AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 3.04 - Good or Bad Skins?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Yukinari_



█ . AGE : 29
█ . EMPLOI/LOISIRS : Oreille Attentive
█ . VOISINS : Scavo
█ . HUMEUR DU MOMENT : Nostalgique
█ . RAGOTS : 615
█ . DATE D'ARRIVEE : 25/07/2007

MessageSujet: 3.04 - Good or Bad Skins?   Mar 27 Nov - 21:08



Le soleil se levait à peine sur le quartier de Wisteria Lane, aux environs de sept heures du matin, lorsqu’un réveil sonna, dans la maison des Solis, enfin plus de Gabrielle Solis en ce moment. Tiziano avait programmé son réveil la veille, enfin plutôt le matin même, vu l'heure à laquelle il avait décidé de se coucher et visiblement, les effets ce matin s'en faisaient ressentir.
Il était à présent sept heures et quart et le réveil sonnait pour la troisième fois tandis que le jeune homme grognait la tête enfoui dans les oreillers, la couette le recouvrant complètement.
Gabrielle, dont la chambre était pratiquement voisine de celle de Tiziano se leva en trombe, avec un regard de furie malgré le fait qu’elle venait à peine d’ouvrir les yeux et entra comme une bombe dans la chambre de son beau-fils.
-Pour l’amour de Dieu Tiziano, éteins-moi ce truc, j’aimerais bien dormir encore un peu.
La seule réponse à laquelle elle eu droit fût un léger « humm » d’approbation qui lui faisait penser que le jeune homme était probablement encore à moitié (si ce n’est trois quarts) endormi.
Au grand mot les grand remèdes, la jeune femme décida de le sortir de son lit coûte que coûte. Elle attrapa la couette au pied du lit et la tira vers elle ... malheureusement pour elle, Tiziano la cramponnait, d'ailleurs elle se demandait comment il pouvait bien faire étant donné qu'il dormait. Elle essaya une deuxième méthode consistant à pousser le jeune homme hors du lit en l'expulsant par le côté gauche ... encore une fois la tentative fut inutile puisque la seule chose qu'elle réussit à accomplir c'est de s'étaler de tout son long sur le lit, et par conséquant sur le corps de Tiziano, avant de glisser tête la première vers l'autre côté du lit en effectuant un roulé-boulé avant de se relever, cheveux ébouriffé agrémenté d'une moue contrarié. Yukinari qui à cause du réveil s'était également réveillé, arriva dans la chambre de Tiziano en se frottant les yeux, il avait du mal à bien voir encore ce qui s'y déroulait compte tenu des premiers rayons qui pénétraient à l'intérieur de la pièce par l'entrebaillement des rideaux qui laissait entrevoir la lumière du jour naissant, mais il distingua bientôt la silhouette de Gabrielle Solis en train de jeter des coussins sur ce qui ressemblait à un gros objet positionné en boule et caché sous une épaisse couette bleue. Le garçon, toujours aussi peu réveillé se dirigea vers le bureau de Tiziano, en ouvrit le premier tiroir en partant du bas et en sortit un curieux objet qui ressemblait à une trompette, accroché à une bouteille en métal, le genre de choses qu'on utilise dans les stades pour les grands évènements sportifs. Il s'approcha du lit sous le regard incrédule de Gabrielle, souleva la couette pour laisser apparaitre l'arrière de la tête de Tiziano vers laquelle il dirigea l'objet tout en se retournant et en se bouchant l'oreille droite de sa main libre, et appuya machinalement dessus en poussant le haut avec son index . Un bruit de trompette si énergique se fit entendre dans toute la pièce que même Gabrielle Solis cria et se boucha les oreilles en même temps que Tiziano sauta de son lit et en tomba à la renverse. Yukinari toujours aussi dans la lune tel un somnambule, jeta l'appareil négligemment sur le lit de Tiziano et se dirigea vers la sortie avant de dire d'un ton las en baillant, alors que personne ne lui avait parlé :
-Y'a pas de quoi.
Voyant que Tiziano, qui était à présent presque bien réveillé commençait à s'emmitoufler sous sa couette à nouveau, Gabrielle lui sonna les cloches :
-Tiziano, il est sept heures trente et ton père arrive dans un quart d'heure. Si tu n'es pas prêt quand il arrivera, c'est encore sur moi que ça va retomber, dit-elle visiblement agcé que le jeune homme se fiche de ce que Carlos pourrait lui dire, maintenant dépêches-toi où tu risques de prendre ta douche dans ton lit, conclut-elle sèchement.
Au grand regret de quitter son lit chaud et confortable, Tiziano se leva, visiblement très motivé par sa première journée de travail avec son père puisque qu'il marchait d'un pas lent vers le couloir. Avant de se rendre dans la cuisine pour prendre son petit-déjeuner, qu'il devrait se dépêcher d'avaler, une chose à laquelle il n'avait visiblement pas réfléchi, puisqu'il ne lui restait qu'environ dix minutes pour être prêt, il enfila sa paire de pantoufle, se gratta la fesse gauche et descendit au rez-de-chaussée.
-Y'a pas de doute, c'est bien le fils de Carlos, pensa Gabrielle en voyant cette scène.
Au moment où il sortit son grand bol de chocolat du four à micro-ondes, quelqu'un frappa à la porte d'entrée. Tiziano, toujours aussi réveillé, alla voir voir discrètement de qui il s'agissait. Carlos, était sous le porche en train de regarder sa montre et de reculer à chaque fois pour jeter des coups d'oeils aux fenêtres des étages. Le jeune homme, qui avait peur que son père ne le fustige (merci le dictionnaire de synonyme -__-'), se hata de monter en haut par les escaliers de la cuisine, tout d'un coup bien réveillé, de récupérer ses affaires pendant que Carlos attendait et frappait toujours à la porte d'entrée, puis il redescendit aussi vite qu'il fut monter, ses vêtements dans les mains et sortit par la porte de derrière tout en enfilant son pantalon. Carlos, qui désormais tambourinait à la porte commençait à sérieusement ronchonner tandis que Gabrielle, encore une fois réveiller par du bruit descendait voir qui osait la déranger à nouveau avec des coups assourdissant.

-Oh, c'est toi, fit-ellle en arrivant à l'entrée avant de repartir en direction des escaliers laissant Carlos sur le pas de la porte.
-Gaby, ouvre-moi, où es Tiziano? demande Carlos visiblement de mauvaise humeur.
-Je n'en sais rien, il n'y a pas 10 minutes il était levé, lui répondit-elle à travers la porte.
-Tu veux bien aller voir si tu le trouves quelque part, genre la cuisine.
-Oh je t'en prie Carlos, je ne suis pas ta bonne, je suis fatigué.
-Gabyyy ! fit-il sur un ton de réprimande.
-Oh ça va j'y vais, j'y vais, pas ma faute si ton fils n'est pas capable de se réveiller seul à dix-neuf ans !

La seule réponse de Carlos à cette réplique furent des yeux levés au ciel pour exprimer son agacement.
Avant que Gabrielle n'est eu le temps d'aller vérifier dans la cuisine, Tiziano se pointa derrière son père en lui disant :
-Ah enfin papa, ça fait un quart d'heure que je t'attends, je suis resté dehors exprès pour ne pas que tu réveilles les autres en venant sonner à la maison.
-Oh ... euh désolé, renchérit Carlos étonné.

Gabrielle, qui avait ouvert la porte quand Carlos lui avait demander de vérifier où était son fils, émis un petit rire devant la ruse de son beau-fils.

-Qu'est ce qu'il y'a? L'interrogea Carlos en la voyant rire.
-Oh rien ... je trouve juste ça surprenant que Tiziano soit déjà levé, lui dit-elle pour cacher la vraie raison de son amusement afin d'éviter de subir une autre colère de son futur ex-mari.
-Oui je dois t'avouer que moi aussi, dit Carlos.
-Oh voyons, je suis sérieux, tu le sais bien ! Rétorqua Tiziano qui venait de s'apercevoir qu'il avait enfilé son pull à l'envers.
-Sérieux mais tête en l'air, lui répondit son père amusé en regardant Gabrielle qui avait depuis longtemps fermé la porte et qui était actuellement en train de remonter les escaliers en direction de sa chambre bien douillette.

L'homme soupira avant de se rendre en direction de sa voiture, suivit de près par son fils qui se débattait avec son pull.


Quelques heures plus tard dans la matinée, chez les Van de Kamp, la mise en place du mariage des futurs époux était de mise. Il faut dire que les petites craintes qu'avait émis Susan Mayer, l'amie de Bree la veille ne l'avait fait douter elle-même bien longtemps puisqu'à peine arrivée chez elle et s'être rendu au côté d'Orson n'avait que renforcer son désir de s'unir au dentiste. Le mariage avait été programmé pour la semaine prochaine, le samedi pour être plus exact. Il est vrai qu'il s'était engagé rapidement, mais il s'aimaient et étaient heureux tous les deux, pourquoi attendre? La jeune femme avait d'ailleurs rendez-vous le midi même avec ses amies pour en parler, Gabrielle n'ayant pas pu être là la veille.


Plus tard encore dans la matinée, aux environs de dix heures et demi, à l'extérieur de la maison voisine de celle des Solis, Gaëtane Abrial, sortait de chez elle pour relever le courrier qu'elle et son ami avaient reçu aujourd'hui lorsqu'en repartant dans le sens inverse avec ses quelques lettres et son journal sous le bras, elle aperçut le jeune garçon qui habitait dans la maison à côté, et à qui son mari avait dû faire forte impression en lui parlant comme il l'avait fait, en train de s'occuper du jardin de ses voisins. Pierre étant parti se renseigner pour l'entreprise qu'il voulait créer, et donc par conséquent pas dans le coin avant midi, elle décida d'aborder le garçon. Elle avança lentenment vers le trottoir, contourna la barrière séparant les deux maisons et se rendit en direction du jeune homme.
-Excusez-moi? Lui fit-elle.
Le garçon, qui avait de la musique dans les oreilles et qui taillait les arbustes tout en chantant et en dansant ne l'entendit pas. La jeune femme qui était plutôt amusée du spectacle décida d'insister un peu en essayant de parler plus fort.
-Excusez-moi? Réitéra-t-elle en lui donnant une petite tape sur l'épaule gauche pour avoir plus de chance de le faire réagir cette fois-ci.
Elle ne s'attendait sûrement pas à le voir réagir autant mais lorsque que le garçon se retourna, il fut tellement surpris de voir la jeune femme devant lui qu'il sursauta si fort et tomba à la renverse dans les buissons bordant la maison.
-Oh vous allez bien? Lui demanda-t-elle inquiète.
-Oh oui ça va, ne vous inquiétez pas, lui affirma le garçon en se levant d'un seul coup du buisson, vous m'avez juste un peu fait peur, ajouta-t-il la main derrière la tête visiblement gêné.
-Vous êtes sûr? Je suis vraiment désolé je ne voulais pas vous faire peur.
-Oui oui, confirma Yukinari amusé.
-Vous saignez tout de même !
-Ah? Fit Yukinari en constatant une légère coupure au niveau du bras droit. Ce n'est rien, juste une éraflure, lui dit-il en souriant.
-Bien, si vous le dites. Mais n'hésitez surtout pas à me le dire s'il y'a un problème hein?
-Je vais juste aller désinfecter tout ça tout à l'heure et ça ira très bien. Mais au fait, demanda le jeune homme après un léger blanc, est-ce que vous aviez quelque chose à me dire?
-Oh, fit la jeune femme, étonné d'avoir elle-même oublié, oui, je tenais à m'excuser pour mon mari, je sais que la façon dont il vous a parlé est innaceptable mais il ne va pas très bien en ce moment et ...
-C'est lui qui vous a demandé de le faire? La coupa le jeune homme.
-Oh non, bien sûr que non, il n'acccepterait jamais que je fasse des excuses à ...
-Dans ce cas je ne peux pas accepter désolé !
-Pourquoi ça?
-Je ne vais pas vous laisser vous excuser pour votre ami alors que vous n'avez rien fait !
-C'est gentil ... mais je le connais, il ne s'excusera jamais vous savez.
-Ce n'est pas grave, dit-le jeune homme en haussant les épaules.
-Je suppose dans ce cas que la proposition que je voulais vous faire ne vous intéressera pas ...
-Quel proposition?
-Eh bien, Pierre veut absolument engagé un professionnel pour notre jardin, oh bien sûr nous pouvons parfaitement nous le permettre financièrement mais il devient urgent de l'entretenir, ça n'a pas été fait depuis des semaines et je me demandais s'il était possible que vous puissiez le faire, au moins pour cette fois-ci si vous aviez le temps ...
-Mais je croyais que ... Pierre c'est ça? - Gaetane acquiescea d'un signe de tête – ne voulait pas que je m'en occupe.
-Eh bien, je suppose qu'il n'a pas changé d'avis mais il n'est pas le seul à pouvoir décider, après tout c'est ma maison.
-Vous savez, si vous voulez, je connais quelqu'un qui a fait ses études là dedans, je pourrais parfaitement lui demander.
-Oh je comprends, vous ne voulez pas ...
-Non ce n'est pas ça, mais je ne voudrais pas être une cause de dispute.
-Oh ne vous inquiétez pas pour ça, dit la jeune femme en souriant.
-Mais vous êtes sûre que vous ne préfériez pas un professionnel?
-Non, vous serez parfait.
-Bien si c'est vraiment ce que vous voulez, dans ce cas j'accepte. Là tout de suite je ne peux pas me libérer, mais cette après-midi je peux passer ça vous va?
-Oh je demandais pas aussi tôt mais ça marche. Merci beaucoup.
-Je vous en prie. A cette après-midi dans ce cas.
-Oui ! Fit la jeune femme en souriant avant de repartir chez elle.
Le jeune homme lui, soupira, et se remit au travail.


Dernière édition par le Mar 4 Déc - 16:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net
avatar
Yukinari_



█ . AGE : 29
█ . EMPLOI/LOISIRS : Oreille Attentive
█ . VOISINS : Scavo
█ . HUMEUR DU MOMENT : Nostalgique
█ . RAGOTS : 615
█ . DATE D'ARRIVEE : 25/07/2007

MessageSujet: Re: 3.04 - Good or Bad Skins?   Mar 27 Nov - 21:13

Pendant ce temps là, de l'autre côté de Fairview, Tiziano entamait sa première journée de boulot en tant que livreur. Son père lui avait dit, durant le trajet en voiture, qu'il allait l'accompagner pour son premier jour étant donné que son fils ne connaissait rien à la livraison pour le moment.
Carlos, qui avait l'habitude de rester au bureau afin de gérer tout l'administratif ordinairement, ne fut pas surpris lorsqu'il reçu un coup de téléphone à son bureau, pendant que Tiziano était parti se changer, lui annonçant un rendez-vous avec un gros client. Lorsque Tiziano revint dans le bureau de son père, ce dernier était encore au téléphone.
-Bien, nous disons donc dix heures, très bien, à tout à l'heure !
-Ah Tiziano ! Fit Carlos après avoir raccroché le téléphone. Je suis désolé je ne vais pas pouvoir t'accompagner aujourd'hui.
-Oh ... c'est dommage, moi qui me faisait une joie de passer du temps avec toi, lui répondit Tiziano qui ne voulait pas montrer sa joie à l'idée que son père en serait pas sur son dos toute la matinée.
-Je sais ... enfin, nous aurons d'autres occasions de pouvoir travailler tous les deux. En attendant je vais demander à quelqu'un d'autres de t'accompagner pour aujourd'hui.
-Oh tu sais, je peux me débrouiller tout seul ! Affirma le jeune homme qui ne voulait pas se coltiner quelqu'un d'autre, surtout quelqu'un qui comme son père, mais ce dernier était déjà en train d'appeler quelqu'un.
-Sana? Demanda-t-il en appuyant sur le bouton « accueil » du téléphone. Tu peux venir une minute s'il-te-plait?
-Une fille? L'interrogea Tiziano qui s'attendait à bientôt voir apapraitre une femme style « routière » dans le bureau de son père.
-Oui pourquoi?
-Non comme ça, se rattrapa le jeune homme qui appréhendait de se retrouver avec une femme d'une quarantaine d'année.
Soudain, on frappa à la porte, ce qui sortit Tiziano de ses pensées.
-Entre, dit Carlos.
Tiziano se retourna, un oeil à moitié fermé, comme s'il craignait de voir apparaître quelque chose qu'il redoutait.
-Bonjour Mr Solis, je peux vous aider? Demanda la jeune femme.
-Oui, je ne peux pas me libérer aujourd'hui, et c'est le premier jour de mon fils ici, je me demandais si tu accpeterais de l'accompagner dans les tournées qu'il doit faire ce matin?
-Bien sûr, aucun problème, affirma-t-elle en souriant.
-Bien dans ce cas dès que tu seras prête, je vous donne votre planning et vous pourrez y aller. Tiziano tu ... Tiziano?!

Le jeune homme était scotché sur la jeune femme qui venait d'entrer dans le bureau, la bouche grande ouverte. Dès qu'elle eut franchi la porte, il l'avait détaillé de tout son long, c'était une jeune femme plutôt grande et élancée, les cheveux bruns et longs avec une frange et le teint mat qui faisait ressortir ses yeux noisettes. Elle portait une mini-jupe écossaise de couleur rouge et un chemisier noir décolleté, agrémenté d'une paire de talons aiguilles noires également. Mais la chose la plus frappante chez cette jeune femme, chose sur laquelle Tiziano avait les yeux rivés, étaient sa poitrine d'une taille vraiment imposante et le décolleté du chemisier ne la cachait en rien. Tiziano avait l'impression que les deux organes pouvaient respirer d'eux même et qu'il allaient lui sauter dessus à un moment ou à un autre tellement le chemisier les compressait.
-Tiziano !!!!! Entendit-il soudain derrière lui tandis qu'il sentait une main sur son épaule. Le jeune homme revint à la réalité.
-Hein? Elle est passée où? Demanda-t-il en pointant du doigt l'endroit où elle avait été quelques secondes plus tôt, comme s'il avait rêvé.
-Elle est partie se changer, lui répondit son père, je voulais te la présenter mais tu étais dans la lune alors je me suis dit qu'au lieu de perdre du temps à t'attendre, autant qu'elle se prépare.
-Oh ! Fit Tiziano qui pendant un moment avec cru à une hallucination.
-Tu préfèrerais quelqu'un d'autre pour t'accompagner peut-être? Exposa Carlos sachant qu'il connaissait déjà la réponse de son fils.
-Oh non non, ça ira parfaitement, déclara le jeune homme avec un sourire qui lui montait jusqu'aux oreilles.


Imanita Salama, comme à son habitude chaque matin avant d'aller au journal, se rendait au Bar à Lolo. Ce vendredi matin ne fit pas exception à la règle. En entrant dans le bar, elle vit qu'il y'avait peu de monde, aucune connaissace, mis à part Sayla et Gael qui s'étaient installé au comptoir, elle décida de s'asseoir à coté d'eux.
-Salut vous deux !

-Oh Ima, fit Gael. Tu vas bien?

-Oh bah ni plus ni moins que d'habitude, et toi?

-Je me suis jamais senti aussi bien, lui répondit-il en regardant Sayla.

-Arrête, lui demanda la jeune fille amusé et emabrassé à la fois. Alors Ima, prête pour ce soir, lui demanda-t-elle pour changer de sujet.
-Plus que prête, assura la jeune fille, depuis le temps que j'attends une fête de ce genre pour pouvoir enfin décompresser. Bon malheureusement, ton avruti de frère sera de la partie mais bon, on ne peut pas tout avoir.
-Vous avez l'air d'être proche tous les deux? L'interrogea Gael qui ne comprenait pas pourquoi Sayla lui faisait un non énergique de la tête.
Imanita qui faisait face au bar, tourna la tête très lentement vers Gael avec un regard noir, le jeune homme aurait juré cru voir des flammes dans ses yeux.

-Euh il faut que j'aille aux toilettes, dit-il précipitamment pour éviter la colère de la jeune fille.
-Alors tu nous amènes de la compagnie ce soir? La questionna la jeune Catalano histoire de détendre l'atmosphère.
-Ca dépend si tu considères mon mignon comme de la compagnie?

-Oh je parlais plutôt d'un homme. Tu vois ce que je veux dire, ajouta-t-elle avec un clin d'oeil et un léger coup de coude.
-Insinuerais-tu que mon mignon n'est pas un homme, Catalano numéro deux?
-Oh non ... non je n'ai pas dit ça, affirma Sayla qui avait l'impression de s'embourber plus qu'autre chose.
-Je te fais marcher, fit Imanita en rigolant devant la tête de Sayla.

-Pfiou, tu m'as fait peur, lui rétorqua la jeune femme en soupirant.
-Donc non, je viens seule, et j'espère bien que tu as invité quelques beaux spécimens.
-Bah tiens, à ton avis pourquoi je t'en parlais ... d'ailleurs comme tu as pu le deviner, Florian sera là.
-Oh mais en voilà un beau spécimen, renchérit Imanita en se rapprochant de Sayla, voyant que Gael revenait.
-De quoi vous parliez? Se renseigna Gael qui se demandait pourquoi sa petite-amie rigolait.

-Oh de rien, indiqua cette dernière.
-Bon c'est pas le tout mais avec tout ça je vais être en retard moi, objecta Imanita. Il est où Lolo?
-J'en sais rien, fit Sayla. On s'est fait servir par la jeune fille là-bas, lui indiqua-t-elle en montrant une serveuse qui s'occupait de client à l'autre bout de la salle.
-Oh tiens bizarre, Loic n'a jamais engagé de serveuse.
-Il a peut-être décidé de changer, proposa Gael, il faut dire que c'est une bonne idée.

-Comment ça? S'offusqua Sayla.

-Ah désolé, faut que j'aille aux toilettes, dit le jeune homme.

-Encore?

-Euh oui ...

-Mini-vessie hein? Fit Imanita.
-Oh crois-moi, il n'y a bien que la vessie qui soit mini, répliqua Sayla.

Les deux jeunes rigolèrent en voyant Gael marcher à toute vitesse en direction des toilettes, le teint commençant à virer au rouge.
-Eh bien, ça fait plaisir de voir des gens de si bonne humeur le matin, affirma la serveusequi venait de revenir vers le bar en souriant, je vous sers quelque chose mademoiselle? Ajouta-t-elle en s'adressant à Imanita.

-Oh euh oui, un café s'il-vous-plait !
-Je vous prépare ça tout de suite !
-Bon nous on y va Ima, à ce soir ! L'informa Sayla.
-Ok, à ce soir !
-Excusez-moi de vous demander ça mais votré prnom ne serait pas Imanita? Demanda la jeune serveuse pendant que le café se préparait.
-Si c'est bien ça pourquoi?
-Eh bien, commença-t-elle en posant sur le bar en face de la jeune fille son café, mon frère a laissé quelque chose, il m'a dit de le remettre soit à Yukinari ou Imanita, poursuit-elle en cherchant quelque chose sur les étagères situées derrière le bar.
-Oh, vous êtes ...

-La soeur de Loic, oui c'est ça, conclut-elle avant qu'Imanita n'au pu faire. Je m'appele Ciane, enchantée, la salua-t-elle en lui serrant la main.
-De même. Je ne savais pas que Loic avait une soeur, affirma la jeune fille étonnée.
-Oh, c'est tout lui ça, il n'a jamais été très bavard sur sa vie privée, lui répondit-elle en continuant à chercher.
-Maintenant que vous le dites ...

-Oh je t'en prie, tu peux me tutoyer.
-... maintenant que TU le dis, rectifia Imanita un peu décontenancé par une fille avec autant d'assurace qu'elle, il ne parlait pas beaucoup de sa vie privée, pour ne pas dire jamais. Je ne crois même pas connaître son nom.
-Wilson. Loic Wilson ... ah voilà je les ai retrouvés, dit-elle après avoir laissé un léger blanc.
-Qu'est ce que c'est? Se renseigna Imanita curieuse.
-Je pense que ce sont des lettres, une adressée à un certain Yukinari et une à toi !
-Oh merci, exprima-t-elle alors que Ciane lui tendait les deux envellopes.
-Je te laisse le soin de remettre la deuxième à Yukinari, je ne le connais pas.
-Pas de souci, je m'en charge. Mais, il y'a un truc que je ne comprends pas ... pourquoi Loic nous a t-il laissé des lettres?
-Oh je suppose qu'il ne vous a pas prévenu pour ça non plus – alors qu'Imanita hocha non de la tête – eh bien, il est reparti en Australie ...
-En Australie? La coupa Imanita.
-D'accord je vois, je suppose que ça aussi il ne vous l'a pas dit - autre non d'Imanita. Nous sommes d'origine Australienne, je ne vais pas entrer dans les détails car je ne sais pas s'il aimerait que l'on parle de lui comme ça mais Loic est venu ici pour poursuivre ses études ...
-Oh d'accord ! Et donc je suppose que suite à ce qui s'est passé, il avait besoin d'un retour aux sources, en conclut Imanita.
-Je pense que c'est à peu près ça oui. Je ne sais pas en détail ce qui a pu se passer avec sa petite amie et mon frère n'a jamais été quelqu'un qui se confie facilement.
-Sa petite amie? La questionna la jeune fille étonnée.
-Oui pourquoi?
-Oh non je demande juste ça comme ça, je ne sais aps grand chose là dessus non plus, mentit-elle. Donc tu es venu exprès d'Australie?

-Oui, j'avais surtout envie de voir du pays, l'Australie c'est génial, surtout pour vivre ma passion, mais ces derniers temps j'avais envie de changement.
-Ah, et c'est quoi ta passion?

-Le surf, répondit la jeune femme en présentant tel un produit du téléachat une planche de surf accroché au mur, au dessus du bar.
-Oh génial ! Enfin même si tu risques pas de pouvoir en faire beaucoup par ici.
La jeune femme rigola avant d'ajouter :
-Ah excuse-moi je reviens tout de suite, les clients commencent à affluer, ils seraient temps que je m'en occupe.
La jeune fille pris un plateau et se dirigea vers une table pleine de client en effectuant quelques pas de danse, sur la musique « Date With The Night » des « Yeah Yeah Yeahs » qui consistait à bouger successivement les deux bras, tendus en avant, vers le haut et vers le bas, et à bouger également la tête de gauche à droite ainsi que les hanches. Imanita rigola à cette vision en pensant que la soeur était beaucoup plus extraverti, déluré et probablement amusante que le frère.
En détournant son regard sur la planche de surf, Imanita s'aperçut que, maintenant que la jeune femme l'avait dit, il est vrai qu'elle possédait un physique de surfeuse. Elle n'était pas très grande mais elle était plutôt fine de taille, les cheveux bruns et les yeux verts, ainsi qu'une peau naturellement bronzée qu'on ne pouvait pas posséder en vivant dans les environs. « Encore une qui ferait tomber la tête de Tiz' » pensa-t-elle, mais celle-ci allait probablement être plus une amie qu'une ennemie à la Lamita. Voyant que Ciane avait apparement plusieurs clients à servir, Imanita se mit en tête d'ouvrir la lettre que Loic lui avait laissé. Elle posa celle écrite pour son ami sur le bar, décolla le bord qui scellait le haut de l'enveloppe et en retira une coute lettre. Elle l'ouvrit et vit un petit paragraphe de quelques mots d'une écriture fine et déliée, elle lu attentivement.

Chère Ima,
Si tu lis cette lettre c'est que je suis ...


-Eh bah ça commence bien, on dirait qu'il m'annonce qu'il est mort, pensa la jeune fille avant de poursuivre sa lecture.

... c'est que je suis probablement reparti pour l'Australie, là où sont mes origines. Je n'entrerais pas dans les détails en te disant pourquoi, de toute façon tu es une fille intelligente et tu le sais déjà sûrement, sache juste que j'y ai longuement réfléchi et que je reviendrais probablement bientôt mais je ne sais pas encore quand, surement dans quelques mois. En attendant, j'ai convaincu, enfin plutôt elle a insisté pour venir s'occuper du bar en mon absence alors que j'avais décidé de le fermer. Bref, là n'est pas la question, je souhaite seulement te demander, te connaissant et connaissant également ma soeur, si tu pouvais te charger d'elle. Je sais qu'elle a 23 ans et qu'elle est assez grande pour s'occuper d'elle toute seule mais elle ne connait personne en Amérique et même si je ne doute pas de sa capacité à faire des rencontres et à se faire des amis, je pense qu'elle aura besoin d'un petit temps d'adaptation, je me suis dit que je pouvais compter sur toi, surtout que je pense que vous vous entenderez bien étant donné que vous avez à peu près le même caractère et la même pesonnalité. Désolé de te demander tout ça, mais je n'aimerais pas que ma soeur soit obligé de rentrer rapidement elle aussi, vu le plaisir qu'elle se faisait à venir ici. Dans tous les cas je sais que je peux compter sur toi.

Je t'en remercie d'avance, à bientôt.

Loic

-Me revoilà, fit la jeune fille, ce qui fit sortir Imanita de sa lettre. Alors il dit des choses intéressantes?
-Oh il m'explique juste son départ et ton arrivée, lui répondit Imanita avec un sourire. Dis, là je vais devoir te laisser, ajouta-t-elle en se levant de son tabouret, mais j'aimerais savoir si tu as quelque chose de prévu ce soir?
-Oh euh non, rien pour le moment.

-Bien dans ce cas prépare-toi, je t'emmène à une petite fête où tu pourras faire la connaissance des clients réguliers du bar !

-Oh, eh bien, d'accord, approuva Ciane qui n'avait pas vraiment le choix et qui n'était jamais contre une petite fête.
-On dit 19h30 devant le bar? Proposa Imanita.

-Très bien ça marche.
-A ce soir alors !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net
avatar
Yukinari_



█ . AGE : 29
█ . EMPLOI/LOISIRS : Oreille Attentive
█ . VOISINS : Scavo
█ . HUMEUR DU MOMENT : Nostalgique
█ . RAGOTS : 615
█ . DATE D'ARRIVEE : 25/07/2007

MessageSujet: Re: 3.04 - Good or Bad Skins?   Mar 27 Nov - 21:16

Quelque part, dans les rues de Fairview. Tiziano était en compagnie de Sana, en train de livrer plusieurs colis lorsque la jeune femme lui lança alors qu'il n'arrêtait pas de la regarder :

-Qu'est ce qu'il y'a?

-Oh rien rien ! Se reprit le jeune homme.

-Alors je pourrais savoir pourquoi tu n'arrêtes pas de me regarder depuis tout à l'heure?

-Eh bien ... en fait, je suis juste admiratif devant le fait qu'une fille aussi belle et sexy que vous effectue des tâches si ... masculine !

-Oh que c'est mignon, dit-elle en lui tirant légèrement la joue. C'est un gentil garçon le Tiziano, oh oui, conitnua-t-elle en lui tirant la dexième joue en même temps que la première. Maintenant aide-moi à faire ce boulot si masculin que l'on puisse tous les deux finir la journée, conclut-elle avec un clin d'oeil.

-Oh oui, confirma Tiziano qui était plutôt effrayé de l'attitude de la jeune femme et en même temps très intrigué.
Après plusieurs moments d'hésitations, il se décida à lui demander :
-Euh, je me demandais par hasard, ce que vous faites ce soir?

-Euh, rien je crois, lui répondit la jeune femme étonné.

-Ca vous dirais, de m'accompagner à une petite fête?
-Euh je ne sais pas, où ça?

-En fait c'est ma soeur et son amie qui viennent d'emménager dans leur appartement et ils font une petite pendaison de crémaillère.
-Oh eh bien, je ne voudrais pas déranger ... mais si tu es sur qu'il n'y aura pas de problème, donne moi l'adresse de la fête et je m'y pointerai directement.
-Eumh ok, affirma le garçon, un peu décontenancé par la jeune fille, bien plus direct encore que son amie Imanita.

Ils étaient environ midi et demi lorsque Bree Van De Kamp, futur Orson, arriva au restaurant où elle avait prévu de rejoindre ses amies qui était déjà arrivé. Elle se dirigea en direction de la table et s'asseya à la place vide qui lui était réservé.
-Salut Bree, fit Gabrielle la première. Je suis désolé pour hier, j'aurais vraiment adoré venir.
-Tu plaisantes j'espère, lui rétorqua la jeune femme, je comprends parfaitement, comment vas-tu?
-Oh eh bien très bien comme tu peux le voir, lui fit remarquer la jeune femme qui portait une nouvelle robe. De plus Carlos a décidé de me laisser, enfin presque puisque ce matin il est venu me réveiller à sept heures et demi cet imbécile ...

-Il te harcèles? S'inquiéta Bree.
-Oh non, non bien sur que non, il a trop peur de moi pour ça. Il était juste venu chercher son non moins idiot de fils, il a décidé de le faire travailler.

-Eh bien il est temps, j'ai toujours trouver que ce Tiziano était un peu fainéant.
-A qui le dis-tu, confirma Gabrielle, à la maison c'est moi qui fait tout. Enfin bref, nous ne sommes pas là pour parler de moi, avec tout ça j'ai complètement oublié. Félicitations !!!

-Oh merci, dit Bree en prenant Gabrielle dans ses bras. C'est si inattendu ...

-Et excitant je suppose, conclut Lynette.

-Oh eh bien, je dois avouer, que oui, je me croirais revenu en arrière, à l'époque de mes vingt ans !

-Ce qui est loin pour nous toutes, affirma Susan.
Les quatres amies se mirent à rire.
-Alors, fais-nous voir cette bague ! Demanda Gabrielle, toujours attiré par les beaux objets.

-Oui c'est vrai ça, nous ne l'avons pas vu non plus hier.

Bree tendit la main en avant pour mettre la pierre en évidence aux trois jeunes femmes.
-Oooh elle est magnifique, s'exclama Gabrielle qui s'y connaissait légèrement en pierre précieuse.
-Oui je lui ai dit qu'il avait fait une folie et il a répondu que c'était l'amour qui l'avait rendu fou de moi.
-Romantique avec ça, technique légèrement démodé mais romantique tout de même, déclara Lynette amusée.
-Il faut croire que tu es tombé sur le bon, ajouta Susan à son tour avec un sourire envers son amie.
-Je le pense aussi, confia Bree qui comprit immédiatement que son amie approuvait son mariage avec Orson.
-A la future Mme Hodge, lança Susan en portant un toast.

-A la future Mme Hodge, la suivèrent les deux autres.
Les quatres amies passèrent une bonne partie du repas à parler du mariage de Bree et de d'autres sujets variés qu'elles avaient l'habitude d'aborder.

Gabrielle Solis était déjà rentré de son déjeuner lorsque Carlos ramena son fils, aux alentours de 13h15. Il entra dans la maison pendant que son père attendant dehors, adossé à sa voiture.

-Mamounette? Cria-til.

-Je suis là, pas la peine de crier, lui dit sèchement Gabrielle qui regadait Carlos à travers la fenêtre du salon. Et arrête de m'appeler Mamounette.

-Papa voudrait te voir, répliqua Tiziano comme s'il n'avait rien entendu de ce que lui avait dit la jeune femme.

-Qu'est ce qu'il me veut encore ?

Tiziano haussa les épaules avant de laisser passer Gabrielle qui se dirigea, l'air renfrogné vers son futur ex-mari.

-Hey Tiz', t'es rentré, t'as faim, j'ai préparé à manger, demanda Yukinari qui venait de sortir de la cuisine.

-Ouai c'est ça salut, je vais me recoucher.

-Oh je t'en prie Tiz', tu vas me faire la gueule combien de temps encore?
-Le temps qu'Ima m'en voudra quand elle découvrira tout, donc autant dire toujours.

-Mais elle n'est pas obigé de le savoir, répondit Yukinari un peu dans le vide.

- Quoi?!
-Non rien, oublie, va te recoucher, ça vaudra mieux.

Tiziano haussa les épaules et monta les escaliers en direction du lit douillet qu'il avait quitté trop tôt le matin-même. Quand à Yukinari, il se rendit en direction de chez les Petterson.
Arrivés devant la grande maison, il prit une profonde inspiration et alla sonner à la porte. Il s'attendait à ce que ce soit Brian Petterson, mais il ne fut pas non plus surpris de trouver derrière la porte Fred Benson.

-Tiens le petit Smith !

-Bonjour ! Vous avez un moment?

-Je suppose que tu viens pour la vidéo? Se renseigna Mr Benson.

-Euh ... exactement, lui répondit Yukinari, un peu perdu alors qu'il avait tout bien préparé dans sa tête.
-Je t'en prie, entre donc.
Le jeune homme entra, bien décidé à récupérer le cd coûte que coûte.
-Puis je t'offrir quelque chose à boire? Lui demanda l'homme après l'avoir installé sur le sofa.

-Euh non merci ça ira, si on pouvait passer tout de suite aux choses sérieuses, ça m'arrangerait.

-Je te trouve bien presser jeune homme.

-Oui et alors?

-Et alors rien du tout, tu vois j'aimeras bien te rendre ce fameux cd sur lequel figure la video compromettante de ton amie, mais l'ennui c'est qu'il y'a aussi les preuves du tribunal pour ...

Avant que l'avocat n'est eu le temps de finir sa phrase, le jeune homme sortit de son sac un cd identique au premier sur lequel était inscrit « Carlos Solis ».

-Bien je vois que tu as tout prévu, rétorqua Fred visiblement un peu irrité. Mais le problème vois-tu, c'est que je ne sais pas si je suis prêt à te remettre ce cd si facilement ...

-Ca je m'en serais douté, pesta le jeune homme. Que voulez-vous en échange?

-Eh bien, je pense que nous pouvons en discuter, lui dit-il calmement en s'approchant un peu plus près de lui sur le sofa.

-N'y pensez même pas !!! S'opposa Yukinari en se levant.
-Oh je t'en prie je ne suis pas comme ça, je regardais juste ton caleçon.

-Quoi mon caleçon?
-Il est orange c'est bien ça?

-Oui et alors?
-Et alors, si je me souviens bien, je n'en ai pas de comme ça.

-Comment ça, vous voulez dire que vous collectionnez les caleçons?

-Eh bien vois-tu, commença-t-il en se levant à son tour, certains collectionnent des timbres, d'autres des chaussures, et moi des caleçons, c'est un hobbie comme un autre.

-Oh mon dieu, vous êtes necore plus pervers que ce que ... !
-Ai un peu de respect jeune homme !!! Le coupa t-il en haussant le ton.

-Bien ! Si je vous donne mon caleçon, vous me donnez le cd c'est bien ça?

-Tu as ma parole mon garçon.

Après un court temps de réflexion, le jeune homme accepta :
-Bien ... c'est d'accord ! Indiquez moi juste où je peux l'enlever? Demanda-t-il gené.

-Oh mais ici même ! ... Non je plaisante -en voyant la tête du jeune homme – j'essaie de faire l'humour de temps en temps aussi. La salle de bain est à l'étage, deuxième porte à gauche.

-Très bien, il y'a intérêt à ce que vous me prépariez le bon cd.

-Je t'ai dit que tu avais ma parole, et je ne reviens jamais là-dessus.

Yukinari monta à l'étage, s'enferma dans la salle de bain de peur que Fred Benson n'ose rentrer par surprise, retira ses chaussures, son pantalon et son caleçon et se rhabilla en gardant son caleçon à la main. (rooo c'est glauque quand même non, huh? Ca sonnait pas pareil dans ma tête) ! De son coté, Fred Benson retira le cd de son ordinateur et le remis dans son boitier d'origine.
Lorsque Yukinari redescendit, l'avocat l'attendait, toujours assis sur le sofa, un verre à la main.
-Bien voilà, dit le jeune homme à l'autre homme qui regardait son caleçon avec une expression bizarre. Où est le cd?
-Sur la table !
Yukinari se précipita sur la table et reconnu l'écriture de Tiziano qui avait inscrit sur le cd « Carlos et la bonne asiatique ».
-Très bien, c'est le bon, consentit le jeune homme en posant le caleçon sur la table.

Il se précipita ensuite pour aller chercher son sac , y gliassa le cd à l'intérieur et prit sa veste sur le sofa et pour partir au plus vite de la maison.

-C'est un plaisir de faire affaire avec toi petit, assura Fred tandis que le jeune homme se dirigea vers la sortie.
Yukinari s'arrêta un moment et répliqua sur un ton de réprimande avant de sortir définitivement de la maison :
-Je vous interdit de le renifler !!!
Il sortit à toute vitesse de la maison et croisa Brian Petterson au passage.
-Oh ... bonjour Yukinari.

-'jour, lui répondit-il en détournant le regard.

Brian entra dans la maison, posa sa veste sur le porte manteau à l'entrée et se dirigea vers son ami.
-Que voulait le petit Smith?

-Le cd de son amie !

-Et tu ne lui as pas donné j'espère? Se renseigna Brian qui voyait déjà ces chances de se marier avec Saraluna réduite à néant.
-Bien sur que si ...
-Mais ... le coupa Brian.

-Mais je ne suis pas idiot, lui dit-il en montrant le caleçon.

-Oh mon dieu, ne me dis pas que toi et lui vous ... ?

-Oh je t'en prie Brian, je pensais que tu me connaissais, il pourrait être mon fils.

-Mais alors pourquoi tu as son ... ?
-Je l'ai convaincu de me le laisser en échange du cd !

-Oh et tu ne lui as pas donné le bon cd c'est ça?
-Bien sur que si, j'ai donné ma parole, j'étais obligé.

-Mais alors, comment on fera pour Sara ... et moi?

-Tu me prends vraiment pour un amateur, au vu de tout ce qu'on nous avons fait quand nous étions jeunes, je pensais que tu me connaissais mieux que ça.

-Mais expliques-toi voyons, je n'y comprends rien.

-Mais c'est très simple Brian, ceci -en montrant le caleçon – est notre sécurité pour ton mariage.
-Mais je ne vois pas en quoi ...

-Tu le fais exprès ou tu es idiot Brian? (hahaha, la question bête -__-')
-Je t'assures que je ne comprends rien.

-J'aurais du m'en douter, c'était moi le cerveau des opérations habituellement. Bref, si toi tu as cru que le petit Smith s'était donné à moi quand tu as vu le caleçon, imagines un peu ce que pensera ce petit crétin de Catalano.

-Yukinari est son meilleur ami, je suppose qu'il va s'en vouloir énormément, mais ça nous avance à quoi?

-Pitié dis moi que tu le fais exprès ! Réfléchis un peu, cette nouvelle va détruire moralement Tiziano, bien pire que cette histoire de video. Quand la petite Salama apprendra que Tiziano a laissé son meilleur ami faire ce qu'il a fait, elle lui en voudra encore plus qu'avant.

-Et tu as eu le temps de réfléchir à un plan comme ça?
-Hé, faut croire que je suis resté le cerveau des opérations.
-Une dernière question, comment peux-tu être sûr que ça va détruire moralement ce petit crétin?
-C'est très simple Brian, la chose qui compte le plus au monde pour Tiziano, plus encore que le fait de faire tourner en bourrique les membres de sa famille ... ce sont ces amis.

Yukinari s'en retournait chez les Solis d'une démarche lente et difficile, étant obligé de tenir son pantalon sachant que s'il ne le tenait pas, tout le monde à Wisteria Lane pourrait apercevoir le haut de son postérieur. Il était presque arrivé chez les Solis, quand sa meilleure amie l'aborda.

-Hey mon mignon ça va?

-Oh n'Ima, oui oui ça va et toi?
-Bien aussi ! Je suis désolé je ne peux pas rester longtemps, j'ai encore des choses à faire, je voulais juste te donner ça, en lui tendant une lettre.
-Qu'est ce que c'est? Demanda le jeune homme, comme s'il examinait un objet inconnu.

-C'est une lettre de Loic ! Lis là d'accord !

-Oh euh oui d'accord !

-On se retrouve ce soir à la crémaillère ok? Je suis vraiment en retard désolé.

-Ok pas de souci. A ce soir.
Yukinari remontant la courte allée menant à l'entrée pendant que la jeune fille s'éloignait sur son scooter.
-Oh Mme Solis, fit Yukinari surpris, qui n'avait pas vu Gabrielle qui fesait sa gym.
-Qu'y a t-il? Pourquoi tu me déranges?

-Oh non rien ... euh Tiz' est réveillé?

-Qu'est ce que j'en sais moi? Le rembarra-t-elle alors qu'elle effectuait la position du lotus. (je sais même pas si ça existe ^^')
-Okeeey !

Le jeune homme se précipita à l'étage dans la chambre de son ami, en tira les rideaux, et réveilla ébergiquement Tiziano.

-Allez debout la marmotte !

-Rooo Yuki, qu'est ce qui te prend, tu es fou? Grommela une voix.

-Je crois oui, mais c'est pas important, regarde ce que j'ai là – en lui montrant le cd tout juste sortit de son sac .
-Je vois mal, il est trop près de mes yeux ton truc, si tu me disais plutôt ce que c'est ... renchérit Tiziano en daignant se relever en positin assise.

-Carlos et la bonne asiatique !!!

-Hein, de quoi tu parles?

-J'ai récupéré le cd imbécile, en lui tapant sur la tête avec le boitier.

-Comment tu as fait?

-C'est pas important comment j'ai fait, le principal c'est q'on l'ai. Je te laisse le détruire, moi je dois y aller, j'ai rendez-vous à coté.

-A coté? S'étonna soudain le jeune homme.
-Oui j'ai pas eu le temps de te le dire puisuqe ce matin tu étais grognon mais Gaetane m'a demandé pour m'occuper de leur jardin.

-Mais je croyais que Pierre voulait pas?
-Je sais mais elle a insisté, je pouvais pas refuser.
-Surtout pas, tu seras le lien entre elle et moi désormais !

-Mais oui bien sur c'est ça, recouches-toi donc Catalano !

Yukinari fila dans sa chambre vite fait se changer (et enfiler un caleçon par conséquent), il jeta négligemment l'enveloppe que son amie lui avait remise sur son bureau, n'ayant pas le temps de la lire et redescendit rapidement en se dirigeant vers chez Gaetane et Pierre. Il alla frapper la porte. Gaetane lui ouvrit.
-Oh bonjour !
-Bonjour, je suis désolé du retard, un petit truc urgent à régler ! Je m'y mets de suite, lui dit-il en souriant.
-Oh euh, bah d'accord, si tu as besoin de quelque chose, n'hésite pas à me demander !

-D'accord !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net
avatar
Yukinari_



█ . AGE : 29
█ . EMPLOI/LOISIRS : Oreille Attentive
█ . VOISINS : Scavo
█ . HUMEUR DU MOMENT : Nostalgique
█ . RAGOTS : 615
█ . DATE D'ARRIVEE : 25/07/2007

MessageSujet: Re: 3.04 - Good or Bad Skins?   Mar 27 Nov - 21:17

Gael se rendit, sous les « ordres » de Sayla, chez sa belle-soeur Saraluna afin d'aller chercher quelques petites choses utiles à leur pendaison de crémaillère qui avait lieu le soir même.

-Salut Sara !
-Oh bonjour Gael, fit la jeune femme. Je peux t'aider?

-Oui, Sayla voulait savoir si tu n'aurais pas quelques saladiers à nous prêter pour ce soir?

-Oh si bien sur, entre, je vais te trouver ça !

-Merci, lui répondit le jeune homme en fermant la porte derrière lui.

-Alors comment tu vas? Demanda Gael à la jeune femme penda tqu'elle cherchait quelques saladiers dans ses placards de cuisine.
-J'ai connu mieux mais ça va, j'ai pas trop le choix de toute façon !

-Sayla m'a un peu raconté ce qui s'était passé à propos de Brian Petterson et tout ça !

-Oh ! Dit elle un peu dans le vague. (ça se dit ça? xD) Et je suppose que tu es d'accord avec elle et Tiziano.

-Pas vraiment non !

-Quoi? Demanda la jeune femme étonné qui en se relevant se cogna la tête contre une porte de placard. Aiiieuuuuh, cria-t-elle en se frottant le crâne.
-Tu vas bien? S'informa Gael plutôt amusé qu'inquiet.
-Oui ça va ça va , dit-elle en sortant les saladiers et en le posant sur la table.

-Tu veux que je te dise pourquoi je ne suis aps d'accord avec Sayla et Tiziano?
-J'osais pas te le demander, lui affirma-t-elle embarasser.
-Et bien, de mon point de vue, et même si je vous connais tous moins bien que vous tous pouvez vous connaître, je pense que Sayla et Tiziano ont fait beaucoup de conneries que tu as du assumer derrière. Et j'ai l'impression que celle-ci en est une de plus, enfin plus celle de Tiziano et de ces amis en l'occurence, je pense qu'ils n'ont pas conscience de tout ça, il ne voit qu'en Brian Petterson, le père du fils qui leur a fait du mal ... mais en y réfléchissant, le fils de Brian n'est pas seul responsable dans cette histoire et dans ce cas, il te condamne à vouloir vivre la vie qu'il voudrait que tu vives et non celle que toi tu aimerais vivre. Bien sur je ne dis pas que ça serait simple, loin de là forcément, mais ils se doivent de l'accepter, ou au moins de le respecter ... forcément ils ne seront pas près à faire des diners de famille ou autre durant les premiers mois, mais leur appriori s'effaceront en même temps que leur peine, au fil du temps, c'est ce dont ils ont besoin ... et peut-être ce dont tu as besoin également pour pouvoir peser le pour et le contre, je ne te sens pas tout à faire sûr de vouloir épouser cet homme.
-Non c'est vrai, je ne sais plus vraiment où j'en suis.

-Raison de plus pour te changer les idées dans ce cas, c'est pourquoi Sayla et moi on t'invite à la crémaillère de ce soir.

-Oh c'est gentil mais il n'y aura que des jeunes, je vais faire tâche.

-Oh je t'en prie Sara ne dit pas de bêtises, et puis je te donne pas le choix, tu viens un point c'est tout !

-Bon très bien, lui répondit-elle avec un sourire.

Le jeune homme lui sourit à son tour avant de prendre les saladiers sous le bras et de dire à la jeune femme :
-Je crois que je vais y aller, si je m'absente trop longtemps, Sayla ne vas pas être contente, elle est tellement stressé pour cette fête, je comprends pas pourquoi d'ailleurs. Allez je file, a ce soir.

-Oui ... à ce soir !

Pendant ce temps, dans le jardin des Darmon/Abrial, Yukinari continuait les tâches qui lui avait été confié par Gaetane, il passait actuellement la tondeuse lorsque Pierre rentra à la maison. Il avait l'air plutôt remonté et se dirigeait vers le jeune homme, qui ne l'entendit pas arriver puisqu'il avait de nouveau les écouteurs de son baladeur numérique sur les oreilles.
-Je peux savoir ce que vous faites ici? Cria Pierre.
Yukinari qui avait cru entendre quelque chose, retira les écouteurs et se tourna.
-Oh c'est vous, sursauta-t-il. Vous m'avez fait peur.
-Qu'est ce que vous faites ici?

-Eh bien, je tonds la pelouse, ça ne se voit pas?

-Très drôle ! Sortez de ma propriété immédiatemment !

-C'est votre amie qui m'a demander un coup de main pour le jardinage, et jusqu' à preuve du contraire, il s'agit de sa propriété !
-Pour qui est-ce que tu te prends, espèce de sale petit morveux, tonna Pierre en tenant Yukinari par les deux bras et le secouant.

-Lachez-moi, vous me faites mal !

-Pierre !!! Hurla Gaetane qui venait de sortir en courant de la maison. Lâche-le !!! continua-t-elle en essayant de dégager le jeune homme de l'emprise de son ami.
Pierre lâcha si viollement Yukinari que le jeune homme se retrouva projeté contre la barrière mitoyenne à leur maison et à celle de Solis.
-Tu es fou, qu'est ce qui te prends? Vciféra Gaetane en tapant son ami avant de se rendre à l'endroit où Yukinari était tombé. Est-ce que ça va? Demanda-t-elle a l'attention du jeune homme.
-Oui, vous inquiétez pas, dit le jeune homme en se relevant. Je crois qu'il serait plus prudent que je rentre chez moi pour aujourd'hui, je repasserais finir le reste demain matin si vous voulez.
-Oh mais vous n'êtes pas ...

-J'y tiens ! La coupa le jeune homme.

Gaetane acquiescea d'un signe de tête, tandis que Pierre émettait des remarques négatives sur ce que venait de dire le garçon.

-Ca suffit Pierre !!! Rentre maintenant, tu as déjà assez fait de conneries comme ça !!! Lui cria-t-elle sur un ton de reproche et dans un parfait français que seul le jeune homme pouvait comprendre.
Yukinari rentra chez lui et monta dans sa chambre, où il pu constater dans son miroir, que des bleus se formaient dans son dos, là où la barrière avait cognée et autour de ses bras également, là où Pierre l'avait serré.

Le soir venu, dans le nouvel appartement de Gael et Sayla, la fête battait son plein. Les deux jeunes gens avaient invités toutes leurs connaissances, proches, amis, amis d'ami ... Sayla aurait mais jurer voir des gens qu'elle n'avait jamais vu de sa vie, mais elle s'en fichait, elle avait juste envie de s'amuser ce soir là, elle avait déjà bien entamé la soirée, entrainant chanson sur chanson et danse sur danse, et gamelle sur gamelle au milieu de la piste en éclatant de rire avec Lenou et Lamita sous l'aide des différentes boissons alcoolisées qu'il avait acheté et quelques-unes que Ciane, la soeur de Loic avait ramené du bar. Tiziano attendait impatiemment lui, son invitée spéciale, qui il l'espérait, allait en mettre plein la vue à tout le monde, en attendant, il profitait également de l'ambiance et du buffet, enfin plus du bar si on en croyait sa tête. Gael lui animait la soirée avec Florian, en ponctuant la musique des platines qu'ils avaient réussi à avoir pour l'occasion de quelques-unes de leurs chansons. Gaetane et Pierre, qui avait reçu également, étaient venus, sous recommandations de la jeune femme qui avait rappelé à son amie qui leur était essentiels de s'adapter au quartier et au voisinage. La jeune femme s'était jointe à Gael et Florian qui avait insisté, ayant appris qu'elle chantait un peu, pour qu'elle interprête quelques chansons avec eux. De son côté, Pierre était parti faire un tour vers la cuisine, là où Imanita présentait Ciane à certaines connaissances du quartier et des environs. Lamita, Lenou et Sayla qui n'en pouvait plus de danser (et boire, enfin sauf pour Lenou) décidèrement de prendre un peu l'air, devant la chaleur qui régnait dans l'appartement. Elle sortirent donc devant l'appartement et furent un peu surprise lorsqu'elle tombèrent sur une fille habillée en « cat woman » selon les dires de Lenou qui ne pouvait plus distinguer grand chose vu la quantité de bière qu'elle avait ingurgiter. Sayla eut un peu plus de facilités à la détailler, il s'agissait d'une jeune femme, environ la vingtaine, grande, les cheveux longs et très noirs coiffé en une longue queue de cheval qui avait son point de départ sur le haut du dos du crâne (tout le monde m'a compris j'en suis sur -__-'). Elle portait un pantalon très moulant en cuir noir, ainsi que des bottes qui lui remontaient jusqu'aux genoux, noires également et enfin un top, toujours de cuir, très décolleté qui laissait entrevoir une poitrine opulente.
-Oh mon Dieu, si Tiz' voyait ça ! Lacha Lamita.

La jeune femme tout en cuir s'approcha de Lamita et lui demanda :

-Tu as dit Tiziano?
-Hein? C'est à moi qu'elle parle la greluche sado-maso? Demanda Lamita à Sayla et Lenou.

-Réponds femelle !!! Ordonna-t-elle en lui donnant un coup de fouet sur les fesses.

-Ah tu vois, je l'avais bien dit que c'était CatWoman, fit remarquer Lenou, elle a un fouet aussi, hoqueta-t-elle avant de s'allonger par terre au pied d'un arbre.

-Non mais elle est pas bien elle, s'offusqua Lamita en se massant l'arrière-train.
-Silence être inférieur, réponds à la question de ta Reine !
-Euh ... il est à l'intérieur réponds Sayla, ne voulant pas subbir un coup de fouet à son tour tandis que Lamita se demandait dans quel genre de plans Tiziano avait encore pu se fourrer.

La jeune femme poussa un « mouhahahahaha » avant de rentrer dans l'appartement en exigeant aux autres « Poussez-vous de mon chemin, bande de mécréants ! » puis un « Indique-moi donc où se trouve Tiziano Catalano homme »en s'adressant à un garçon qui se trouvait là. Le jeune homme pointa le bar du doigt et la jeune femme se mit en direction de son esclave. Tout le monde s'écarta devant elle, laissa place à une allée entre elle et Tiziano.
-Esclave Tiziano, cria-t-elle en fouettant le sol.
Le jeune homme se retourna, croyant à une farce d'une des filles et quand il vit que Sana lui faisait face, habbilé tout en cuir, il en fit tomber son verre par terre et sa machoire tomba, laissant échapper les morceaux de chips qu'il venait d'avaler.
-Tu as émis un désir en moi esclave, satisfait-le, exigea-t-elle à l'attention du jeune homme en redonnant un nouveau un coup de fouet au sol.
Entre choc et amusement, les invités de la fête se demandait ce qui pouvait bien se passer, si tout ce la était une pure mise en scène ou si tout était bien réel.
Yukinari qui se demandait comment Tiz' avait pu rencontrer cette fille se dépêcha d'aller chercher son amie Imanita pour qu'elle voit le spectacle tellement c'était drôle. Il arriva à la cuisine en courant et en disant :
-N'Ima, il faut que tu viennes voir ça, y'a une cinglé qui ...

Le garçon stoppa net ces paroles lorsqu'il s'aperçut que Pierre était en train de susurrer des mots à l'oreille et que cette dernière, rigolait visiblement génée.

-Oh mon mignon, je t'ai pas entendit arrivé, affirma-t-elle en remettant ses vêtements comme il faut, comme si elle avait été prise sur le fait d'une grosse bêtise.

Un gros blanc suivit l'intrusion de Yukinari dans la cuisine. Silence que Pierre décida de briser.
-Je crois que je ferais mieux d'y aller ! A plus tard, dit-il en s'adressant à la jeune fille.
Le jeune homme sortit de la pièce en adressant sourire malin à Yukinari, ce à quoi le jeune homme répondit par un regard noir.

-Rooo mon mignon tu aurais pu faire attention, j'étais en pleine conversation avec Pierre, qu'est ce qu'il est charmant quand même ! Déclara Imanita, complètement ébloui par le jeune homme qui venait de quitter la pièce.
-Tu devrais te méfier de lui n'Ima, il n'est pas net.

-Oh je t'en prie mon mignon, je l'ai vu sous toutes les coutures, il n'a plus aucun secret pour moi.

-Comment ça sous toutes les coutures? La dernière fois on a eu le temps de rien voir !

La jeune fille se mit à rougir.

-Ne me dis pas que tu as fouillé l'ordinateur de Tiz'?

-Juste un petit peu, s'en excusa la jeune fille, mais c'était pour la bonne cause.

-Peu importe, je te conseille juste de faire attention.

-Rooo il faut que tu arrêtes ta parano mon mignon, y'a pas des Corentin partout.

-Je n'ai pas dit ça, je te demande seulement de te méfier ...

-Oh ça y est j'ai compris !!! Le coupa-t-elle.

-Quoi?

-Tu es jaloux qu'il se soit intéressé à moi plutôt qu'à toi !

-Quoi? Mais pas du t...

-Oh je t'en prie mon mignon, tu peux avoir tous les homos que tu veux, laisse les hétéros pour les autres.

-J'y crois pas, tu crois vraiment que ...

-C'est évident ! Sinon pourquoi tu me ferais cette scène?

-Quelle scène? Je te préviens seulement ...

-Ecoute mon mignon, j'ai pas envie d'écouter ta prano ce soir, je vais m'amuser moi, essaie d'en faire autant, et de trouver une autre cible que le Pierre.

La jeune fille sortit de la pièce, un verre à la main, tout en se déhanchant.

[b]Le jeune homme soupira en s'adossant contre l'évier, avant de se rappeler que ses bleus lui faisaient mal.


Les apparences sont parfois trompeuses ou l'habit ne fait pas le moine. Telle sont les expressions que nous mettent en garde contre les idées qu'on peut se faire des gens au premier regard. Parfois on tombe sous le charme d'une jeune fille magnifique et sexy avant de se rendre compte, trop tard, que cette même jeune fille aime des jeux très spéciaux. Ou alors on tombe sous le charme d'un charmant jeune homme qui vous envoûte par de belles paroles, de belles promesses, ou de beaux cadeaux ... et encore une fois, on ne s'apercevra que trop tard, que quelque chose ne va pas. Heureusement pour nous dans tout ça, il y'a quand même des fois où les apparences, reflètent réellement les personnes qui les portent.


Dernière édition par le Lun 3 Déc - 17:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net
avatar
Imanita



█ . EMPLOI/LOISIRS : Journaliste de renom
█ . VOISINS : Van de Kamp
█ . HUMEUR DU MOMENT : Dare to Dair !!
█ . RAGOTS : 364
█ . DATE D'ARRIVEE : 09/08/2007

MessageSujet: Re: 3.04 - Good or Bad Skins?   Mar 27 Nov - 22:11

HAAANNNN!!!! Trop fort mon mignon !!!! Et cette fin...In love
On a attendu un petit mois, mais ça en vaux largement la peine à mon avis!! Beaucoup d'humour du debut à la fin, des nouvelles intrigues qui se mettent en route, et une question qui me tracasse: Le Loic est-il vraiment parti en Australie? Qu'est ce qu'il y a dans la lettre adressée au Yuki? Naaaan

Deux nouvelles aussi, une alliée etr une foueteuse de Tiz... donc deux alliées pour la n'Ima, ça tombe bien, je commençais à me sentir seule avec autant de garçons -_-

Et puis bien sur vers la fin, on s'est tous dit: "Rooooo, cette n'Ima, quelle p**asse hypocrite, de faire des trucs avec un garçon deja maqué, et qui plait à son mignon en plus, elle est bien à la hauteur de sa photo sur la banniere celle-là... Enfin, tant pis pour elle, sa legendaire malchance avec les garçons continue!! Carton Rouge"

Merci et felicitations pour cet episode qui pose encore de nouvelles questions!! Je pense bien que le prochain qui aura pour personnage principal un certain Yuki ne pouvait pas mieux tomber... Malin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
tiziano



█ . EMPLOI/LOISIRS : Esclave du père Salama
█ . VOISINS : Van de Kampf (en ce moment)
█ . HUMEUR DU MOMENT : mélancolique
█ . RAGOTS : 650
█ . DATE D'ARRIVEE : 09/08/2007

MessageSujet: Re: 3.04 - Good or Bad Skins?   Mar 27 Nov - 23:03

Rooooooooohhhhhhhh bah va falloir qu'elle ce calme là Sana Aieuh :face: je demanderai bien à monpère de la renvoyer avec tous ses accessoires... pas étonnant qu' Ima veuille devenir son ami Choqué

Excellent épisode, de grandes idées originales, de nouveaux personnages.... tu m'avais dit que tu allais t'occuper de sana, on peut dire que tu l'as particulièrement soignée, elle ne va pas être déçue de se retrouver à wisteria lane.... j'ai bien ri avec mon réveil du début.... mais même si j'ai trouvé ça marrant, je me vengerai évidemment..... je commence déjà à ressentir le bon gout de la vengeance.... facile:D puisque tu seras le héros du prochain épisode..... Hier tu te marrais en me diasant que ce serait à moi d'écrire l'épisode avec le gagnant du grand concours comme héros, c'est au moment où tu ne savais pas que TU serais le gagant, tu ris moins maintenant non?.... :dance:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperatefunandmore.topic-board.net
avatar
Sayla



█ . AGE : 33
█ . EMPLOI/LOISIRS : Floga
█ . RAGOTS : 120
█ . DATE D'ARRIVEE : 22/08/2007

MessageSujet: Re: 3.04 - Good or Bad Skins?   Mer 28 Nov - 12:59

Voilà donc l'arrivée de nos 2 nouvelles habitantes, Ciane (personnage très prometteur, en soeur délurée de Loïc) et Sana (quel premier épisode fracassant, elle va pas être déçue ! :lol: ).

Le retour du caleçon orange... à croire que Yuki porte toujours le même... Doigt dans le nez
Et je veux même pas savoir ce que Fred va en faire en attendant... -_-

Et ce Pierre décidemment il m'intrigue, je me demande ce qu'il vient faire à Wisteria Lane...

Bon moment de rigolade que cet épisode Pouce (et j'adore tes petites appartés entre parenthèses, ça me fait toujours marrer ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Brian



█ . RAGOTS : 121
█ . DATE D'ARRIVEE : 10/08/2007

MessageSujet: Re: 3.04 - Good or Bad Skins?   Mer 28 Nov - 22:20

Mais ça repart de plus belle, bienvenue aux nouvelles recrues :D ! Quelle entrée fracassante pour Sana trop drôle cette scène "cat woman", :) il y en avait qu'une comme ça, et hop pour le Tiz. Changement d'ambiance au bar ça promet !!! Fred , bah bien ! c'est quoi cette nouvelle collection :shock: . Bien aussi ce petit final dans la cuisine avec une petite crise de jalousie. Sayla c'est le bonheur on dirait Extase . Enfin une fois de plus c'est bien ficelé, une sortie habillement préparée, des entrées prometteuses;c'est drôle. Beau travail Yuki Bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ciane



█ . AGE : 32
█ . EMPLOI/LOISIRS : Barmaid intransigeante et fan de surf
█ . HUMEUR DU MOMENT : Joyeuse
█ . RAGOTS : 326
█ . DATE D'ARRIVEE : 13/09/2007

MessageSujet: Re: 3.04 - Good or Bad Skins?   Mer 28 Nov - 23:42

Wow... Ca fait tout bizarre de se retrouver parmis vous, même si je m'y étais préparée depuis quelques jours ! :dance:

Je vois que je m'en sors pas trop mal pour ce premier épisode, même si je me doute que ça ne va pas durer bien longtemps... Soupir

Pas contre Yuk', tu nous l'as gratinée la Sana... Prépare toi à mourir (ou à être fouetté... mouhahaha)
Elle l'a bien cherché à nous parler comme ça ces derniers temps et je sens qu'elle va rapidement le regretter, mais n'éspère pas t'en sortir aussi facilement !!! Malin

Heureusement pour toi, mes coudes sont là, tout près des tiens, comme toujours !! Héros

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
sana



█ . RAGOTS : 38
█ . DATE D'ARRIVEE : 19/11/2007

MessageSujet: Re: 3.04 - Good or Bad Skins?   Jeu 29 Nov - 0:29

JE sais pas ce qui lui a pris au Yuki !!!!
Vous allez me prendre pour une folle !!!!!!!
je cherche une explication rationnelle mais je trouve pas !!!
Honte


En tout cas , Super Episode !! ( je suis dedans , normal ^^)

j'ai pas arreté de rire !
Bravo yuk !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 3.04 - Good or Bad Skins?   

Revenir en haut Aller en bas
 

3.04 - Good or Bad Skins?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: F&M :: Les épisodes :: 
Saison 3
-
News Box !
█ . EPISODE 5.01 EN PREPARATION

...%

█ . BACK FROM THE TRIP,
Par I.


█ . IMANITA - APRES L'AVORTEMENT.


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit