AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 1.23 - The "Truth" Friends

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Yukinari_



█ . AGE : 29
█ . EMPLOI/LOISIRS : Oreille Attentive
█ . VOISINS : Scavo
█ . HUMEUR DU MOMENT : Nostalgique
█ . RAGOTS : 615
█ . DATE D'ARRIVEE : 25/07/2007

MessageSujet: 1.23 - The "Truth" Friends   Dim 12 Aoû - 15:10




Gabriel était de nature franche, et à partir du moment où elle vit la photo elle alla demander des comptes à Carlos. Après tout pourquoi gardait-il la photo d'un petit garçon dans son portefeuille ... elle trouvait ça très louche mais elle avait une idée de qui ça pouvait être ou du moins du lien que ce petit garçon pouvait avoir avec son mari.
Elle arriva dans la cuisine souriante, ce qui déjà inquiéta Carlos, puis se servit une tasse de café et puis alla s'asseoir à coté de lui, son peignoir retombant sur les cotés laissant apparaître ses jambes nus qu'elle croisa.

-Bonjour chérie, dit Carlos méfiant.
-Bonjour, répliqua t-elle.

Elle attendait, le regard planté dans celui de Carlos en buvant son café.

-Tout va bien ? demanda Carlos qui la trouvait bizarre.
-On ne peut mieux, lui répondit t-elle.
-T'en es sur ?
-Oui ! Pourquoi j'aurais des raisons d'aller mal ?
-Euh ... non pas à ma connaissance.
-Bien, dit-elle sèchement.

Carlos sentait qu'elle le dévisageait pendant qu'il lisait tranquillement son journal comme à son habitude. Il posa soudain son journal sur la table en manquant de renverser son propre café et se tourna vers sa femme :

-Quoi ?!?
-Rien, lui répondit elle calmement.
-Alors pourquoi tu me dévisages comme ça depuis que tu es descendu ?
-Je sais pas ... j'ai peut-être trouvé quelque chose qui serait compromettant pour toi.
-Comment ça ? Qu'est ce que tu vas m'inventer encore ?

Elle jeta la photo qu'elle avait trouvée 5 minutes plus tôt sur la table.
Ceci n'impressionna en rien Carlos qui gardait toujours la même expression, ce qui inquiétait même Gabriel, ce serait-elle trompée ?

-Où as-tu trouvé ça ? lui demanda t-il.
-C'était dans ton portefeuille.
-Tu fouilles dans mes affaires maintenant ?
-Oh ça va hein, ma la joue pas comme ça, il est tombé je n'ai fait que le relever.

Carlos se mit à rire.

-Je te croyais plus doué en mensonge chérie.
-C'est la vérité, peu importe que tu me crois ou non. Qui-est ce ?
-Ca ne se voit pas non ?
-Je devrais le connaître ? lui demanda t-elle intriguée.

Carlos lui fit un sourire forcé en montrant son visage.
Gabriel regarda Carlos, puis la photo, et à nouveau Carlos.

-Ne me dis pas que c'est toi ? lui demanda t-elle surprise.
-Et si !!! confirma Carlos.
-Alors pourquoi la photo est datée de cette année ?
-Très simple ... j'ai été chez le photographe pour qu'il me la copie en qualité numérique et comme je l'ai fait il n'y a pas longtemps, la photo est forcément datée de cette année.
-Mais pourquoi tu ne m'en as pas parlé ?
-C'est pour ma tante ! Je savais que ça ne t'intéresserait pas de savoir ça et tu m'aurais dit qu'elle aurait pu se débrouiller toute seule.
-Oh ... oui parfaitement elle aurait pu se débrouiller toute seule cette ... tante.

Carlos sourit.

-Je ... je suis désolé, je pensais ... que ... que tu me cachais quelque chose.
-Je vois pas ce que je pourrais te cacher !!! lui dit-il amusé.
-Oui c'est vrai ... bon je vais aller me préparer.

Elle l'embrassa et se précipita dans les escaliers pour monter à l'étage. Arrivé en haut des marches elle crut entendre comme un gros soupir de soulagement venant de la cuisine. Elle haussa les épaules tout de même intriguée mais se résigna à aller se faire belle pour aller à la salle de gym.

De son côté , Florian se réveilla avec un étrange mal de tête ce matin là, il avait rêver de quelque chose de très bizarre ... il se dirigea en direction de la cuisine pour aller chercher un cachet d'aspirine, Gael était déjà réveillé en train de déjeuner.

-Salut ! lui dit Florian.
-'lut ! répondit Gael.

Florian fut étonné de voir son ami lui répondre comme ça alors que d'habitude il débordait d'enthousiasme.

-Tu vas pas me croire mais j'ai fait un rêve trop bizarre cette nuit, ça m'en a donné mal à la tête.
-Cool !!
-Ca va pas Gaelou ?
-Si !!
-On dirait pas !! Enfin toujours est-il que j'ai rêvé que j'avais mis LPC ... enfin « Love » enceinte. C'est pas dingue ça ?
-Si dingue ... mais tu sais ce qui est encore plus dingue ?
-Euh ... non quoi ?
-Que ça soit la réalité !!

Gael se leva, mis son bol dans l'évier et fila en direction de la salle de bain sans un mot de plus pour son ami.
Florian resta là le regard dans le vide et réalisa soudain que son ami avait raison, ce n'était pas un rêve mais la réalité, il avait couché avec Love ce jour là il y a un mois et demi et avec l'alcool et la soirée qu'ils avaient passés, ils avaient oubliés de se protéger, et il n'avait même pas demandé à Love si elle prenait la pilule, il avait fait la plus grosse connerie de sa vie et il allait devoir l'assumer jusqu'à la fin de ses jours. Il était encore en train de se demander ce qu'il allait bien pouvoir faire quand le visage d'Imanita lui apparu en tête ... il ne savait pas du tout quoi faire ... est ce qu'il devait tout lui dire et risquer de la perdre ? Ou alors devait-il continuer à mentir ? De plus son meilleur ami lui en voulait et il ne savait même pas pourquoi. Il reprit ses esprits et se mit en tête d'aller parler à Ima, il devait le faire afin de ne pas faire souffrir la jeune fille. Ensuite il aviserait pour Gael. Il se dirigea à son tour vers la salle de bain au moment où son ami en sortit en short et débardeur.

-Tu vas courir ? demanda Florian gentillement.

Gael ne répondit pas et s'en alla une fois de plus sans un mot.
Florian haussa les épaules et poussa un soupir d'agacement.

Gael descendit les escaliers menant à leur appartement et retrouva une jeune fille sur le trottoir devant ma maison.

-Salut Gael ! Prêt pour aller courir ? lui demanda t-elle.
-Salut Lenou ! Ouais ça va me défouler un peu !!

Smoothie avait décidé de venir voir comment sa sœur allait après le drame qui s'était déroulé.

-Comment ça pas là ? demanda t-elle à Yuki qui lui avait ouvert la porte.
-J'en sais rien, elle m'a pas dit a quel heure elle rentrait, je suppose qu'elle a besoin de se changer les idées. Je lui dirai que t'es passé.
-Très bien, dis lui de passer si elle veut, je suis toute seule, Brian est en déplacement professionnel et Corentin est parti en week-end avec ce garçon qu'il a rencontré.
-Très bien, je lui transmets le message.
-Et toi ça va sinon ?
-Oh oui j'essaie de gérer du mieux que je peux, pour maman du moins.
-Si ça va pas t'hésites pas à venir me voir, tu dois pas rester seul.
-Merci mais ça va aller, j'ai des amies qui doivent passer dans la matinée.
-D'accord c'est bien. Et sinon des nouvelles de ton frère ?
-Non il ne répond toujours pas au coup de fil, ni aux messages. Je suppose qu'il s'en fiche.
-Je vais aussi essayer de le joindre de mon côté. Peut-être que je réussirais à le joindre.
-D'accord merci ça me fera déjà ça en moins.
-Je t'en prie c'est normal. T'oublieras pas de prévenir ta mère.
-Non non t'inquiètes pas.

Smoothie s'éloigna en direction de la maison de Brian. Yuki ajouta en murmurant :

-Si seulement je savais où elle était ...

Sandro et Susan tentait d'élaborer un plan pour s'échapper de chez Ika & Marko qui les retenait en otage. Ils avaient fait le tour de leurs idées respectives toutes impossible les unes que les autres quand ils virent apparaître sous la porte une petite tête. Sandro le reconnut tout de suite, il s'agissait de Quenotte, il ignorait comment il avait fait pour sortir de sa cage mais il était content de le voir.

-Susan regardez qui voilà !!! s'enthousiasma Sandro.
-Oh Quenotte, comment il a fiat pour s'échapper ?!
-Je n'en sais rien mais ça me fait plaisir de voir qu'il va bien.
-Oh mais j'y pense Sandro !! Vous l'avez bien éduqué Quenotte ?
-Bien entendu ce n'est pas un mal élevé.
-Non enfin je veux dire vous lui avez appris des trucs et si vous lui demandez quelque chose il pourrait être capable de le faire ?
-Bien sur mais je ne vois pas où vous voulez en venir ? lui demanda t-il intrigué.
-Eh bien vous croyez que Quenotte serait capable de ronger les liens de la corde ?
-Oh mais c'est une idée brillante Susan !!
-C'est bien la première fois que l'on me dit que j'ai une idée brillante !! s'amusa Susan.
-Quenotte vient ici !! dit-il au petit animal qui s'exécuta.
-Vous croyez qu'il en sera capable ? demanda Susan.
-Ronges la corde Quenotte allez !!! lui demanda Sandro en ignorant la question de Susan.

Quenotte ne comprenait pas vraiment ce que Sandro voulait dire, il regardait la corde, puis son maitre, puis Susan, son maitre, la corde, Susan, la corde, Susan ... puis il se précipita dans la chevelure de cette dernière qui avec l'habitude ne broncha pas et le laissa faire, de toute façon dans l'état où ses cheveux étaient.

-Désolé Susan. Quenotte descend de là ! lui ordonna Sandro.
-C'est pas grave j'ai l'habitude.
-Regarde Quenotte, comme ça ! lui montra Sandro en mordant dans qui lui attachait les pieds.
-Quel souplesse, pensa Susan étonnée.

Quenotte obéit et commença à ronger la corde qui liait les mains de Susan, en 5 minutes il avait déjà tout rongé, Susan aida Sandro à défaire les siens.

-Comment on va faire pour sortir de là maintenant ? demanda Sandro. Tout est verrouillé.
-Hein ?! le questionna Susan qui venait d'ouvrir la porte.
-Comment vous avez fait ? l'interrogea Sandro.
-Il suffit juste d'une épingle à cheveux, j'ai vu ça dans les films.
-Finalement vous être très forte.
-Plus tard les compliments, on doit filer d'ici ! dit précipitamment Susan en allant aider Sandro à se relever.

Ils descendirent tous les deux les escaliers menant au 1er étage ... apparement la maison était vide ... ils se précipitèrent donc au rez-de-chaussée (enfin du moins à la vitesse à laquelle Sandro pouvait marcher). Ils étaient sur le point de sortir par une fenêtre lorsque Marko arriva du jardin et les vit essayer de s'échapper. Susan qui avait déjà ouvert la fenêtre poussa Sandro à l'extérieur, celui-ci s'affala parterre, il n'eut pas le temps de crier sa douleur que Susan lui criait de courir et de s'en aller pendant qu'elle les retenait ... Sandro ne voulait pas la laisser toute seule face au couple de psychopathes (désolé Ika&Marko) mais en même temps, avec sa blessure il ne lui serait d'aucune utilité ... il décida donc de courir et d'aller chercher de l'aide. Avant de s'en aller il chargea Quenotte de rester auprès de Susan au cas où ça tournerait mal.
Marko cria à Ika de se dépêcher de venir. Pendant que le jeune homme c'était tourné pour appeler sa femme, Susan en avait profité pour se munir d'un vase qui décorait la table et lui écrasa sur la tête ... Marko s'écroula parterre évanoui.
Ika arriva en courant dans la salle à manger, quand elle vit Susan là, elle ne put s'empêcher d'être surprise ... puis elle vit Marko parterre, le crâne en sang et des bouts de verres partout, elle se tourna à nouveau vers Susan qui regardait la fenêtre.

-N'y penses même pas !!! la menaca Ika.

Susan se fichait des menaces d'Ika de toute façon maintenant elle était perdue et la seule chose qu'elle pouvait faire c'était tenter le tout pour le tout. Elle courra en direction de la fenêtre lorsque qu'Ika se placa tout d'un coup devant ... Susan n'eut pas le temps de s'arrêter, elle sauta sur Ika qui se prit la fenêtre en plein dans le dos ... le choc fit se briser la fenêtre en éclat et elles passèrent toutes les deux au travers.
Ika se releva aussitôt malgré la douleur qui lui tenaillait le dos, elle ne voulait absolument pas que Susan s'échappe, elle l'attrapa par les cheveux et lui flanqua un coup de poing, Susan retomba parterre. Elle se releva la lèvre en sang et tenta de se jeter sur Ika qui esquiva et lui fit un croche pied au passage ce qui la fit retomber de nouveau. Ika la plaqua au sol et fit en sorte de caler ses mains sous ses genoux ...pris par la fureur et la colère qui l'envahissait, elle commença à serrer ses mains autour du cou de Susan pour l'étrangler ...

Tout d'un coup Susan sentit la pression des doigts d'Ika se relâcher, puis elle vit la jeune femme s'écrouler sur elle ... quand elle la poussa sur le coté, elle vit Sandro avec une bûche de bois dans la main.

-Sandro vous n'êtes pas parti ?
-Je ne pouvais pas vous abandonner, dépêchez-vous, nous devons partir avant qu'ils ne reprennent connaissance.

Saraluna avait consigné Sayla et Tiziano jusqu'à nouvel ordre, même s'il n'avait plus l'âge de recevoir des punitions, ces deux derniers n'avait pas bronchés quand Sara leur avait annoncé ça. Elle n'avait pas donné plus d'explications sur ce qui c'était passé la veille et sur Grized ... elle s'était dit qu'il était temps qu'elle lui en parle ainsi que le fait qu'elle avait retrouvé leur mère. Puisque chacun des deux avait passé la journée à la maison, elle alla voir Tiziano dans sa chambre, il n'avait pas daigné descendre même pour manger. Quand elle frappa à la porte de sa chambre, elle n'eut aucune réponse ... elle s'y attendait un peu car elle lui avait caché des choses et il lui en voulait ... elle décida donc de rentrer même s'il n'appréciait pas. Quand elle entra à l'intérieur, Tiziano n'y était pas, elle fut surprise car il n'y était pas, et elle ne l'avait pas vu descendre. Elle ne s'inquiétait pas vraiment puisqu'il lui avait promis de ne pas sortir. Elle alla demander à Sayla si elle ne l'avait pas vu, elle trouva le jeune femme en train de lire un livre sur le divan du salon.

-Dis tu n'aurais pas vu Tizou Sayla ? lui demanda t-elle.
-Euh non il doit être dans sa chambre je pense, lui répondit-elle.
-Je viens d'aller voir il n'y est pas c'est bizarre.

Sayla haussa les épaules.

-Essaie d'appeler Sabrina ou Lamita elle sauront peut-être où il est, lui dit-elle.
-Sauf qu'il n'avait aps le droit de sortir, ah s'il pouvait m'écouter un peu.
-Lui en veut pas, il est encore jeune.
-C'est bien ça le problème, la jeunesse n'excuse pas tout.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net
avatar
Yukinari_



█ . AGE : 29
█ . EMPLOI/LOISIRS : Oreille Attentive
█ . VOISINS : Scavo
█ . HUMEUR DU MOMENT : Nostalgique
█ . RAGOTS : 615
█ . DATE D'ARRIVEE : 25/07/2007

MessageSujet: ... suite   Dim 12 Aoû - 15:11

...

Elle prit le téléphone et composa le numéro de Sabinouche inscrit sur une feuille aimantée au frigo.

-Allo ?!
-Sabinouche ? demanda Sara.
-Oui !!
-Bonjour c'est Sara, la sœur de Tiz', je ne te dérange pas ?
-Oh bonjour, non bien sur.
-Je voulais te demander si tu avais vu Tiziano ?
-Euh non ...
-Oh je vois.
-Mais il m'a appelé, pourquoi ?
-Eh bien il ne m'a aps dit où il était parti alors je m'inquiete un peu, mentit Sara.
-Il m'a juste dit qu'il devait voir une fille ...
-Encore ?! C'est pas possible ...
-Oui une certaine Nach... Narch machin truc.
-Narcheska ?!?
-Oui voilà c'est ça.
-Oh mon dieu !!!!! Merci Sabinouche je dois te laisser.

Et elle raccrocha le téléphone.

-De rien mais ..., tenta de dire Sabinouche avant qu'elle ne raccroche. Elle haussa finalment les épaules.

-Alors tu sais où il est ? demanda Sayla.
-Oui ... il est parti voir maman !!!!
-Comment ça parti voir maman ?
-Je n'en sais rien il a dit à Sabinouche qu'il devait voir une certaine Narcheska.
-Oh non ...
-Si !!!!!
-Non je veux dire que ... enfin je t'en ai pas parlé mais ...
-Quoi ?!?
-Eh bien hier maman est passé ... mais je l'ai renvoyé en lui disant que ça servait à rien qu'elle revienne maintenant.
-Quoi ?!? fit Sara consterné.
-Je suis désolé de pas t'en avoir parlé mais j'te sentais tellement mal hier je ne voulais pas en plus rajoutez ça ... si j'avais su j't'en aurais parlé, je suis vraiment désolé.
-Mais à quoi il pensait ce petit con ?!
-Quoi ? s'étonna Sayla.
-On doit le retrouver au plus vite, t'as pas une idée d'où ils ont pu aller ?
-Tu ne m'en veux pas ?
-Sayla !!!!!
-Non non je ne sais pas ... je suppose un restaurant ... peut-être celui où on avait l'habitude d'aller étant petit.
-Très bien j'y vais .. toi préviens Cybélia.
-Attends, qu'est ce que tu ...

Avant que Sayla n'ai eu le temps de finir sa phrase, Saraluna était déjà en route afin de régler une bonne fois pour toute des comptes avec sa mère.

Quelqu'un sonna à la porte de chez Yuki. Il alla ouvrir.

-Oh Lenou salut !
-Salut Yuki !! J'suis pas en retard ? lui demanda t-elle.
-Ima est pas encore arrivé donc non.
-Ca va toi ?
-Oui j'essaie ...c'est pas facile mais bon j'essaie pour le moment de soutenir ma mère.
-Elle va comment elle ?
-Je n'en sais rien.
-Comment ça ?
-Quand je me suis levé ce matin, il y avait un mot sur la table de la cuisine disant qu'elle partait, un truc important à régler ... je ne sais même pas quand elle reviendra, elle m'a laissé pas mal d'argent ... c'est bien ce qui m'inquiète.
-Tu ne sais pas où elle est parti ?
-Non aucune idée ... j'espère seulement qu'elle ne fera pas de conneries.
-Tu crois qu'elle pourrait ... ?
-Non ça m'étonnerait mais bon avec ce qui c'est passé ... enfin bref et toi du neuf ?
-Oh j'ai été courir avec Gael ce matin, tu sais le nouveau qui est arrivé chez Love avec son ami.
-Ah oui c'est vrai .. et alors vous avez fait que courir ?
-Non après on a été dans le parc et ...
-J'men doutais, l'interromptit Yuki.
-De quoi ? se demandait Lenou.
-Vous avez ... ?
-Euh ça dépend si pour toi se confier c'est coucher !!
-Quoi ?!
-Euh eh bien on va dire qu'en ce moment ça va pas forts pour lui et il avait besoin de parler, donc pour lui je suis surtout une confidente ... mais il va vraiment pas bien, j'peux aps te répéter ce qu'il m'a dit mais j'espère que ça s'arrangera pour lui ...
-Confidente c'est mieux que rien, lui dit Yuki amusé.
-Ouais, répliqua t-elle avec un sourire. D'ailleurs je crois savoir pourquoi Ima est en retard.
-Ah oui ? Ca a un rapport avec Gael ?
-Plutôt avec son pote Florian !
-Ah oui c'est vrai le grand amour de sa vie, c'est mignon.
-Ouais je suis pas très sûr que ça soit très mignon ce qu'elle est en train de vivre en ce moment.
-Comment ça ?
-Je pense qu'elle ne va pas tarder et qu'elle va nous en parler.

Susan et Sandro avait été voir la police et les avait prévenu de ce qui leur était arrivés. Sandro avait été conduit à l'hôpital car son état réclamait des soins assez importants. Susan avait accompagné l'inspecteur Grized sur les lieux pour appréhender les suspects. Arrivés à la maison d'Ika et Marko, Susan fut inquiète, elle avait peur que les deux polonais réussissent à s'en sortir et qu'ils se vengent.
Susan avait attendu l'inspecteur Grized et quelques uns de ses hommes un peu plus loin en compagnie d'un charmant policier. Quand Grized revînt, il avait le visage à moitié étonné et à moitié énervé.

-Mme Mayer, il n'y a personne ici !! lui dit-il.
-Comment ça personne ? Ils étaient là il n'y a même pas une heure. Ils ont dû s'échapper.
-Je suis désolé de vous le dire mais il n'y a pas de signes de vie dans cette maison, il n'y a ni meubles, ni rien du tout d'ailleurs.
-C'est impossible ... je n'ai pas rêvée tout de même, vous êtes sur de ce que vous dites ?
-Absolument !!!

Edie qui fesait son footing matinal fut intriguée par ce qui se passait devant l'une des propriétés dont elle s'occupait.

-Puis-je savoir ce que vous cherchez messieurs ? leur demanda t-elle sur son ton habituel.
-Bonjour madame, inspecteur Grized, nous sommes à la recherche de deux individus d'origine polonaises qui aurait vécu ici dernièrement.
-Qui vivent ici, ajouta Susan.
-Bref, reprit Grized. C'est vous qui vous occupez de la vente des maisons de Wisteria Lane il me semble.
-Oui, dt-elle fièrement.
-Pourriez-vous nous dire si vous savez où sont partis ces deux individus ?
-Je suis désolé de vous l'apprendre mais la maison n'a pas été habitée depuis plus de 2 mois.
-Comment mais c'est impossible, l'interromptit Susan. J'étais là et Sandro aussi, et ils nous ont retenus en otage, on a failli mourir et ...
-Je veux bien comprendre que ta vie soit ennuyeuse Mayer, mais de là à t'inventer une vie faites d'aventures, se moqua Edie.
-Je n'ai pas rêvé tout de même, on a pas révé tous les deux ?!
-Ecouter Mme Mayer, des gens sont vraiment en danger en ce moment, ce que vous faites es punis par la loi.
-Mais je ne suis pas folle, ils ne doivent pas être loin.
-Mme Mayer je laisse passer pour cette fois parce que je vous connais, je ne sais pas ce qui c'est réellement passé mais vous feriez bien de faire attention, je vous ai à l'œil.

Susan n'en revenait pas, elle ne pouvait pas avoir rêvé, tout ce qui c'était passé, c'était impossible. Sandro aussi aurait halluciné ... non elle n'y croyait pas, elle n'était pas folle, et pourtant videz une maison rempli de meubles en une heure et tout nettoyer c'était impossible. Que lui arrivais t-il ? ... Qu'est ce qui c'était réellement passé ?

Ima arriva enfin chez Yuki avec presque une heure de retard.

-Je suis vraiment désolé ! s'excusa t-elle à Yuki en entrant.
-Ce n'est pas grave, en t'attendant on regardait la télé.

Ima fit un sourire forcé et se dirigea vers le salon.

-Salut Lenou !
-Salut Ima !!
-Faut que je vous dise quelque chose d'important, leur déclara Ima.
-Je sais, dit Lenou. A la surprise d'Ima elle rajouta : J'ai vu Gael aujourd'hui.
-Oh, fit Ima.
-Euh moi je ne sais pas mais à voir vos tetes ça n'a pas l'air d'une bonne nouvelle, s'inquiéta Yuki.
-Euh bah en fait c'est la raison de mon retard, Florian est venu me voir, il avait un truc important à me dire.
-Du genre ? demanda Yuki toujours aussi inquiet.
-Il m'a avoué qu'il avait couché avec LPC.
-Oh !!

Yuki s'asseya de peur de tomber.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net
avatar
Yukinari_



█ . AGE : 29
█ . EMPLOI/LOISIRS : Oreille Attentive
█ . VOISINS : Scavo
█ . HUMEUR DU MOMENT : Nostalgique
█ . RAGOTS : 615
█ . DATE D'ARRIVEE : 25/07/2007

MessageSujet: ... re-suite   Dim 12 Aoû - 15:11

...

-Je suis désolé de ma réaction mais avec LPC t'es sûr ?
-Oui mais c'est pas le pire.
-Tu me fais peur là.
-Je me fais peur aussi rassures-toi. En fait il m'a même donné une preuve qu'il avait couché avec LPC.
Ima vit la tête intrigué de Yuki qui était en train d'imaginer le pire, sauf ce qu'allait lui annoncer Ima. Elle s'empressa de rajouter :
-LPC est enceinte de lui !!!
-Je crois que j'ai bien fait de m'asseoir ... comment ? Enfin je veux dire quand ?
-Tu te souviens de cette soirée au bar où ça c'est assez mal terminé ?
-Oh je vois ... je suis désolé Ima.
-Moi aussi, ajouta Lenou. Si t'as besoin de quoi que ce soit on est là.
-Merci, mais ne soyez pas désolé, vous n'y pouvez rien.
-Non c'est vrai, dit Lenou. Mais je suis responsable de la transformation de Love. Je m'en veux.
-Ne t'inquiètes pas, je ne t'en veux pas. C'est possible que l'on essaie de passer une soirée tranquille histoire que j'oublie un peu tout ça avant de tomber dans une déprime totale demain.
-Pas de probleme, lui dit Yuki. On se fait un film d'horreurs ce sir histoire d'oublier un peu tout ça.
-Moi ça me va, fit Ima.
-Pareil, ajouta Lenou. Au fait Andrew ne vient pas Yuki ?
-Non.
-Il a un empechement ? demanda Ima. Encore sa mère qui le laisse pas sortir ?
-Pas vraiment.
-Bah alors qu'est ce qu'il y a ? demanda Ima intriguée.
-Vaut mieux pas que j'en parle.
-Il s'est passé quelque chose ? demanda Ima.
-Je peux rien te dire.
-Yuki !!!!!!
-Ecoutes je veux pas que tu te sentes coupable.
-Euh je crois que c'est trop tard maintenant, vas y raconte, de toute façon au point où j'en suis.
-Tout d'abord je veux que tu saches que je ne t'en veux pas ...
-Accouches, insista Ima. On verra les blabla après.
-Eh bien Andrew est venu me voir aujourd'hui, je pensais qu'il venait parce qu'il avait appris la mort de mon père mais il était venu pour autre chose.
-Pourquoi ? s'inquiéta Ima.
-Eh bien, il ne souhaite plus qu'on se voit, depuis qu'il t'a embrassé il se pose des questions, il se demande si finalement il ne préfere pas les filles.
-Oh mon dieu je suis désolé Yuki, je voulais pas ...
-Attends, le probleme c'est que je connais Andrew et il ment tres mal ... je crois qu'en fait il a rencontré quelqu'un d'autre.
-On connaît tout le monde ici, on s'en serait aperçu non ? demanda Lenou.
-Je sais pas, je ne sais même pas si c'est ça. Je veux juste oublier pour le moment. On se la fait cette soirée ?

Le reste de la journée se passa à peu près bien, si l'on oubliait l'état de mélancolie de chacun.
La mère de Yuki n'étant pas là et Lenou sachant ses deux amis pas très bien, elle insista auprès de Yuki pour passer la nuit chez lui en compagnie d'Ima.
De son côté Florian était tout seul dans le parc, il repensait sans cesse à la réaction d'Ima à la nouvelle qu'il lui avait appris. Elle n'avait rien dit, elle était resté le visage figée, elle ne l'avait pas regardée, elle était parti sans dire un seul mot, elle n'avait réagit en rien. C'est cela qui avait le plus profondément touché Florian. Heureusement pour lui il pouvait compter sur le soutien d'un ami, en effet Gael c'était décidé à lui pardonner après avoir parlé avec Lenou. Il lui avait apporté une veste et ils avaient entamer une conversation tous les deux qui durerait un bon bout de temps, Gael avait des choses à dire à Florian et il fallait qu'il les entende.

"Oui c'est important de pouvoir compter sur des amis, surtout lorsque que l'on est dans de facheuses situations. Nos « vrais » amis sont toujours là quand on a besoin d'eux, qu'ils soit nos confidents, ou bien plus. Ce sont les seuls qui puissent nous comprendre et qui soit en mesure de nous donner des conseils ... ils savent nous écouter mais aussi nous guider, ils savent être franc quand il le faut, et nous mentir également pour notre bien. Oui c'est ça un « vrai » ami, c'est cette personne que vous aimez tant et que vous ne voudriez jamais perdre. Cette personne qui s'occupe de vous et vous chouchoute dans vos moments difficiles, cette personne qui est près de vous en ce moment ou pas très loin de vous du moins. C'est en quelque sorte votre « âme sœur » ou « âme frère », celui ou celle qui vous conviendrai ... mais que vous connaissez beaucoup trop pour aimer, celui ou celle dont vous aurez toujours besoin et réciproquement. Ne perdons pas de vue nos vrais amis, sans eux nous ne savons plus vivre, sans eux nous sommes perdus, et si vous perdez cet ami, c'est un peu comme si vous deviez réapprendre les gestes simples et essentiels de la vie quotidienne. Oui ce sont avec eux que l'on apprend la vie, et ils sont notre vie puisque sans eux, nous ne sommes rien ...
Sans eux nous ne sommes qu'un être humain parmi tant d'autres, seul et vide. Ils sont ceux qui aide à apprécier la vie et à la remplir chaque jour de moments magiques ..."

Lenou et Yuki se réveillèrent de bonne heure ce matin là, réveillés par des bruits provenant de la salle de bain ... ils tapèrent à la porte.

-Ca va Ima ? demanda Lenou à travers la porte. Tu es malade ?

On entendit le bruit de la chasse d'eau puis le loquet de la porte se déverrouiller. Imanita ouvrit la porte et sortit le visage complètement blanc et les larmes aux yeux.

-Ca vas pas n'Ima, tu veux que j'appelle un médecin ? l'interrogea Yuki.
-Non ça va aller ...
-T'es sûr ? insista Lenou.
-Oui oui, je crois simplement que ... que je suis enceinte ...

FIN

A suivre ... dans la prochaine saison de DH version Floga ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1.23 - The "Truth" Friends   

Revenir en haut Aller en bas
 

1.23 - The "Truth" Friends

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: F&M :: Les épisodes :: 
Saison 1
-
News Box !
█ . EPISODE 5.01 EN PREPARATION

...%

█ . BACK FROM THE TRIP,
Par I.


█ . IMANITA - APRES L'AVORTEMENT.


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit