AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 4.04 Just married (Part 3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
tiziano



█ . EMPLOI/LOISIRS : Esclave du père Salama
█ . VOISINS : Van de Kampf (en ce moment)
█ . HUMEUR DU MOMENT : mélancolique
█ . RAGOTS : 650
█ . DATE D'ARRIVEE : 09/08/2007

MessageSujet: 4.04 Just married (Part 3)   Sam 28 Fév - 21:03




Hum pendant que le prince et sa princesse convolent en justes noces du côté d’Honolulu en compagnie de leurs amis, on pourrait penser que le quartier est très calme. Détrompez-vous : de nouveaux habitants s’installent à Wisteria Lane. Une mère et sa fille qui semblent porter avec elles un secret… mais qui n’a pas de secret à WL ? De nouvelles amitiés se créent, un psychopate évadé de prison inquiète des parents, un jeune homme au physique très avantageux tout juste débarqué risque de faire des ravages auprès de filles et aussi… de certains garçons… si vous voyez ce que je veux dire… quoique… Bref j’ai hâte du retour de nos jeunes mariés, comment arriveront-ils cette fois à se sortir du mauvais pas dans lequel ils se sont fourrés ? Leur machination semble se retourner contre eux… pour notre plus grand plaisir…. M.I.



Hawaï



Ciane profitait pleinement de son séjour hawaïen à surfer, à bronzer et le cas échéant à draguer les beau et jeunes hawaïens. Le seul truc qui la gênait était ce New-yorkais qui la collait dans le simple but de rendre jalouse Imanita, elle avait très bien compris son manège. Elle aurait volontiers donné une nouvelle leçon de surf à Tiziano histoire de s’éclater une nouvelle fois en le voyant se dépatouiller dans les vagues mais le jeune homme avait d’autres soucis à régler. Elle préférait éviter de donner un cours à Yukinari qui outre le fait de se ridiculiser sur une planche de surf risquait de se noyer. Alors elle allait montrer aux autochtones qu’une australienne dans une combinaison fétiche vert fluo était tout à fait capable de rivaliser avec eux dans les rouleaux. Sur la plage, allongée sur une chaise longue Imanita Catalano prenait le soleil dans son maillot de bain rose et blanc du plus grand chic, cachée derrière ses lunettes elle épier Chick Bass qui au bord de l’eau admirer les prouesses de Ciane sur sa planche dans le seul but d’agacer Imanita. Celle-ci se disait qu’au moins même s’il s’était carrément ridiculisé, au moins Tiziano avait eu le courage d’essayer, Chuck même pas. Peu importe, elle ne comprenait pas pourquoi, elle était irrésistiblement attiré par le New yorkais. A côté d’Imanita, Yukinari se faisait bronzer lui aussi, dans son short de plage orange. Tiziano, casquette de base-ball sur la tête, lunettes noires pour faire « genre », tee-shirt avec l’inscription « forza Italia » en lettres d’or sur fond noir, avança vers eux.

- T’es en train de rougir Yuki, tu ferai bien de mettre de la crème, dit-il avec un air de mauvais kumeur.

- Oui bah je suis enduit de crème, là tu vois, ça colle de partout, le sable gratte…

- Et ton dos ressemble à une écrevisse…

- Pas facile de mettre de la crème dans le dos…

- Demande à Ima ou mieux à l’une des trois mecs là bas que tu es en train de mater depuis 3 quart d’heure.

- Tiz’, tu peux le lâcher un peu ? intervint Imanita sans détourner le visage afin que celui-ci soit parfaitement bronzé de manière uniforme. Il peut s’amuser lui aussi d’autant que tu n’es pas le dernier à baver devant les belles hawaïennes.

- Bon pousse-toi un peu Yuki, faut que je parle à ma femme.

- Je ne suis pas TA femme, rectifia Imanita tandis que Yuki se poussait ne souhaitant pas se trouver au milieu d’une nouvelle scène entre ses deux amis.

- Tu as dit oui devant le curé révérant… Tu nous a mis dans une mouise pas possible alors au lieu de bronzer tu ferais mieux de trouver un bon plan pour nous sortir de cette embrouille.

- Et toi qui te prends pour un génie, élabore un plan au lieu ça te changerait au lieu de te prendre des râteaux auprès des filles.

- Dis-moi, là bas au bord de l’eau c’est pas le type avec qui tu as couché dans une voiture à New York ?

- Tu es physionomiste quand tu veux…

- Et tu as raison, je suis un génie ! s’écria Tiziano.

- Mais oui, fantasme autant que tu veux si pas te faire plaisir.

- J’ai trouvé la solution pour faire accepter à ton père l’annulation du mariage.

- Juste en voyant Chuck Bass au bord de l’océan ? C’est lui qui t’inspire ?

- Chuck Bass ? C’est naze comme nom ! Enfin peu importe il fera l’affaire.

- Qu’est ce que tu es encore en train de tramer dans ta tête de grand malade ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net
avatar
tiziano



█ . EMPLOI/LOISIRS : Esclave du père Salama
█ . VOISINS : Van de Kampf (en ce moment)
█ . HUMEUR DU MOMENT : mélancolique
█ . RAGOTS : 650
█ . DATE D'ARRIVEE : 09/08/2007

MessageSujet: Re: 4.04 Just married (Part 3)   Sam 28 Fév - 21:04

Yukinari détourna son regard de la bande de jeunes qui jouaient au volley ball à quelques mètres de lui pour se concentrer sur le plan de Tiziano avec une certaine appréhension. Il ne savait pas bien pourquoi mai sil voyait une nouvelle catastrophe se profiler.

- C’est très simple, poursuivit Tiziano. Tu vas me tromper avec Chuck Bass…

- Pour te tromper il faudrait déjà que je t’appartienne et ça, ça n’arrivera jamais.

- On s’en fout, le principal c’est que ton père y croit. Lorsqu’il sera que tu me trompes avec ce mec, il ne pourra pas refuser d’annuler le mariage.

Imanita releva ses lunettes dans ses cheveux noirs, elle posa son regard sur Tiziano tout fier de lui, même si jamais elle ne le lui avouerait, elle devait admettre que son idée n’était pas complètement stupide. Le soleil illuminait son visage obscurci par endroit par l’ombre de la visière de sa casquette, cela rendait ses traits plus fins et …. Non il fallait qu’elle se reprenne, elle détourna son regard après ce bref moment d’émotion que lui avait apporté Tiziano.

- Et comment penses-tu t’y prendre pour lui apprendre que je te trompe dans les bras d’un autre, il ne te croira pas sur parole.

- Je lui apporterai les preuves nécessaires.

- Quel type de preuve ?

- Avec mes camératiz, pas de problème. J’installe une caméra dans la suite au dessus du lit, il ne te reste plus qu’à attirer Chuck dans la chambre… Avec ton charme indéniable ça ne devrait pas être difficile.

Yukinari se prit la tête entre les mains, il savait qu’à un moment ou un autre le plan allait chavirer.

- Tu n’imagines quand même pas que je vais coucher avec un garçon sous l’œil de tes caméra espèce de gros pervers ! s’indigna Imanita.

- Juste une fois c’est bon.

- Tu me prends pour une traînée ?

- Je te rappelle que ton attitude à New-York n’était pas des plus subtiles. Coucher avec un mec dans une voiture juste après l’avoir rencontré… Je sais pas comment on peut appeler une fille qui se comporte comme ça.

- Je vais te tuer Tiziano Catalano, je te hais, hurla-t-elle en le frappant avec son sac.

- Calme-toi, c’est toi qui as employé le mot « traînée ».

- Et tu veux montrer à mon père ton enregistrement de moi entrain de coucher avec un garçon ? Tu es vraiment cinglé.

- Que préfères tu : passer pour une débauchée pendant 5 minutes devant les yeux de ton père ou passer toute ta vie mari ée avec moi ?

- Mon honneur est en jeu…

- Ton honneur… tu parles tu couches avec le premier garçon venu et c’est moi qui en subi les conséquences. Parce que je te rappelle que je n’étais pas le premier… et pourtant j’ai accepté ce mariage bidon pour te sauver la mise…

- Florian n’était pas le premier garçon venu… je te signale.

- Peut-être mais si je n’avais pas accepté ce mariage ton père aurait pu apprendre ce qui s’est passé avec Florian, pas besoin d’avoir fait math sup’ pour savoir comment il aurait réagi s’il avait appris que tu étais tombée enceinte et tout le reste… alors pitié ne me parle plus de ton honneur.

- Moi je vais me baigner, décréta Yukinari. J’en ai marre de vos enfantillages.

- Fais gaffe à pas de noyer, les vagues c’est dangereux, lui conseilla Tiziano.

Yukinari n’arrivait pas à déterminer s’il disait cela sérieusement ou juste pour se moquer de lui.

- Je ne vais pas me baigner dans l’océan mais à la piscine.

- Pour être secouru par le beau maître nageur musclé que tu as déjà repéré…

- Ce que tu peux être lourd parfois Tiz’, lâcha-t-il en rougissant légèrement avant de les laisser à leur dispute...

- Alors que penses-tu de mon idée ? reprit Tiziano.

- Je ne sais pas… dit Imanita avec lassitude. Ce sont les caméras qui me gênent.

- On ne peut pas inviter ton père à venir constater ton adultère sur place… pour une fois qu’on ne l’a pas sur le dos !

- Et puis utiliser et manipuler ce pauvre Chuck…

- On a fait bien pire tous les deux, non ?

- Et si mon père décide de le tuer ?

- Que préfères-tu : que ton père assassine un type que tu connais à peine ou qu’il assassine ton meilleur ennemi?

- Réfléchis ce n’est pas un argument intelligent mais venant de toi, c’est normal…

- Si on se débrouille bien Chick ne saura pas qu’il a été victime d’une machination et après tu pourras l’épouser…

- Je ne suis pas prête de commettre de fois de suite la même erreur.

- De toute façon Chuck est très machiavélique quand il s’agit de mettre une fille dans son lit…

- Tu ne le connais même pas.

- Non mais sa voiture, c’est la grande classe. Te décourage pas on va s’en sortir…

Elle se leva brusquement.

- C’est bon, va brancher tes camératiz’, je vais parler à Chuck.

- C’est dans l’action que nous sommes les meilleurs, pas vrai ! s’écria Tiz’.

- Oui… Mais je te préviens Chuck et moi nous ferons l’amour sous les couvertures…

- Si vous pouviez tout de même sortir la tête de temps en temps pour respirer et que ton père te reconnaisse ce serait pas plus mal.

- Encore une fois, c’est moi qui vais faire le sale boulot…

- Normal, c’est parce que tu n’as pas su tenir ta langue que nous sommes mariés aujourd’hui… alors à toi de jouer !

- C’est pas gagné Chuck doit m’en vouloir d’avoir couché avec lui la veille de mon mariage.

- Sexy et mignonne comme tu es dans ce superbe maillot de bain… Chuck ne va pas résister longtemps, dit Tiziano sous le charme de sa femme.

- Tu dois être le seul mec au monde à envoyer sa femme dans les bras d’un autre…

- Nous sommes pas un couple comme les autres, pas vrai ?

- Oui, fit-elle en souriant. On est vraiment cinglés ! J’y vais.

- Ima ? l’appela-t-il alors qu’elle marchait vers Chuck Bass.

- Oui ? dit elle en se retournant vers lui.

- Sois prudente, j’aimerais que Bass te fasse souffrir.

- C’est lui qui risque de souffrir s’il apprend un jour que nous sommes en train de le manipuler.

- Je ne me fais pas de souci pour lui, c’est pas le genre de type à souffrir pour une fille.

- Parce que toi oui peut-être ?

Tiziano haussa les épaules et alla au bar, il valait mieux qu’il ne se trouve pas dans le champ de vision de Chuck Bass quand Imanita allait reprendre contact avec lui.

...............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net
avatar
tiziano



█ . EMPLOI/LOISIRS : Esclave du père Salama
█ . VOISINS : Van de Kampf (en ce moment)
█ . HUMEUR DU MOMENT : mélancolique
█ . RAGOTS : 650
█ . DATE D'ARRIVEE : 09/08/2007

MessageSujet: Re: 4.04 Just married (Part 3)   Sam 28 Fév - 21:06

Wisteria Lane



Le coup de feu de midi venait tout juste de se terminer, Sayla n’en pouvait plus.

- Ça marche bien son bar à Ciane, remarqua Gaël les bras chargés d’assiettes vides.

- Oui on trime comme des dingues pendant que mademoiselle se la coule douce à Hawaï. C’est gentil d’être venu m’aider, je ne m’en serai jamais sortie toute seule.

- Je ne vais pas laisser la femme que j’aime dans l’embarras.

Sur ce il l’embrassa dans le cou avant de déposer les assiettes.

- Qui sont ces deux jeunes femmes très chics assises en terrasse ?

- Elles viennent d’emménager à côté de la maison des Solis.

- Dans la superbe villa de Gaëtane ?

- Oui. Elle l’avait mise en vente chez Eddie Britt. Il parait qu’elles ont payé cache !

- Mazette ! Elles sont fortunées !

- Et chaque jour en début d’après midi elles viennent au bar, la mère prend un thé et la fille un jus de fraise.

- Moi qui pensait qu’il n’y avait que ton frangin pour boire des jus de fraise…

- Et bien il va avoir de la concurrence. La fille aimerait lier amitié avec les jeunes du quartier mais moi je suis trop occupé par le bar et Tiz’ et sa bande sont à Hawaï. Inutile d’ajouter qu’elle n’intéresse pas Andrew et il semble que Julie Mayer soit trop sage pour elle…

- Si elle n’apprécie pas les amis trop sages, elle va adorer Tiz’ et sa bande !

- Sa mère par contre, semble bien s’adapter dans le quartier, elle a fait connaissance de Susan Mayer, Lynette Scavo et s’est liés surtout d’amitié avec Bree Hodge.

- Une deuxième « Bree » dans le quartier ? Hou là s’exclama Gaël.

Une ombre passa sur le visage du jeune homme.

- Que se passe--il tu as l’air préoccupé, constata Sayla.

- Rien… c’est juste que je trouve assez bizarre que Florian soit reparti sans dire au revoir… Il est passé gentiment nous dire bonjour puis il a disparu comme il était arrivé, c’est étrange non ?

- Tu sais, il a peut-être été surpris et attristé par le mariage d’Imanita. Je crois qu’il était très amoureux d’elle à l’époque.

- Oui. Il pourrait au moins répondre à mes messages j’en ai laissé une dizaine sur son portable.

- Le mariage, les souvenirs, il a été bouleversé.

- J’imagine dans quel état je serais si je te voyais épouser un autre homme que moi, je me suiciderais.

- Ne te fais pas de souci ça ne risque pas d’arriver, le rassura-t-elle.

- Ciao cugina mia ! s’écria une voix derrière eux.

Sayla sursauta et tous les deux se tournèrent vers ce jeune homme, plus jeune qu’eux, les cheveux noirs, des mèches folles ondulant sur le front, un sourire éclatant laissant apparaître de belles dents blanches, bien alignées et saines, un piercing sous la lèvre inférieure, un autre à l’oreille gauche, habillé de la tête aux pieds avec des vêtements de grandes marques très à la mode mélange judicieux et bien étudié de « classe attitude» et de « cool attitude » même si son apparence reflétait indiscutablement un côté rebelle. Les deux autres restèrent sans voix.

- Non mi riconosci ? reprit le jeune de sa voix éraillée.

Après un moment de réflexion, Sayla retrouva la mémoire et la voix…

- Domenico ? balbutia-t-elle d’une voix fluette.

- Si, sono io ! Tuo cugino ! (oui c’est moi ! Ton cousin).

- Da quanto tempo sei arrivato qui ? (depuis combien de temps est tu arrivé ici ?)

- Sono appena arrivato e già questo paese mi piace! ( j’arrive juste et déjà j’adore ce pays !) dit-il un sac bourré sur l’épaule, son skateboard sous un pied.

- E tua madre, lo sa che sei in America ? ( et ta mère sait que tu es en Amérique ?)

- Tu pourrais m’expliquer ce qui se passe, demanda Gaël qui ne comprenait rien au langage des deux autres.

- Et même que je parle l’américain, précisa le jeune homme avec un fort accent italien.

- Gaël, je te présente Domenico Moscara, un de mes nombreux cousins d’Italie. Il est le plus jeune fils de la sœur aînée de ma mère.

- Ciao ! Lui è tuo fidanzato ? (C’est ton fiancé ?) demanda-t-il direct en dévisageant Gaël.

- C’est mon petit copain, oui, confirma Sayla. Il s’appelle Gaël et il est français !

- Waoh ! T’es trop forte toi, vivre aux States et tomber amoureuse d’un européen ! T’arriveras toujours à m’épater ! Moi je peux te dire que je vais mater les américaines, il parait qu’elles sont super bonnes !

- Aussi délicat que ton frère, constata Gaël. C’est donc dans les gênes des mâles de ta famille, chérie ?

- Comment tu m’as trouvée ? se renseigna Sayla sans prêter attention à la remarque de Gaël.

- Je savais que tu habitais ce quartier. J’ai rencontré un mec plutôt sympa qui vit ici lui aussi, il s’appelle euh « Anndrrou » (qu’il prononça à l’italienne en roulant le « r ») un truc comme ça je crois. Il m’a dit que tu travaillais dans ce bar. Il est à toi ce bar ?

- Non il appartient à une amie, et je travaille avec elle.

- Je me disais aussi drôle de nom « barratchitchi » (avec l’accent Italien) Pourquoi elle l’a appelé comme ça ce bar ?…

- Parce que son prénom est Ciane…

- Tchane ! (prononciation à italienne ) Drôle de nom ! ajouta-t-il mort de rire.

- Elle est d’origine australienne. Elle aime le surf et son nom se prononce CIANE.

- Moi je dirai tchane comme on dit chez moi.

- Tu es presque devenu un homme Domy ! constata Sayla sachant que cette constatation allait le vexer. La dernière fois qu’on s’est vus t’étais encore un enfant.

- Cinque anni fa ! (Il y a cinq ans). E tu sei ancora più carina (et toi t’es encore plus sexy). Dommage qu’on ne ce soit pas vu quand vous êtes venus en Italie l’été dernier. Moi j’étais à Rome… je perfectionnais mon anglais pour venir tenter ma chance aux states comme Zia Narsheska.

- Tu trouves que ma mère a réussi sa vie ? demanda Sayla.

- C’est sûr elle a merdé avec ses gosses, mais bon l’Amérique c’est quand même l’Amérique.

- Alors tu as décidé de t’installer ici ?

- Oui ma mère a accepté que je vienne vivre à Fairview à condition que je sois près de mes cousins et de zia Narsheska.

- Etrange qu’elle ne nous ait pas prévenu.

- Tu sais comment elle est ma mère toujours inquiète, elle voulait pas que l’oiseau quitte le nid jusqu’à la dernière minute elle espérait que je renonce mais j’ai amassé suffisamment de fric pour commencer ma vie ici.

- Et comment as-tu gagné cet argent ? demanda Gaël.

- En dealant ! répondit-il à brûle pour point.

- Tu deales ? demanda Gaël sidéré.

.........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net
avatar
tiziano



█ . EMPLOI/LOISIRS : Esclave du père Salama
█ . VOISINS : Van de Kampf (en ce moment)
█ . HUMEUR DU MOMENT : mélancolique
█ . RAGOTS : 650
█ . DATE D'ARRIVEE : 09/08/2007

MessageSujet: Re: 4.04 Just married (Part 3)   Sam 28 Fév - 21:07

- Bah oui, attention je ne me pique pas mais j’ai revendu toutes sortes de drogues dans les rues de Naples, c’est une vraie passoire là bas, tu deales tranquille comme tu veux, héroïne, cocaïne, extasy et tout. Le problème c’est que sur une affaire j’ai doublé la camorra, la mafia napolitaine. Et maintenant les parrains, ils veulent me faire la peau alors je me suis enfui jusqu’ici ! J’espère trouver une bonne planque.

- Mais… mais t’es dingue. Sors de ce bar tout de suite, exigea Gaël qui ne souhaitait pas qu’un dealer ne vienne propager ses activités illicites dans le bar.

- Calme toi Gaiel ! Je blaguais, j’ai jamais dealer et je n’ai pas la mafia aux trousses ! Il est trop naïf ton copain Sayla ! Mort de rire !

- Et toi tu es un peu lourd avec des âneries. Désolé Gaël, mon cousin ne manque pas d’imagination pour inventer des histoires.

- Ok Pinocchio n’est pas italien pour rien…

- Et toi tu fais quoi dans la vie Gaiel ?

- Gaël ! le reprit Sayla. Il est chanteur il a participé à une émission de télé crochet en France un remake de american idol !

- Ah oui cool ! Et t’as gagné ?

- Je suis arrivé troisième et maintenant je galère pour percer.

- En Italie, aussi on a un truc du même genre « amici » ça s’appelle. Une grande école filmée où les élèves apprennent à devenir chanteurs, danseurs ou comédiens. Je me suis inscrit au casting mais ils m’ont pas retenu ces gros nuls. La première année je me suis présenté dans la catégorie chanteurs je joue de la guitare et je chante aussi, puis la seconde année je me suis présenté comme danseur, je suis le roi du hip hop, le truc c’est que tu dois aussi apprendre les bases de la danse classique ! Bref, ils m’ont renvoyé à chaque fois. Ils savent ce qu’ils ont raté en me refusant. J’ai décidé que je ne tenterai plus ma chance.

- Encore une histoire inventée, conclut Gaël.

- No, ti giuro Gaiel è vero questa volta, ti dico la verità (c’est vrai cette fois, je dis la verité) ! Bon sérieux, faut que je me trouve un endroit où crécher…

- Oh… Chez moi c’est pas possible nous vivons dans un tout petit studio, s’empressa de dire Sayla qui voyait bien qu’entre Gaël et Domenico le courant ne passerait jamais. Elle devait admettre que son cousin était un peu « space » même si elle l’adorait.

- Oui je comprends je vais demander à Saraluna. Elle va accepter de loger son petit cousin, non ?

- Elle vit avec un type un peu bizzare… et… elle est enceinte.

- Mamma Mia ! Saraluna enceinte ! Pas possible. Je la croyais toujours vierge.

- Sinon tu peux demander au père de Tiziano, Carlos Solis. Tiz’ est en voyage en ce moment.

- Oui je sais il s’est marié ! J’ai hâte qu’il revienne je vais bien m’amuser avec lui. Je peux boire un truc avant de partir ?

- Oui bien sûr ! Qu’est ce que je te sers ?

- Euh… Un jus de fraise !

- C’est bien ce que je craignais, conclut Gaël. Ton cousin est comme ton frère… en pire !

- Franchement, Sara pourrait m’accueillir… se lamenta Domenico en savourant son jus de fraises. J’irai chez Zia Narsheska au pire…

Depuis la terrasse, Hororine observait le jeune homme avec beaucoup d’attention et quand elle vit qu’il avait commandé un jus de fraise elle donna un coup de coude à sa mère et dit :

- Cette fois, je crois que je l’ai trouvé…

- De quoi parles-tu ?

- Regarde le garçon là bas, il boit un jus de fraise… Il a son sac de voyage, les habitants du quartier ont dit qu’il était parti en vacances. Il est tout à fait comme dans la description qu’on nous a faite de lui. Maman, je le sens, j’en suis sûr, c’est lui… c’est Tiziano.



Tout juste arrivé, le jeune skater italien fait déjà des ravages ! Attention H. apprends les coutumes du quartier avant de te lancer et ne te fie pas trop aux apparences ! A vouloir jouer à la plus maligne ce petit jeu pourrait bien se retourner contre toi ! M.I.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net
avatar
tiziano



█ . EMPLOI/LOISIRS : Esclave du père Salama
█ . VOISINS : Van de Kampf (en ce moment)
█ . HUMEUR DU MOMENT : mélancolique
█ . RAGOTS : 650
█ . DATE D'ARRIVEE : 09/08/2007

MessageSujet: Re: 4.04 Just married (Part 3)   Sam 28 Fév - 21:09

Hawaï



Imanita s’approcha du bord de mer l’air de rien et fit sa surprise quand elle se trouva à la hauteur de Chuck bass.

- Ho Chuck ! Comme le monde est petit.

- En effet, c’est surprenant de te trouver ici… Quoique… Honolulu est l’endroit idéal pour passer une lune de miel en amoureux…

- Ah tu es mariée ? fit Imanita en jouant à la naïve.

- Tu t’es foutu de moi et tu continues à me prendre pour un con ?

- Dans ce cas pourquoi es-tu à Hawaï. Tu ne va pas me dire que c’est juste une coïncidence…

- Tu penses que je suis venu ici pour toi ? Ne te donne pas à mes yeux une importance que tu n’as pas.

Imanita aurait bien envie de lui clouer le bec mais il fallait jouer serrer si elle voulait réussir son plan.

- Excuse-moi… Ne le prends pas mal… Je me demandais juste ce que tu faisais à Honolulu… je suis plutôt contente de te voir.

- Comment dois-je prendre le fait que tu couches avec moi dans ma voiture, la veille de ton mariage ?

- Tiziano et moi sommes un couple très libre avec des idées larges… C’est pas parce que nous sommes mariés qu’on ne peut pas s’amuser à côté !

- Voilà une philosophie de vie qui me plait ! se réjouit Chuck qui ne calculé plus le nombre de ses conquêtes. Ça m’étonne juste de toi… tu n’a spas l’air d’une fille de ce genre…

- Il ne faut pas se fier aux apparences. On pourrait boire un verre ensemble…

- Et ton cher mari, il va en penser quoi ?

- Je le laisse s’amuser avec les belles hawaïennes.

- A sa place si j’avais une épouse aussi belle que toi, je ne chercherai pas à draguer les hawaïennes.

- C’est gentil. Alors tu m’invites à prendre ce verre ?

- Non.

Imanita prit sa réponse comme une gifle. Ce salaud comment pouvait-il la traiter ainsi ?

- Je préfère t’inviter à dîner ce soir au restaurant si tu n’as rien de prévu.

- Ça me convient, dit-elle en retrouvant le sourire.

- Hi ! Vous deux ! dit Ciane toute dégoulinante en les rejoignant sur le grève ce qui les remit dans la réalité.

- Belle séance de surf, tu t’en tires vraiment bien, la félicita Chuck.

- Merci. Alors Ima tu as perdu son mari ?

Imanita la fusilla du regard.

- Je vous laisse entre filles, dit Chuck. A ce soir Ima à 18 h 30 à côté de la piscine.

- Tu vas sortir avec lui ? s’offusqua Ciane.

- Nous avons monté un plan avec Tiz’ pour faire accepter à mon père l’annulation du mariage.

- Ne me dis pas que vous allez utiliser ce pauvre Chuck pour…

- Ils sont capables du pire, expliqua Yukinari qui avait rejoint les deux filles sur le sable. Je te rappelle que Chuck t’a traitée de moche, alors ne prends pas ton air offusqué.

- Il faut que vous jouiez le jeu, supplia Imanita. N’en parlez à personne et ce soir ne rentrez pas dans la suite avant 1 heure du matin que nous ayons le temps de… enfin voyez ce que je veux dire.

- De jouer au scrabble, oui, on nous très bien, répliqua Yukinari ce qui lui valut un coup de coude dans les côtes.

- Vous êtes vraiment une bande de cinglés ! conclut Ciane.

- C’est pour cette raison que tu nous adores, dit Imanita.

- Bon alors ce soir je t’invite au restaurant ma petite Ciane, proposa Yukinari.

- Sauf si d’ici là je me trouve un beau mec normal ! ronchonna-t-elle.

- Je file aider Tiz’ à poser les caméras !

- Oh non vous êtes complètement tarés ! se désola Ciane.



J’ai l’agréable sensation que la soirée sera chaude à Honolulu… dans tous les sens du terme. Les couples se forment et pas toujours ceux auxquels on s’attendait. J’ai hâte de suivre les ébats de nos 4 habitants de Fairview, pas vous ? M.I.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net
avatar
tiziano



█ . EMPLOI/LOISIRS : Esclave du père Salama
█ . VOISINS : Van de Kampf (en ce moment)
█ . HUMEUR DU MOMENT : mélancolique
█ . RAGOTS : 650
█ . DATE D'ARRIVEE : 09/08/2007

MessageSujet: Re: 4.04 Just married (Part 3)   Sam 28 Fév - 21:10

Wisteria lane



- Pourquoi m’avez-vous convoqué lieutenant? demanda Habib Salama en entrant dans le bureau du poste de police.

- Asseyez-vous je vous en prie, l’invita Grized. Nous avons un petit problème. Je sais que votre fille et son mari son en voyage de noces à Hawaï, n’est ce pas ?

- En quoi cela regarde la police ? Ils sont libres de voyager où bon leur semble…

- Bien sûr aucun souci de ce côté-là. Voilà Corentin Petterson s’est évadé de la prison dans laquelle il purgeait sa peine.

- Félicitations. Bravo la police américaine.

Le policier ne releva la remarque.

- Nous craignons que Petterson revienne à Wisteria Lane pour achever son travail…

- Quel travail.

- Vous n’êtes pas sans savoir qu’il a tenté d’assassiner votre fille, votre gendre e tleur ami Yukinari Smith.

- Vous voulez dire qu’Imanita et Tiziano sont en danger ?

- S’ils reviennent à Fairview avant que Corentin soit arrêté, oui.

- Que peut-on faire.

- Nous avons mis en place une surveillance discrète des maisons des Catalano, de Petterson, celles des Solis et celle de votre ex femme. La meilleure manière de les protéger ce serait qu’ils prolongent leur voyage.

- Combien de temps ?

- J’espère le moins longtemps possible. Et je vous demanderai la plus grande discrétion concernant cette affaire afin de ne pas inquiéter la population.

- Je me charge de les tenir éloigner le temps qu’il faudra mais faites vite parce que j’ai hâte de les revoir.

- Tous mes hommes sont sur cette affaire, vous pouvez compter sur moi pour mettre la main sur Petterson et le renvoyer en prison. En attendant, je vous remercie pour votre coopération.



- Quand même, ronchonna Brian en remontant après avoir récupérer le courrier dans la boîte aux lettres, c’est pas très gentil de laisser ton cousin à la rue.

Saraluna rangeait les verres dans le lave-vaisselle.

- Je sais mais il débarque sans prévenir, je ne suis même pas sûr que sa mère soit au courant.

- Il a affirmé que sa mère était d’accord.

- Brian, tu es un homme juste et bon mais tu dois savoir que même si j’apprécie beaucoup mon cousin, il n’y a pas plus menteur que lui.

- Tu exagères je suis sûr.

- Ecoute chéri, nous avons suffisamment de soucis avec ton fils, le mariage rapide et suspect de Tiziano, j’ai déjà élevé ma sœur et mon frère ça n’a pas toujours été facile à présent je veut penser un peu à moi, à toi, à nous, à notre bébé. Ma famille est envahissante. Alors qu’il aille chez ma mère ou dormir dans la chambre de Tiz’ chez les Solis. Après tout d’un sens Carlos Solis peut héberger le cousin de son fils.

- Tu as sans doute raison, mais il m’a fait de la peine avec son petit air tout misérable quand il est parti…

- Tu vois il a déjà réussi à t’attendrir, un vrai comédien ce Domenico. Si vraiment il ne trouver pas un toit pour l’héberger nous aviserons, je ne le laisserai pas à la rue.

- Ah je reconnais enfin ta générosité ! se félicita Brian en ouvrant le courrier.

Son sourire se figea soudain en découvrant ce que contenait la lettre qu’il tenait entre les mains.

- Brian ? Que se passe-t-il chérie ?

Il tremblait, elle lui arracha le courrier des mains, découvrit la photo qui représentait Florian attaché à une chaise avec le journal de la veille devant lui et le petit mot qui l’accompagnait : « 20 000 dollars demain et tu n’entendras plus jamais parlé de moi, sinon je t’envoie sa main en colis recommandé avant de m’en prendre à ta nouvelle famille. Ton fils. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net
avatar
tiziano



█ . EMPLOI/LOISIRS : Esclave du père Salama
█ . VOISINS : Van de Kampf (en ce moment)
█ . HUMEUR DU MOMENT : mélancolique
█ . RAGOTS : 650
█ . DATE D'ARRIVEE : 09/08/2007

MessageSujet: Re: 4.04 Just married (Part 3)   Sam 28 Fév - 21:12

Hawaï



Chuck Bass avait choisi une restaurant de grand standing juste à côté de l’hôtel. Ils étaient installés au bord de la piscine éclairée par le fond, l’un en face de l’autre, à une table avec des chandelles et napperons. Chuck Bass se conduisait un gentleman et Imanita appréciait beaucoup sa délicatesse.

- L’endroit te plaît ? demanda-t-il en posa sa main sur la sienne.

- Oui c’est magnifique et très romantique.

- Je sais amener les jolies filles dans les plus beaux endroits. Tiens c’est pour toi.

Il lui tendit une magnifique rose bleue emballée dans un beau papier.

- Oh mais elle est belle, merci, dit-elle d’un air émerveillée..

- Pas encore aussi belle que toi…

- J’avais jamais vu de rose bleue… Comment tu as fait ?

- C’est mon secret.

- Et pourquoi bleue ? Quelle est la signification ?

- Je te laisse deviner…

- Je n’aime pas les devinettes…

- Alors tant pis pour toi… Tu ne sauras jamais la signification de cette rose.

- Tu étais déjà venu à Hawaï ?

- J’ai déjà parcouru le monde… mais avec toi je pourrais me retrouver dans un bidonville, je me sentirai bien…

- Tu ne serais pas un beau parleur ?

- Non. Je dis ce que je pense.

- Alors pourquoi t’intéresses-tu à moi alors qu’avec la fortune que a famille possède tu pourrais te payer les plus belles filles…

- Une jolie fille qui n’a rien dans la tête et aucune personnalité, ça ne m’intéresse pas. Toi pour le coup tu n’es pas comme les autres, très différente avec du caractère et une façon de faire à contre courant.

- Pourquoi tu dis ça ?

- Tu connais beaucoup de filles qui n’hésitent pas à coucher avec un inconnu dans une limousine ou qui passent une soirée avec un amant pendant son voyage de noces ? Tu m’intrigues, j’ai envie d’en savoir un peu plus sur toi.

- Même si du coup tu dois te dire que tu n’as aucun avenir avec moi ?

- Ne me sous estime spas, j’arriverai à te changer…

- Alors là tu te surestimes.

- Vous avez choisi ? demanda le maître d’hôtel.

- Oh excusez-nous, nous n’avons pas encore regardé la carte.

- Mais je vous en prie, prenez votre temps.

- J’ai envie de t’embrasser… dit Chuck quand le maître d’hôtel se fut éloigné.

Il se leva, embrassa Imanita par au dessus de la table au moment où le portable de la jeune fille sonna.

- Oh ! Excuse-moi, fit-elle en détournant son visage avant de chercher dans son petit sac à main son mobile enfoui sous tous ses produits de beauté….Allô ? Papa ?

- Bonsoir ma princesse ! Alors comment se passe ton voyage de noces ma chérie ?

- Euh… bafouilla-t-elle prise au dépourvu et repoussant énergiquement Chuck qui retomba sur sa chaise manquant de se renverser en arrière. Très bien. Hawaï c’est le paradis.

- Je suis enchanté que ça te plaise. Ton bonheur me fait plaisir ma chérie. En plus j’ai une bonne nouvelle à t’annoncer.

- Oh une nouvelle papa ? répéta-t-elle très méfiante concernant les bonnes nouvelles de son père.

- Oui vous allez rester à Hawaï une semaine de plus.

- Pourquoi ?

- Parce que je veux te faire plaisir.

- Papa, il faut que tu arrêtes de tout décider pour Tiziano et moi. C’est vrai que ce voyage de noces est fabuleux, jamais nous ne pourrons te remercier assez pour ce merveilleux cadeau mais à présent nous devons rentrer à Fairview et reprendre nos activités. Ils ont besoin de moi au journal et Tiz’ doit travailler dans l’entreprise de son père.

- Passe-moi Tiziano, je veux lui parler, insista Habib.

- Euh… je ne peux pas te le passer… bafouilla-t-elle voyant le navire tanguer à nouveau dangereusement.

- Pourquoi ? Il n’est pas près de toi ?

- Si… enfin… Il est… Il est sous la douche.

- Aucune importance je vais attendre qu’il ait fini, pendant ce temps nous pouvons discuter tranquillement tous les deux.

Imanita attrapa une suée, décidément son père avait réponse à tout. Chuck la regardait les sourcils soulevés d’un air interrogatif. Elle ne pouvait prendre aucun risque, elle devait rentrer à l’hôtel tout de suite.

- Chérie, tu es là ? interpella Habib qui se demandait pourquoi elle ne disait plus rien.

- Si, je t’écoute.

- Tu n’as pas envie de parler avec moi ?

- Si évidemment. Alors comment ça va à Fairview ?

- J’ai loué des bureaux en ville pour travailler ici…

- Tu peux m’expliquer ce qui se passe ? s’impatienta Chuck.

- Il faut remettre notre soirée à une autre fois… dit Imanita.

- Mais tu pars après demain.

- C’est pas tout à fait sûr on va peut-être prolongé.

- Moi en tout cas je repars demain matin. J’aime beaucoup être avec toi, je veux passer la nuit avec toi mais tes plans foireux me prennent la tête. Alors tu dis gentiment à ton petit papa que tu es occupée et on poursuit notre soirée…

- Désolée. Je dois absolument te laisser, dit-elle.

- Tu ne m’écoute pas ma chérie ? demanda Habib dans le téléphone.

- Si bien sûr…

- Tiziano est sorti de la douche ?

- Non pas encore…

- Avec qui parles-tu alors ?

- Euh…. Le garçon d’étage…

- Le garçon d’étage ?

- Oui il nous a monté gentiment une corbeille de fruits ! Si tu la voyais elle est magnifique.

- J’ai choisi un bon hôtel alors…

Imanita se leva, regarda Chuck d’un air désolé, celui-ci la fusilla du regard, le plan battait de l’aile, comme si depuis qu’elle était mariée chaque plan se retournait contre elle. Puis sans dire un mot, elle se précipita vers l’hôtel, le portable collé à l’oreille, laissant à contre coeur Chuck Bass seul comme une âme en peine à la table avec chandelles et sa belle rose bleue, bleue car les roses bleues sont belles et uniques, belles et uniques comme Imanita….

La jeune femme se mit à courir avec son élégance naturelle, un peu comme si elle marchait sur des œufs en fait une sportif n’appellerait pas ça courir, bref, elle rejoignit l’hôtel en conversant avec son père, en espérant que Tiziano soit dans la suite en train de se dépatouiller avec ses camétiz’, car dans le cas contraire elle voyait pas comment elle se tirerait de ce mauvais pas.

- Si ton mari reste encore plus longtemps que toi sur la douche vous allez payer des factures d’eau faramineuses, remarqua Habib qui finissait par se demander ce que son gendre pouvait faire aussi longtemps. Je ne pensais pas que quelqu’un d’autre sur terre puisse rester autant de temps que toi sous la douche…

Enfin Imanita entra dans la suite, elle entendit des voix dans la chambre, elle entra et découvrit Tiziano au lit avec une fille. La colère aurait dû monter en elle mais elle avait un souci plus grave à gérer que celui de trouver son mari au lit avec une autre fille.

- Putain mais tu ne devais pas rentrer si tôt, protesta Tiziano en levant la tête au moment où il allait embrasser la fille. C’est quoi le problème ? Il n’a pas assuré Bass !

- J’ai mon père au téléphone il tient absolument à te parler, expliqua-t-elle en se postant devant la fille à moitié dévêtue, complètement ahurie.

- J’y crois pas ! Il nous lâchera jamais ton père, même à des milliers de kilomètres.

- Je lui ai dit que tu étais sous la douche.

Elle lui tendit le téléphone, Tiziano lâcha la fille, prit le téléhone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net
avatar
tiziano



█ . EMPLOI/LOISIRS : Esclave du père Salama
█ . VOISINS : Van de Kampf (en ce moment)
█ . HUMEUR DU MOMENT : mélancolique
█ . RAGOTS : 650
█ . DATE D'ARRIVEE : 09/08/2007

MessageSujet: Re: 4.04 Just married (Part 3)   Sam 28 Fév - 21:18

- Allô ?

- Ah Tiziano enfin ! Tu en mets du temps sous la douche, t’es pire qu’une jeune fille !

Le jeune homme lança un regard assassin à Imanita.

- Alors ce voyage de noces se déroule comme tu le veux ?

- Oui monsieur Salama, c’est génial !

- Appelle-moi Habib. Tu veilles bien sur ma fille ?

Il jeta un œil sur le belle haïwienne allongée à côté de lui qui l’enlaçait puis répondit enfin :

- Oui avec moi pas de problème ! On profite de la plage du soleil, de la piscine, enfin le rêve.

- Et bien que dirais-tu si on prolongeait ce rêve ?

- Pro… pro… propro… longer le rêve ? balbutia Tiziano désemparé.

- Oui je vous offre une semaine de rêve supplémentaire.

- C’est gentil mais faut qu’on rentre on va pas s’installer à Hawaï non plus !

- Tu ne va spas refuser une semaine de plus au paradis avec la femme que tu aimes ? Tu m’offusquerais là…

- Faut que j’en discute avec Ima…

- Alors c’est conclu je m’occupe de tout. Vous aurez bien assez le temps de travailler après. Et puis je vous réserve une surprise pour votre retour.

- Ah ! Cool !

- Tu sais je te considère comme un fils maintenant, ajouta Habib. Profitez de votre séjour. Je vous embrasse tous les deux.

Habib coupa la communication rassurée de les savoir loin de Faiview.

- Ton père va nous tuer ! s’exclama Tiziano. Pas au sens propre du terme mais j’ai l’impression qu’il a décidé de nous mener la vie dure.

- C’est qui cette nana, ta soeur ? demanda l’hawaïenne. Tu peux lui demander de sortir ?

- Je suis sa femme, dit Imanita sur un ton sec en songeant aussitôt que l’horreur des mots qu’elle venait de prononcer. Alors c’est toi qui vas sortit de ce lit.

- Tu es marié ? fit-elle à l’adresse de Tiziano d’un air offusqué.

- Non enfin si mais pas vraiment…

- Ça veut dire quoi ?

- Bon tu ferais mieux de te habiller et de partir.

- Non je veux finir ce que nous avons commencé…

- T’as pas entendu pouffiasse, s’écria Imanita : casse-toi ! Vas te chercher un mec qui en vaut la peine.

La jeune hawaïenne terrorisée par Imanita, bondit hors du lit, rassembla ses affaires et sorti en pestant.

- J’en peux plus, soupira Imanita en ôtant ses chaussures avant de se laisser tomber sur le lit.

- Ton père a une fois de plus réussi à foirer notre plan ? demanda Tiziano en caressant les cheveux de sa femme d’un geste naturel sans vraiment s’en rendre compte.

- Il a appelé juste au moment où Chuck devenait entreprenant.

- A croire qu’il a posé un radar dans ton sac… Il veut qu’on reste ici une semaine de plus et il nous réserve une nouvelle surprise pour le retour ! Un désastre je te dis.

- On ne va jamais pouvoir annuler le mariage, se lamenta Imanita.

- On a perdu une bataille pas la guerre. La piste Chuck Bass est toujours exploitable.

- Non, il rentre demain…

- Alors nous aussi on va rentrer comme prévu après demain. Personne ne nous a jamais dictés notre conduite, il est temps de nous révolter face à ton père. Une fois à Fairview on remet notre plan en place.

- Tu ne renonces jamais toi…

- Tu ne m’as pas habitué à renoncer toi non plus Ima.

- J’ai l’impression que plus rien ne redeviendra comme avant. Nous sommes allés trop loin cette fois.

- Fais moi confiance on s’en sortira comme toujours.

- Non, pas cette fois Tiz’, j’en ai peur…

Elle se blotti conte lui, cherchant un peu de force pour conjurer le sort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net
avatar
tiziano



█ . EMPLOI/LOISIRS : Esclave du père Salama
█ . VOISINS : Van de Kampf (en ce moment)
█ . HUMEUR DU MOMENT : mélancolique
█ . RAGOTS : 650
█ . DATE D'ARRIVEE : 09/08/2007

MessageSujet: Re: 4.04 Just married (Part 3)   Sam 28 Fév - 21:21

Wisteria Lane



- Si ta mère m’avait prévenu, je me serai préparé à t’accueillir, dit Narsheka en conduisant la voiture.

- Alors maintenant t’es maqué avec un keuf ! s’exclama Domenico qui n’en revenait pas encore.

- Parle correctement. Tu apprendras à le connaître et tu verras, Grized est un type bien.

- Tous les keufs sont de pourris même ton gryzzly !

- Arrête de le surnommer comme ça.

- Franchement, t’as mené une vie de débauche zia… Tu crois vraiment que le père de Tiz’ va accepter de m’héberger ?

- Oui.

- Je pensais que toi, Sara ou Sayla alliez m’accueillir les bras ouverts et au contraire vous me rejetez, dit-il en prenant son ai misérable.

Narsheska stoppa la voiture le long du trottoir devant la maison des Solis.

- Bien sûr que nous sommes heureux de te voir Domenichino moi, dit-elle en se tournant vers lui. Mais il faut s’organiser, nous avons nos vies… et puis tu ne voudrais pas vivre sous le même toit qu’un policier.

- Oh trop génial la baraque ! s’exclama-t-il en découvrant la maison des Solis avec l’extraordinaire faculté de passer du désespoir à la joie.

- Oui. Descends je vais te présenter.

Inutile d’insister sur le visage déconcerté de Gabrielle Solis quand elle ouvrit la prote et se retrouva devant la mère de Tiziano et ce gamin déluré, le sac sur le dos, la planche sous le pied, le regard ébloui par le luxe qui régnait à l’intérieur de la villa.

- Carlos, amène-toi ! hurla-t-elle sur un ton sec.

- Narsheska ! Quelle surprise ! s’exclama Carlos avec le sourire.

- Oui pour une surprise, c’est une surprise, ajouta Gabrielle avec mauvaise humeur. Vous savez que vous n’êtes pas la bienvenue dans cette maison. Et lui c’est qui ? Un autre de vos bâtards ?

- Je vous présente Domenico mon neveu le fils d’une de mes sœurs restées au pays. Il vient d’arriver d’Italie. Et voilà ma démarche : comme il est aussi le cousin de Tiziano, je voulais savoir si vous pouviez l’héberger quelques jours le temps que nous nous organisions.

- Pour qui vous nous prenez ? Notre maison n’est pas une auberge de jeunesse ! lâcha Gabrielle. Je dois déjà supporter les extravagances de votre fils et de ses amis, maintenant ça suffit !

- Alors c’est vous le père de Tiz’ ? dit Domenico.

- Oui.

- Vous avez une maison somptueuse, je suis impressionné.

- Merci.

- Et votre fille est très belle aussi, ajouta-t-il en fixant Gabrielle Solis.

- Euh Gabrielle n’est pas ma fille mais ma femme, précisa Carlos en souriant. Elle n’est pas si jeune que ça tu sais.

Gabrielle fila un coup de coude dans les côtes de Carlos pour cette remarque désobligeante.

- Alors il y a une grande différence d’âge entre vous… poursuivit Domenico.

- Il est tout à fait charmant votre neveu, se réjouit Gabrielle toujours enflammée par les compliments.

- Je vous ai déjà vue, il me semble… poursuivit Domenico avec l’air de rien. Dans un magazine, non ?

- Possible mais… quel genre de magazine ? demanda Gabrielle soudain inquiète sur le genre de lecture que pouvait avoir un adolescent italien bourré de testostérones…

- Un truc de mode non ?

- Oui j’étais mannequin ! se réjouit Gabrielle toujours prête à se mettre en valeur ce que semblait déjà avoir compris le jeune homme plus malin qu’il n’y paraissait.

- Pourquoi parlez-vous de votre métier au passé ? Vous avez arrêté votre carrière ?

- Oui pour me consacrer à mon mari.

- Belle et sexy comme vous êtes vous feriez encore un malheur sur les podiums.

- Oui tu as sans doute raison mais il faut parfois faire des choix dans la vie…

- Moi je vous imagine dans les plus belles robes des plus grands couturiers, à côté de vous Carla Bruni ne vaut rien !

Un large sourire éclaira le visage de Gabrielle Solis charmée par les mots du jeune homme.

- Narsheska vous n’êtes pas la bienvenue chez moi, reprit Gabrielle. Vous pouvez me comprendre après l’histoire que vous avez entretenue avec mon mari. Par contre, nous serons très heureux d’héberger votre adorable neveu… puisque vous préférez le laisser à la rue. Tu verras Domenico notre maison te plaira, comme tu me semble avoir bon goût.

- Parfait, alors je te laisse Domy, convint Narsheska. Sois bien sage.

Elle embrassa le garçon, dit poliment au revoir à Carlos et Gabrielle qui ne daigna pas répondre et s’en alla.

Carlos le fit entrer dans la maison, le jeune italien avait l’air subjugué et surtout très fier d’avoir embobiné aussi facilement Gabrielle.

- C’est vraiment gentil à vous de m’héberger, vous verrez je me ferai tout petit…

- On n’en doute pas un instant, dit Carlos en pensant déjà le contraire.

- Je peux t’appeler Zio ? lui demanda Domenico.

- Zio ?

- Oui Zio Carlos, oncle Carlos comme tu es le père de mon cousin, ça me paraît normal, expliqua-t-il en dévisageant Gabrielle.

- N’y pense même pas, lui conseilla-t-elle tu peux l’appeler zio mais il est hors de question que tu m’appelle zia !

- Non avec vous ça l’fait pas c’est vrai! dit Domenico en rigolant.

- Alors contente-toi de Gaby.

- Génial moi tout le monde m’appelle Domy en général !

- Alors marché conclu, décida Carlos. Tu dormiras dans la chambre de Tiziano dans un premier temps.

- Et quand il rentrera ?

- Il ira habiter avec sa femme dans une maison achetée par son beau père.

- Enfin une bonne nouvelle ! s’exclama Gabrielle. Bon débarras ! Dis-moi, Domy, est-ce que tu sais tondre la pelouse ?

- Gaby ! lui reprocha Carlos.

- On le loge, il faut qu’il nous rende service, si on attend après Yuki pour s’occuper du jardin, l’herbe nous chatouillera en dessous des bras !

- Qui est Yuki ?

- Un ami à Tiziano qui loge ici.

- Cool ! Je sens que je vais me plaire à Wisteria Lane !



Ça bouge à Fairwiew. On dirait que le jeune D. a déjà compris comment amadouer certaines habitantes. Il apprend vite le petit. Saura-t-il vraiment tenir tête à Gabrielle Solis ? M.I.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net
avatar
tiziano



█ . EMPLOI/LOISIRS : Esclave du père Salama
█ . VOISINS : Van de Kampf (en ce moment)
█ . HUMEUR DU MOMENT : mélancolique
█ . RAGOTS : 650
█ . DATE D'ARRIVEE : 09/08/2007

MessageSujet: Re: 4.04 Just married (Part 3)   Sam 28 Fév - 21:30

Hawaï



- Alors tu vois ce n’était pas si terrible que ça de passer la soirée avec moi, dit Yukinari en montant dans l’ascenseur.

- Non, répondit Ciane un peu gênée. J’étais en colère tout à l’heure en apprenant les enfantillages des deux autres. En fait, tu es un petit gars très sympa, je t’avais mal jugé au début.

- Ça ne fait rien, j’ai l’habitude ! Et tu sais, il m’arrive aussi de me comporter comme un imbécile.

- Alors là sur ce niveau tu n’arrivera jamais à la cheville d’Ima et de Tiz’. Enfin, grâce on eux on passe un agréable séjour à Hawaï. L’océan me manquait.

- T’as raison c’est le paradis ici. Malheureusement, demain on doit déjà rentrer.

- Moi qui pensait ramener un bel hawaïen dans mes valises ! Je vais rentrer aussi seule qu’avant de partir.

- Pierre te manque.

- Oui mais c’est surtout que j’ai manqué Pierre. Je me suis débrouillée comme une nulle avec lui. D’ailleurs je me comporte toujours comme une idiote avec les mecs et je fais tout foirer.

- Un jour ton prince viendra…

- Tu sais… promets de ne pas rire et de répéter ça à personne.

- Promis, tu peux tout me dire ça restera un secret.

- J’ai vraiment passé une belle soirée avec toi et je… regrette que tu sois gay !

- Ah ? Désolé !

- Ce n’est pas de ta faute.

L’ascenseur atteignit enfin l’étage, ils traversèrent le couloir silencieusement chacun réfléchissant à la dernière phrase de Ciane. Il était deux heures du matin, l’heure à laquelle ils avaient eu l’autorisation de rentrer pour ne pas déranger le complet des jeunes mariés, l’hôtel était calme. La suite était plongée dans le noir.

- J’espère qu’ils ont terminé leurs saletés, dit Ciane en entrant la première.

- Oui parle pas trop fort, ils doivent dormir.

- En tout cas, le canapé est vide, Tiz’ n’est pas encore rentré…

- Découché pendant son voyage de noces, c’est pas sérieux, dit Yukinari sur le ton de l’ironie.

- Tu as raison, fit Ciane en souriant. Allez bonne nuit.

Elle s’approcha pour l’embrasser, Yukinari eu un mouvement de recul.

- Je ne voulais pas t’effrayer, s’excusa-t-elle.

- Non, c’est moi, je suis pas … trop habitué.

- Tu sais recevoir un baiser d’une fille sur la joue ne te rendra pas hétéro !

- Très drôle.

- Allez bonne nuit.

- Dors bien toi aussi, dit-il pressé de se débarrasser d’elle.

Elle ouvrit la porte de la chambre poussa un « oups » et appela Yukinari à voix basse.

- Quoi encore ?

- Regarde !

Yukinari passa la tête dans l’entre bâillement de la porte et découvrit aussi stupéfait que Ciane, Imanita en train de dormir dans les bras de Tiziano, sa tête reposant sur le torse nu du garçon.

- Je rêve où Chuck Bass s’est transformé en Tiziano ? s’interrogea Ciane.

- Ils ne savent pas quoi inventer pour nous surprendre ces deux là !

- Ils exagèrent je vais dormir où moi ? demanda Ciane. Je vais les réveiller et renvoyer Tiz’ sur son canapé.

- Attends. Tu peux pas faire ça, l’arrêta Yukinari. Il sont peut-être passé la soirée à jouer au scrabble… finalement, ils on décidé de rester ensemble enfin on ne sait pas…

- C’est pas juste !

- Ciane, c’est leur voyage de noces ils nous accueillent gentiment dans leur suite alors je crois qu’on n’a pas trop le droit de porter réclamation ni de se plaindre. Tu verras le canapé est plus confortable que mon petit matelas sur le sol.

- Qu’ont-ils fait de Chuck, se demanda t-elle en refermant la porte, résignée.

- J’en sais rien, tu pourras leur demander demain matin…

- Tu ne te déshabilles pas ?

- Non pas tout de suite…

- Tu as peur que je te saute dessus ?

- Non, dit-il gêné…

- Alors quoi ?

- Rien… dit-il très embêté.

- Bon je prends la salle de bains le première.

- En fait je vais ressortir, dit Yukinari.

- Tu as à ce point peur de dormir dans la même pièce que moi ?

- Non c’est pas ça… j’ai un rendez-vous… avoua-t-il enfin.

- A cette heure de la nuit ?

- Oui… le jeune serveur du restaurant fini son service à trois heures… il m’a donné rendez-vous après.

- Non… cet adorable serveur que j’ai maté toute la soirée… tu as rendez-vous avec lui ?

- Oui. Désolé.

- Non, je me fais une raison, tous les garçons sont machos, déjà pris, gays ou morts. Je me fait une raison je resterai vieille fille célibataire.

- Mais non ton tour viendra. Si tu veux j’annule.

- Non vas t’amuser… je ne veux pas que tu aies pitié de moi. t’es aussi dingue que les deux tordus qui dorment dans la chambre à côté ! Hétéro ou gay vous ne pensez qu’à coucher !

Sur cette dernière phrase, elle s’enferma dans la salle de bains. Yukinari était désolé pour elle mais il haussa les épaules et courut rejoindre le jeune serveur au bord de la piscine, puis dans la piscine puis sur la plage ai clair de lune... Finalement, j’ai bien fait d’amener mon caleçon orange fétiche porte bonheur songea-t-il en s’endormant dans les bras du serveur….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net
avatar
tiziano



█ . EMPLOI/LOISIRS : Esclave du père Salama
█ . VOISINS : Van de Kampf (en ce moment)
█ . HUMEUR DU MOMENT : mélancolique
█ . RAGOTS : 650
█ . DATE D'ARRIVEE : 09/08/2007

MessageSujet: Re: 4.04 Just married (Part 3)   Sam 28 Fév - 21:49

Wisteria Lane



Le lieutenant Grized avait obtenu des renseignements de la part de son indic préféré, John Lewis un voyou par vraiment méchant qui ne peut s’empêcher de voler les sacs des femmes de préférence âgées à la sortie des supermarchés. Il a déjà fait plusieurs séjours en prison mais dés sa sortie il recommence, alors la police a fait un marché avec lui, si lui fourni des informations sur le milieu ou s’il collabore avec la police, celle-ci le laisse tranquille et au moins quand il collabore, pendant ce temps il laisse les petites vieilles tranquilles ! John a l’habitude de zoner dans les bas quartiers de Fairview, depuis quelques jours il s’est aperçu d’un va et vient dans un hangar désaffecté d’un jeune garçon pas très net. Immédiatement, Grized et ses hommes son venus sur place. Evidemment, le hangar était vide mais des traces retrouvées au sol et notamment des restes de repas prouvait que des personnes ont séjourné dans cet endroit récemment. Les empreintes ont démontré que Corentin Peterson était passé par là. Puis, coup de bol, alors que Grized avait placé des hommes en surveillance du hangar, Corentin a commis l’étonnante erreur de revenir chercher sans doute un objet oublié mais la police avait récupéré tout ce qu’il avait pu laisser derrière lui, notamment preuve fatale, le journal que Florian tenait entre les mains sur la photo envoyé à Brian. Les policiers avaient décidé de prendre Corentin en filature afin que celui-ci les mène directement à Florian. Manque de chance, Corentin avait un autre plan en tête. Il savait qu’il ne s’en sortirait pas, il avait compris que la police avait conseillé à son père de ne pas céder au chantage. Alors il avait pris la décision de faire un carnage. La nuit était tombée à Wisteria Lane quand Corentin se planque près de la maison des Solis. Il était venu achevé son travail : tuer cette saloppe d’Imanita qui avait osé se montrer plus maligne que lui, Yukinari ce petit conard, et Tiziano le petit merdeux de frère de la poufiasse que son père avait engrossée. Quel conard ! Il avait déjà mis au monde une ordure, un monstre et il allait une fois encore offrir un tordu à la société américaine. Rien, que d’y penser Corentin riait comme un dément. Discrètement, la police avait pris position dans le quartier, environ une trentaine d’hommes armés qui attendaient que le monstre sorte de sa tanière. Les rues étaient vides, sombres, calmes, la température fraîche avait incité les habitants à rester chez eux. Le baracici était encore ouvert, les 5 clients attablés à l’intérieur étaient des policiers car Grized craignait que Corentin ne s’en prenne à Sayla la sœur de Saraluna. La maison de cette dernière était sous très haute surveillance mais personne n’était au courant de l’opération qui se mettait en place dans le quartier. Tout était si calme et paisible, comment aurai-on pu imaginer un instant qu’un dangereux psychopathe rôdait entre les maisons. Vers 23 heures, Grized pensa que c’était cuit. Le jeune allait rentrer dans sa tanière et les mener enfin à Florian, ils pourraient alors intervenir et arrêter Corentin et libérer le jeune homme. Sauf que soudain, une silhouette apparut au bout de la rue… un jeune sur un skate avec les écouteurs de son MP3 sur les oreilles.

Des ombres passaient autour de la maison des Trachester. Malgré qu’elle se trouvait dissimulait derrière sa fenêtre, Hororine ne percevait rien de ce qui se déroulait pourtant au bas de chez elle. Non elle était trop obnubilée par ce jeune voisin qu’elle avait pris pour Tiziano Catalano. Depuis qu’elle l’avait aperçue au bar, elle l’avait suivi discrètement toute la journée, puis photographié avec son superbe appareil photo reflex au zoom énorme. Elle l’avait déjà photographié sur toutes le coutures alors qu’il tondait le gazon des Solis, ou encore pendant qu’il skatait dans la rue. Un sourire énigmatique élargit son vissage quand elle aperçut le jeune skater descendre la rue pour rentrer chez lui éclairée par les lampadaires. Elle prit une centaine de clichés en moins de cinq minutes.

Domenico Moscara tenta quelques figures sur le trottoir, il souriait fier de ses prouesses, il dansait au son de qu’il écoutait dans son MP3 le volume branchait au maximum. Impossible pour le garçon d’avoir la moindre idée de ce qui allait se déroulait dans son dos. Planqué dans un buisson, Corentin eut un sourire sadique en apercevait le garçon dans l’obscurité de la nuit s’engager dans l’allée des Solis. « Le voilà ce petit merdeux de Catalano, se dit-il. Je vais le planter son sang va se vider devant les portes de son cher papa. Rien que pour le plaisir de le voir agoniser devant les yeux de son père, je ne regrette pas de l’avoir empêcher de se suicider…»

Le sang de Grized battait dans ses tympans. Qui était ce jeune skater ? A son approche, il reconnut le neveu de Narsheska. Il fallait à tout prix le protéger, il donna l’ordre à ses hommes de donner l’assaut sur Corentin. Au moment où Domenico passa à la hauteur de Corentin, celui-ci sortit de sa tanière tenta de sauter sur le garçon italien mais les policiers se jetèrent sur lui, le menottèrent au sol, une arme pointait sur sa nuque. Ils le désarmèrent de son couteau et Domenico isolé sous le casque de son MP3 ne se rendit absolument compte de rien, il rentra chez les Solis tranquillement. Hororrone qui fixait son objectif sur le visage du garçon en très gros plan ne vit pas non plus l’action des policiers qui se déroulé très rapidement. Corentin fut emmené dans le fourgon, il refusa de dire où Florian était caché, il affirma juste l’avoir tué…

- Bonsoir Gaby ! s’écria Domenico en entrant dans le salon.

- Ho Domy ? Tu t’es bien amusé ?

- Pas vraiment… j’ai pas vu beaucoup de jeunes dans le quartier.

- Ne te fais pas de souci dés que ton cousin et sa femme seront de retour tu verras, le quartier sera tout d’un coup beaucoup plus animé. A un point que tu ne peux même pas imaginé !

- Vous n’avez pas sommeil ?

- Je bouquine en attendant que Carlos rentre du travail.

- Vous lisez quoi ?

- Euh… Je feuillette des magazines de mode.

- J’aimerais bien vous voir défiler à nouveau… Regardez vous seriez super chouette dans cette robe là, dit-il en montrant un modèle sur le magazine.

- Tu as raison, dit-elle en passant une main sur la joue du garçon.

- Bon je suis fatigué.

- Vas te coucher.

- Je peux utiliser l’ordi de Tiz’ ? Je voudrais envoyer un mail à ma mère.

- Evidemment.

- Merci. Buona notte Gaby.

- Buona notte Domy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net
avatar
tiziano



█ . EMPLOI/LOISIRS : Esclave du père Salama
█ . VOISINS : Van de Kampf (en ce moment)
█ . HUMEUR DU MOMENT : mélancolique
█ . RAGOTS : 650
█ . DATE D'ARRIVEE : 09/08/2007

MessageSujet: Re: 4.04 Just married (Part 3)   Sam 28 Fév - 21:53

Domenico monta dans la chambre de Tiziano. Il fit rouler sa planche sous le lit, ôta ses baskets, son tee-shirt et s’installa devant l’ordinateur sans le savoir, devant l’objectif d’Hororine qui se régalait… mais rapidement, le jeune homme tira les rideaux, elle était marron pour les photos ! Peu importa elle allait les télécharger sur son ordinateur et tirer les meilleurs. Domenico ouvrit le PC de son cousin, il regarda un peu ses dossiers, car il était très curieux et il fut attiré particulièrement par un dossier intitulé « camératiz’ ». Il cliqua dessus et immédiatement il vit une jeune femme dans sa salle de bain en train de se préparer pour prendre son bain.

- Putain, c’est quoi ce truc ? se demanda-t-il en se grattant le menton tout excité d’un coup.

La femme qui était sa voisine, ce qu’il ne savait pas encore, commença à se déshabiller devant les yeux écarquillés du garçon.

- Elle est plus toute jeune mais elle est encore bien foutue cette meuf ! Il est trop cool l’ordi de Tiz’ !

Physalis se déshabilla innocemment devant la camératiz’ sous l’œil excité de Domenico qui n’en revenait pas.

- Putain ! c’est trop génial l’Amérique !

La jeune femme se glissa dans son bain moussant, le garçon n’en croyait pas ses yeux. Trop occupé à mater le strip de la jeune femme, il n’avait pas vu en bas de l’écran une icône indiquant « camératiz’ 2 ». Il cliqua dessus et tomba sur la chambre d’Hororine.

- Incroyable ! Il a placé des caméras chez toutes les voisines ! Il est trop fort ce Tiz’ ! ça doit être la fille, elle se ressemble. J’espère qu’elle dort toute nue…

Et comme si elle l’avait entendu, lasse, Hororine éteignit son ordinateur, satisfaite des photos qu’elle avait prise, puis elle commença à se déshabiller pour passer un vieux tee-shirt très long pour se mettre au lit.

- J’y crois pas ! Tiziano, tu es un Dieu ! Dés que tu reviens je t’embrasse cousin ! Je crois vraiment que je vais me plaire ici ! J’adore les meuf américaine, comment elles sont trop bonnes ! J’adore l’Amérique ! C’est encore mieux que tout ce que j’avais imaginé ! Je vais me régaler ! s’écria-t-il en se jetant dans le lit trop excité pour en voir davantage et surtout incapable d’écrire un mail à sa mère après les images extraordinaires qu’il venaient de voir ! Il embrassa la croisa qui pendait son cou accroché à une chaîne en or, les yeux encore éblouis par ses voisines…



Attention P. et H. … Wisteria Lane n’est pas le quartier chic et paisible auquel vous vous vous attendiez… Imanita, Tiziano, et Yukinari passeraient presque pour des anges à côté de H.T et D.M. ! La bataille entre caméras et photos va bientôt faire rage… Qui sortira vainqueur ?.... Comptez sur moi pour vous informer. On va bientôt s’amuser… Surtout que les jeunes mariés s’apprêtent à rejoindre Wisteria lane, l’heure du verdict va sonner… Pourront-ils manipuler leur entourage encore longtemps et se soustraire à ce mariage ? J’ai hâte de les accueillir à l’aéroport pour vous rendre compte des derniers événements… Selon des sources sûres le couple aurait passé la nuit ensemble dans le même lit… hum hum … Les surprises vont se succéder à rythme effréné…. Et nous allons nous régaler su spectacle…. M.I.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net
avatar
Imanita



█ . EMPLOI/LOISIRS : Journaliste de renom
█ . VOISINS : Van de Kamp
█ . HUMEUR DU MOMENT : Dare to Dair !!
█ . RAGOTS : 364
█ . DATE D'ARRIVEE : 09/08/2007

MessageSujet: Re: 4.04 Just married (Part 3)   Sam 28 Fév - 22:49

*etoiles pleins les n'yeux*

Ben dis-donc, quand j'avais proposé comme "punition" que tu ecrives l'episode pour aujourd'hui, je ne m'attendais pas à ce que tu le prennes au serieux, mais apres cet episode, je suis ravie que tu l'ais fait!!!

C'est vraiment parfait, j'aime beaucoup la maniere dont tu fais revenir Chuck, je sens qu'on va encore entendre parler de lui!! bave

Sinon j'aime beaucoup ce nouveau personnage, je sens venir pas mal de fous rires dans les episodes à venir!! Mais quel est donc son secret? mistergreen

En tout cas, merci beaucoup pour ce merveilleux episode c'est toujours un plaisir!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ciane



█ . AGE : 32
█ . EMPLOI/LOISIRS : Barmaid intransigeante et fan de surf
█ . HUMEUR DU MOMENT : Joyeuse
█ . RAGOTS : 326
█ . DATE D'ARRIVEE : 13/09/2007

MessageSujet: Re: 4.04 Just married (Part 3)   Sam 28 Fév - 22:50

Merci B. pour cet excellent épisode une fois de plus !! wub1

Entre les petits nouveaux qui n'ont pas froid aux yeux et les habitués toujours aussi malades et imaginatifs, on est vraiment pas prêts de s'ennuyer à WL !!! wacko

En tout cas, j'ai une fois de plus hâte de lire la suite !!
wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Yukinari_



█ . AGE : 29
█ . EMPLOI/LOISIRS : Oreille Attentive
█ . VOISINS : Scavo
█ . HUMEUR DU MOMENT : Nostalgique
█ . RAGOTS : 615
█ . DATE D'ARRIVEE : 25/07/2007

MessageSujet: Re: 4.04 Just married (Part 3)   Sam 28 Fév - 22:54

Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, trop bien bave

Qu'est ce que tu nous racontes en disant que c'est nul toi? dry

Honnêtemment c'est excellent ! J'adore la tournure des évènements à Hawaii, Tiz' et Ima qui se rapproche, Cici' complètement bourrée (mais si ça peut-être que ça -_- ), bref j'adore tout blue biggrin

Les nouveaux persos se dévoilent un peu plus, Hororine en fétichiste qui confond Domy et Tiz', et le cousin qui est un vrai obsédé manipulateur ! J'adore !!!

T'as super bien géré la suite, honnêtement bravo, je trouve cet épisode excellent, tous les dialogues sont savoureux et drôles !

J'ai hâte de voir tes idées dans le prochain, je sens que la saison 4 risque d'être la meilleure de toute, on va bien s'amuser pervers1

Merci beaucoup pour cet épisode magnifique et pour nous l'avoir fait en si peu de temps, t'es un génie pervers1

Ps : encore bravo pour le perso de Domy, il est excellentissime, fallait réussir à trouver tout ça et tu l'as fait wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 4.04 Just married (Part 3)   

Revenir en haut Aller en bas
 

4.04 Just married (Part 3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: F&M :: Les épisodes :: Saison 4-
News Box !
█ . EPISODE 5.01 EN PREPARATION

...%

█ . BACK FROM THE TRIP,
Par I.


█ . IMANITA - APRES L'AVORTEMENT.


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit