtures. Il fallait qu’il se change les idées, de toute façon ils ne pourraient pas dormir. Il se décida à allumer son ordinateur et tomba directement sur la webcam installée chez les voisines.
Il se rappela en découvrant le mur de photos, ce qui avait dit son cousin dans l’après-midi.
Cette Hororine n’était pas net, et il avait bien l’intention de découvrir ce qui se passait.

Le beau-fils et la belle-mère ont le même objectif.
Ne vont-ils pas sans le vouloir se mettre l’un l’autre des bâtons dans les roues.
Sachez que je serais là si cela se produit.

xoxo, mi.


Pendant ce temps, quelqu’un frappait à la porte d’hôtel de Chuck Bass :

-Ima, qu’est ce que tu fais ici ?
-Shhht, embrasse-moi, lui dit-elle en s’avaçant vers lui.
-Mais tu as bu !
-A peine, répondit-elle, tenant toujours la bouteille de whisky vide à la main.
-Viens, je vais te raccompagner chez toi !
-J’ai pas envie, lui dit-elle en riant. Je veux que tu me fasses l’amour.
-Ima, tu as bu, tu devrais te reposer !

Elle commença à lui déboutonner sa chemise.

-Ima arrête.
-Tu n’as pas envie de moi ?
-La question n’est pas là !
-Alors laisse-toi faire.

Le jeune homme, qui attendait ce moment depuis tellement longtemps ne put résister plus longtemps, il aggripa la jeune femme et l’amena jusqu’à son lit. Il l’allongea délicatement et l’embrassa.

On dirait qu’une nuit torride attends nos deux tourtereaux.
Serait-elle aussi torride si I. savait que l’objet de ses malheurs était en train de lui faire l’amour ?
Rendez-vous bientôt pour les révélations, et croyez-moi, elles risquent d’être juteuses !

xoxo, mi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net
avatar
tiziano



█ . EMPLOI/LOISIRS : Esclave du père Salama
█ . VOISINS : Van de Kampf (en ce moment)
█ . HUMEUR DU MOMENT : mélancolique
█ . RAGOTS : 650
█ . DATE D'ARRIVEE : 09/08/2007

MessageSujet: Re: 4.06 - Kiss Kiss, Boom Boom !   Dim 9 Aoû - 15:19

Devrais-je vous présenter des excuses pour mon absence hier soir? Non pas vraiment mon genre puis je suis trop content de savoir que vous avez attendu plusieurs heures avant de lire cet épisode si longtemps attendu! Votre supplice est un régal pour moi. Oui le Tiz sadique vous a manqué j'en suis sûr mais rassurez vous je suis toujours là, à l'affût, comptez sur moi....
Bon aussi j'aurais pu vous attendre pour lire l'épisode avec vous tout de même pour commenter en direct mais avec mes activités j'ai un peu de mal à gérer mon temps alors j'ai préféré le lire de suite tout seul comme un pauvre malheureux mais je me suis éclaté.
Félicitations Yuki (même si je t'en veux toujours beaucoup parce que tu n'as pas répondu à mon dernier SMS... ça se paiera cher dans un prochain épisode si si je peux encore trouver pire que tout ce qui t'es déjà arrivé, tu peux me faire confiance!). J'étais mort de rire pendant la scène avec Cici en tigresse déchaînée au bar et les réflexions très bien sentis des trois autres! Les filles se montrent enfin sous leur vrai jour dans cet épisode : excitées et lubriques!
Tu as bien assuré aussi avec le nouveau perso je vois que tu as bien cerné son caractère et j'ai par le même occasion constater tes gros progrès en italien!
Humour et suspens au rendez-vous comme d'hab'. On l'a attendu longtemps, ( beaucoup trop longtemps) il était un peu court mais j'étais super content de retrouver nos folles aventures, un bon moment de détente, je n'en ai pas trop en ce moment. Donc merci. Tu n'es pas en manque d'inspiration contrairement à ce que tu essaies de nous faire croire...
Et comme j'ai appris que tu écrivais encore le prochaine épisode, mets-toi au travail de suite, j'ai encore besoin de me délasser en lisant ta prose!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net
avatar
Imanita



█ . EMPLOI/LOISIRS : Journaliste de renom
█ . VOISINS : Van de Kamp
█ . HUMEUR DU MOMENT : Dare to Dair !!
█ . RAGOTS : 364
█ . DATE D'ARRIVEE : 09/08/2007

MessageSujet: Re: 4.06 - Kiss Kiss, Boom Boom !   Dim 9 Aoû - 16:36

Ton manque d'egard pour les autres ne m'etonnera jamais -_- Quant à dire que tu es toujours là, permet moi d'en douter fortement, tu as clairement un sens des priorités qui laisse à desirer!! langue

Et soit dit en passant, je refuse d'être qualifiée d' "excitée et lubrique" alors que c'est S qui refait encore des siennes!! siffle2

Bref, je ne vais pas gacher ce post à reciter en long et en large tes torts, je prefere remercier encore mon poussin de s'etre plié à notre caprice et d'avoir rendu l'episode au moment voulu!! J'aime tout particulierement la tournure que prend toute cette histoire, je sens que ma liberté n'est plus tres loin pervers1 (surtout si S. continue à aggriper Titiz' comme elle le fait si bien -_-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ciane



█ . AGE : 32
█ . EMPLOI/LOISIRS : Barmaid intransigeante et fan de surf
█ . HUMEUR DU MOMENT : Joyeuse
█ . RAGOTS : 326
█ . DATE D'ARRIVEE : 13/09/2007

MessageSujet: Re: 4.06 - Kiss Kiss, Boom Boom !   Dim 9 Aoû - 20:24

Tiz', permets-moi de te dire que tu deviens insolent !! Ta femme déteint sur toi, et pas en bien !!
Et ne prend pas tes rêves pour des réalités, I. est peut-être une bête de sexe, mais quand Yuki ne m'assomme pas et qu'on ne me drogue pas, moi je sais me tenir et je ne saute pas sur tout ce qui bouge, merci...

Sur ce, Yuki, je te l'ai déjà dit hier -ou plutôt ce matin- merci pour cet épisode, j'attends le prochain avec impatience !!
wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 4.06 - Kiss Kiss, Boom Boom !   

Revenir en haut Aller en bas
 

4.06 - Kiss Kiss, Boom Boom !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: F&M :: Les épisodes :: Saison 4-
News Box !
█ . EPISODE 5.01 EN PREPARATION

...%

█ . BACK FROM THE TRIP,
Par I.


█ . IMANITA - APRES L'AVORTEMENT.


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit